Hippodrome de Rambouillet : d’amateurs à professionnels

Âgé de 129 ans, le champ de courses de Rambouillet est devenu au fil des ans l’un des meilleurs hippodromes en herbe de France. 

 

Création de l’hippodrome

Le 6 octobre 1890, jour anniversaire de la première réunion organisée sur cet hippodrome de Rambouillet, est à marquer d’une pierre blanche. Qui aurait pu dire que presque cent trente ans après que cet endroit servirait toujours à organiser des compétitions hippiques?

Les courses d’obstacles ont été les premières à avoir droit de cité en cette année 1890. Puis ensuite les épreuves de plat sont venues augmenter le nombre de réunions.

Jusqu’en 1948, après avoir connu une interruption de cinq ans à cause de la guerre, l’hippodrome de Rambouillet reprend des couleurs avec la Société des Sports de France qui se rend acquéreur de l’endroit.

 

Les amateurs et Gentlemans en exergue.

Hippodrome de Rambouillet.

Les courses de galop sur le champ de courses / crédit photo : Archives de l’hippodrome.

 

Sous la houlette de deux sociétés d’amateurs, trotteurs, galopeurs et sauteurs viennent nombreux assurer le spectacle avec pour jockeys et drivers… des amateurs !

Cela fonctionne plutôt bien avec un public qui se déplace en nombre malgré des structures qui laisseraient pantois les turfistes de notre époque…

De deux par an, nous sommes passés à neuf réunions. On peut dire que les bases sont solidement installées.

 

Changement de cap 

  En 1991, il est décidé de ne plus faire de  courses de galop ni d’obstacle afin de se consacrer exclusivement aux  trotteurs. La société de Sport de France devenue alors France Galop se sépare de l’hippodrome pour le vendre au Cheval Français (le trot)

Gérard Larcher et la Ville de Rambouillet s’impliquent énormément afin de réussir leur projet:: faire de l’hippodrome de Rambouillet un haut lieu national des courses de trot.

De l’amateurisme nous sommes passés au professionnalisme.

 

Un pari réussi 

Dès lors de nouvelles tribunes, balances, boxes voient le jour. Une piste de 1700 mètres en herbe de grande qualité donne toutes satisfactions aux entraîneurs et drivers. On  n’hésite pas d’ailleurs à venir ”changer” les idées à de grands champions comme Bold Eagle.

Afin de ”travailler” avant les grandes échéances, Texas Charm, Royal Dream sont venus participer à des courses.

Tous les deux ans, une épreuve du trophée vert est disputée sur cette piste. Faut y voir un signe de reconnaissance envers l’ ancien Président Eric Poisson, qui chouchoutait tant chaque brin d’herbe…

Bernard Marie, actuel Président depuis le décès de son prédécesseur, assure l’avenir de l’hippodrome de Rambouillet. Cette année, une réunion entière labellisée P.M.U a été organisée. 

 

Un endroit agréable 

Les meilleurs drivers de France se rendent à Rambouillet. Ici Thierry Duvaldestin au sulky. Alexandre De Jésus à la tête du cheval /crédit photo : Les Cahiers du Turf

 

 

Avec une épaisse forêt comme décor, des tribunes couvertes, aucun problème pour se garer, le turfiste aime se rendre sur cet hippodrome de Rambouillet afin de repérer de futurs gagnants pour Vincennes, Enghien les Bains. Quarante hectares de verdure attendent les citadins des alentours.

Les meilleurs drivers viennent souvent  participer aux épreuves proposées. On peut lire sur les programmes les noms de Jean -Michel Bazire, Franck Nivard, Bjorn Goop, la famille Dubois, pour ne citer qu’eux.

 

  Avec les temps qui courent et les bruits de fermetures de certains hippodromes en France, Rambouillet doit rester vigilant, mais son avenir semble tracé. C’est du solide.

Après avoir tant connu de changements et deux guerres, l’hippodrome est là et bien là…

Prochaines réunions: 1 – 15 – 29 septembre 2019

A propos de l'auteur

Ex journaliste hippique et amoureux des chevaux. Je considère les courses avant tout comme un sport, mais l'argent étant le nerf de la guerre, suis pas contre de mettre un billet de temps à autre sur un cheval. Faire connaitre le monde des courses est pour moi un plaisir.

Poster un commentaire

justo ipsum ut elementum ut mattis libero. amet, Sed venenatis