NBA

“j’étais égoïste”, les confessions de Jayson Tatum après le titre NBA des Celtics

Jayson Tatum et son fils Deuce nous ont offert l'image la plus iconique de cette finale NBA. Le fils du joueur des Celtics, déjà connu dans toute la NBA, a rejoint son père sur les parquets après la victoire au milieu des confettis. Une osmose absolument magnifique entre la star de 27 ans, Champion NBA 2024, et sa famille.

Jayson Tatum revient de très loin. Le jeune ailier des Celtics qui a essuyé les échecs ces dernières saisons est enfin parvenu à décrocher le titre NBA avec les Boston Celtics. S'il n'a pas été élu MVP des finales comme pour la finale de conférence, Jayson Tatum était fou de joie et a célébré comme il se doit sa nouvelle bague de Champion. Remplie d'émotions au micro d'après match, la star des Boston Celtics est revenue sur le moment le plus difficile de sa carrière : sa paternité à 19 ans.

Les incroyables confidences de Jayson Tatum sur sa paternité

Comme libéré d'une pression énorme, Jayson Tatum s'est livré après le match sur tout ce qu'il a endurci tout au long de sa carrière. Si on s'attendait à une réaction sur les nombreuses critiques qu'il a essuyés ces derniers temps, le joueur s'est surtout confié sur un évènement qui a changé sa vie : La naissance de son fils. Si Deuce Tatum, le fils de Jayson est un visage connu dans toute la ligue notamment pour sa présence sur les parquets avant les matchs, personne n'avait connaissance des difficultés qu'avaient traversées le ALL NBA First Team de cette saison : « Lorsque j'ai appris que j'allais devenir père, j'étais encore à l'université. Il ne me restait qu'une ou deux semaines à faire, et je n'étais pas fou de joie, j'étais égoïste, je craignais que ça affecte la perception que la ligue allait avoir de moi….mais je me suis vite rendu compte que c'était la meilleure chose qui pouvait m'arriver. Il n'y a rien de mieux que d'être père. Je sais que le fait d'avoir eu Deuce à 19 ans m'a ancré dans la réalité ; peu importe ce que je voulais faire, je devais m'assurer de son bien-être. Ça m'a appris le sens des responsabilités et à prendre les bonnes décisions »

Des mots très forts de la part du jeune joueur qui justifient certainement sa mentalité tournée vers le collectif durant l'intégralité de ces Playoffs et sa volonté de laisser ses performances individuelles au second plan. 

Né avec de l'ADN lyonnais et aussi avec la fierté de vivre l'une des plus grandes ères de l'équipe de France de football. À côté, c'est la NBA, le MMA, le cyclisme à moindre mesure et tous les sportifs français en général qui animent ma passion pour le sport au quotidien. Tellement hâte de couvrir les JO de Paris !

Dernières publications

En haut