Roland-Garros

Gaël Monfils : Biographie, Gains en carrière, Palmarès

Le légendaire tournoi du Grand Chelem : Roland Garros est la prochaine échéance pour les tennismans du monde entier. Moment pour nous de faire le point sur nos Français en lice pour cette compétition. Revenons sur la carrière de l'un des piliers du tennis français ces dernières décennies : Gaël Monfils. Le tennisman de 37 ans, récemment marié et père d'une petite fille depuis octobre 2022, prépare certainement l'une de ces dernières participations au tournoi. 

La carrière junior de Gaël Monfils

Gaël Monfils est né à Paris en 1986, d'un père guadeloupéen et d'une mère Martiniquaise. Habile dès le plus jeune âge, il commence sur les courts de tennis à 4 ans, au sein du club de La Courneuve, en région parisienne. Par la suite, le droitier explosera tous les records de précocité et deviendra en 2002 champion de France de la catégorie des 15/16 ans. C'est à partir de là que la carrière du tennisman a pris son envol.

2004 fut l'année de la confirmation sur le circuit junior et de l'éclosion sur le circuit professionnel. Cette année-là, Gaël Monfils dominera absolument tout, devenant N°1 mondial junior en remportant la même année : l'Open d'Australie, Roland Garros et Wimbledon. D'énormes performances lorsque l'on sait qu'il affrontait déjà à cette période Rafael Nadal ou encore son compatriote français Jo-Wilfried Tsonga. Avec un titre de champion du monde junior dans ces bagages, rien que cela, il atteindra les 1/4 de finale de son premier tournoi ATP à Metz.

Le beau palmarès de Gaël Monfils

En 2005, tous les radars étaient tournés vers le prodige français qui arrivait sur le circuit professionnel ATP. Dans cette même année, le tennisman gagne son premier tournoi, se qualifie pour les finales des tournois de Lyon et de Metz et intègre pour la première fois le Top 50 du classement mondial ATP. Un excellent début pour le jeune joueur qui recevra en guise de récompense le prix de “Newcomer of the year” par l’ATP et une entrée dans le Top 30 en fin d'année. En 2006, c'est la confirmation pour Gaël Monfils. Lui, qui continue son envol vers le sommet du tennis français, recevra sa première sélection en coupe Davis, réalisera l'excellente performance de se qualifier pour les quarts de finale de Roland-Garros et terminera N°1 français en juin.

La suite de sa carrière professionnelle s'effectuera en dents de scie pour le tennisman français qui a changé plus d'une dizaine de fois d'entraineurs. Contraint par de nombreuses blessures, il alternera l'excellent et le moins bon sur les courts. En fait marquant, nous retiendrons 2 demi-finales en Grand Chelem : en 2008 contre Roger Federer à Roland Garros et en 2016 à l'US Open contre Novak Djokovic. Un tournoi qui lui apportera son meilleur classement ATP, 6ᵉ mondial en 2016. Gaël Monfils, bien qu'il n'atteindra jamais pleinement le potentiel qu'on lui avait prédit, marquera surtout par sa régularité en carrière et par sa capacité à rester au top niveau. Il participera à au moins une finale par année pendant plus de 19 saisons. Encore aujourd'hui, il reste le dernier Français à avoir atteint le Top 10 du classement ATP en octobre 2020.

Au total, Gaël Monfils a remporté 13 titres sur les circuits ATP  :

  • 2005 – Sopot
  • 2009 – Metz
  • 2010 – Montpellier
  • 2011 – Stockholm
  • 2014 – Montpellier
  • 2016 – Washington
  • 2018 – Doha et Kaohsiung ( circuit secondaire de l'ATP)
  • 2019 – Rotterdam
  • 2020 – Montpellier et Rotterdam
  • 2022 – Adélaïde 1
  • 2023 – Stockholm

Quel est le salaire de Gaël Monfils ?

Grâce à sa longue carrière en professionnel, Gaël Monfils, l'un des meilleurs tennismans français de sa génération, a récolté la somme totale de : 22,206,909 €. Cette somme est la résultante de tous les Cash-prize qu'il a assimilé sur les tournois auxquels il a participé. Le français d'1mh93, qui continue de jouer et d'augmenter ces gains, a réalisé 552 victoires pour 324 défaites en carrière. Attention tout de même, ce chiffre est à prendre en perspective avec les dépenses du joueur de tennis en charge de financer tous ses frais de compétition : déplacements (vols), hôtels, restaurations, ses frais de matériels et ses frais d'encadrement : coachs, kinés, préparateurs physiques… Des sorties d'argent qui se comptent en plusieurs dizaines voir centaines de milliers d'euros par saison, qui impactent grandement les gains du joueur. On comprend mieux tous les contrats de publicités que les joueurs signent pour arrondir les bilans comptables de fin de saison.

L'état de forme du français

Que pouvons-nous espérer du français pour le tournoi de Roland Garros à venir ? Gaël Monfils a récemment annoncé dans une lettre intitulée « Mon rêve olympique » avoir tout mis en œuvre ces deux dernières années pour se qualifier pour les JO de Paris 2024. Le Français qui a participé en avril au master 1000 de Monte-Carlo et à l'Open d'Estoril ainsi qu'à une tournée aux Etats-unis avec les tournois de Miami et d'Indian Wells en mars, est en bonne santé. Même s'il n'a pas aligné d'incroyables performances, il est en bonne forme physique pour réaliser un grand tournoi de Roland Garros devant son public. Une dernière forte impression pour le Français avant de tirer sa révérence ? On le souhaite tous.

Né avec de l'ADN lyonnais et aussi avec la fierté de vivre l'une des plus grandes ères de l'équipe de France de football. À côté, c'est la NBA, le MMA, le cyclisme à moindre mesure et tous les sportifs français en général qui animent ma passion pour le sport au quotidien. Tellement hâte de couvrir les JO de Paris !

Dernières publications

En haut