ITTF World Tour : Un Open du Qatar rocambolesque

0
Ligue 1

Et à la fin, c’est toujours Fan Zhendong qui gagne. Sans trembler, le numéro deux mondial s’est offert un nouveau titre en Open cet après-midi, en venant à bout de l’Anglais Liam Pitchford en finale (4-2). Une rencontre qui clôture un tournoi complètement fou.

 

Fan Zhendong, comme une évidence

Qui dit dimanche, dit finale. Cette ultime journée de compétition débutait ce matin avec les demi-finales de cet Open du Qatar, édition 2020. Si la logique a dans un premier temps été respectée avec la victoire de Fan Zhendong face à son compatriote Wang Chuqin (4-2), Liam Pitchford a ensuite bousculé la hiérarchie, en venant à bout de Xu Xin plus tard dans la matinée (4-2). Vainqueur notamment d’un cinquième set très accroché (15-13), l’Anglais n’a pas flanché pour s’offrir un véritable exploit, en sortant le numéro un mondial à l’issue d’une rencontre rondement menée.

Auteur d’une semaine exceptionnelle -il a également atteint la finale du tableau de double aux côtés de Paul Drinkhall-, le natif de Chesterfield retrouvait donc Fan Zhendong en finale, qui s’est lui sorti d’un bien mauvais tour face à son compatriote Wang Chuqin. Mené 1 set à 2 et 4 points à 9 dans le quatrième set, le n°2 mondial a ensuite changé ses placements de balle pour dérégler son adversaire, qui a par la suite commis beaucoup de fautes grossières en coup droit.

Une finale où Liam Pitchford a de temps à autre résisté, mais où Fan Zhendong a globalement dominé les débats, s’octroyant le titre en s’imposant sur le score de 4 sets à 2. Un nouveau sacre qui confirme qu’il est bel et bien le meilleur joueur du monde à l’heure actuelle.

Malgré deux défaites en finale, cette semaine restera cependant pleine de satisfactions pour le Liam Pitchford, qui à 26 ans confirme qu’il faudra encore compter avec lui dans les années à venir.

 

Les Européens en grande forme

Outre les performances de Liam Pitchford, d’autres européens se sont distingués lors de cette semaine qatarie. La première sensation de ce tournoi est ainsi venue de Vladimir Samsonov. Loin d’être en grande confiance ces derniers temps, celui qui reste une des légendes de ce sport s’est offert le scalp de Lin Gaoyuan (n°4 mondial) au premier tour. Impeccable dans ses schémas de jeu, le 27e joueur mondial est parvenu à emmener son adversaire dans son rythme, ce qui a contraint le Chinois à commettre plus de fautes qu’à l’accoutumée. Le Biélorusse s’incline néanmoins au deuxième tour face à Pitchford (n°22).

Dans la foulée de son deuxième titre de champion de France, Simon Gauzy (n°21) a quant à lui passé deux tours, battant successivement Groth et surtout Calderano (n°7 mondial), avant de perdre au bout du suspense face au numéro un mondial Xu Xin, en quarts de finale (3-4). Une belle performance pour le jeune Français de 25 ans, qui ne cesse de progresser, et qui semble lui aussi avoir encore l’avenir devant lui.

 

Le palmarès complet 

  • Simple messieurs : Fan Zhendong
  • Simple dames : Cheng Meng
  • Doubles messieurs : Ma Long/Xu Xin
  • Doubles dames : Wang Manyu/Zhu Yuling
  • Doubles mixtes : Mizutani/Ito

Résultat de recherche d'images pour "cheng meng titre"

 

Crédit photo de l’image en Une : FIeT

 

Grégoire Allain

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here