La Rétro NFL: “The Catch” ou la naissance d’une dynastie

0
Crédit photo: TUDN
Ligue 1

La NFL étant désormais dans une période de pause sans évènements majeurs, replongeons-nous dans son passé. La ligue fêtait ses cent ans cette saison et de nombreux matchs marquants ont jalonné son histoire. We Sport vous propose de revenir sur quinze d’entre eux. Aujourd’hui on s’intéresse à une nouvelle action de légende qui à eu une grande influence sur l’avenir de la ligue. « The Catch » n’est pas qu’une simple réception. C’est également le symbole d’une passation de pouvoir entre deux équipes qui ont marqué l’histoire de la NFL !

 

Le Contexte

Après plusieurs saisons passées au fond de la ligue, les 49ers commencent à pointer le bout de leur nez au début de la saison 1981. Portés par le prodige Joe Montana, ils réalisent une très bonne saison régulière. Grâce au meilleur bilan (13-3), ils se qualifient pour les playoffs pour la première fois depuis neuf ans !

Après avoir éliminé les Giants lors du Divisional Round (38-24), ils ne restent plus qu’à éliminer les Cowboys pour pouvoir accéder au premier Super Bowl de leur histoire. Plus facile à dire qu’à faire…

Dallas la bête noire

Le dernier obstacle avant le Super Bowl, n’est autre que les Cowboys de Dallas. En plus d’être la franchise la plus dominante des années 70, les Cowboys sont également la bête noire des 49ers. Lors de ses trois dernières participations aux playoffs (70, 71 et 72), San Francisco a été éliminé à chaque fois par la franchise texane.

Il y a donc un vrai esprit de revanche qui flotte dans le Candlestick Park en ce jour de Janvier 1982. Les Cowboys de Tom Landry sont vieillissants ; leur dernier titre remonte à 1977 et Roger Staubach est à la retraite. C’est maintenant Joe Montana et les 49ers qui incarnent le futur de la NFL et il est temps de le prouver.

Roger Staubach, quarterback mythique des Cowboys de Dallas (credit photo: Pro Football Hall Of Fame)

Oui mais attention ! Même vieillissant les Cowboys restent redoutables. Après une très bonne saison régulière conclue avec un bilan de (12-4), ils viennent d’étriller les Buccaneers (38-0) lors du premier tour des playoffs. Les 49ers sont prévenus!

 

Le Film du Match

Dans ce duel au sommet ce sont les 49ers qui ouvrent le score. Dès le premier drive, Joe Montana dissèque la défense des Cowboys et envoie son receveur Freddie Solomon dans la end-zone. Il est évidemment top tôt pour enterrer les Cowboys qui répondent par un field-goal et un touchdown. Dallas mène (10-7) à la fin du premier quart-temps.

Candlestick Park, l’ancien antre mythique des 49ers!
Le chassé croisé

Au début du second quart-temps, Joe Montana trouve cette fois Dwight Clark pour permettre à San Francisco de reprendre l’avantage. C’est finalement Dallas qui rentre au vestiaire avec l’avantage. D’une course de 5 yards, Tony Dorsett conclut ce drive entaché de plusieurs actions litigieuses …  Dallas mène donc (17-14) dans un duel qui tient toute ses promesses. Les deux équipes se rendent coup pour coup ! Les vieux grognards texans ne lâchent rien ; si Joe Montana veut son Superbowl il devra aller le chercher !

Joe Cool subit la pression

Réputé pour son sang froid, Joe « Cool » Montana n’est pas au top de sa forme lors de ce match. Si les 49ers sont devants à la fin du troisième quart-temps (21-17) grâce à un touchdown au sol de leur running-back Johnny Davis, leur quarterback ne semble pas dans son assiette.

D’habitude hermétique à la pression, Joe « Cool » Montana déjoue et multiplie les erreurs. Dans la deuxième quart-temps, il a enchainé une interception près de la end-zone, alors que San Francisco était en bonne position pour marquer, et un fumble sur le dernier drive avant la mi-temps. Sans ces deux erreurs, les 49ers auraient dû être devants à la pause. Le calvaire ne s’arrête pas là pour Joe Montana. Il commence la deuxième mi-temps comme il a terminé la première avec une nouvelle interception, également tout prêt de la end-zone.

Les Cowboys ne se font pas prier pour profiter des erreurs du quarterback des 49ers. Dès le début du quatrième quart-temps, Dallas enchaine un field-goal et un touchdown pour reprendre l’avantage (27-21). Sur le drive suivant, Joe Montana se fait intercepter pour la troisième fois du match ! Sûrement l’interception de trop… Dallas récupère le ballon et va essayer de faire tourner l’horloge. Une nouvelle désillusion semble se dessiner pour les 49ers et pour les 60000 spectateurs du Candlestick Park.

Une réception pour l’histoire

Malheureusement pour eux, les Cowboys n’arrivent pas à faire tourner le chrono et ils doivent se résigner à dégager le ballon. Le ballon est à nouveau dans les mains de Joe Montana sur les 10 yards des 49ers. Il reste moins de cinq minutes à jouer. Joe Montana doit se racheter de ses erreurs s’il veut que San Francisco aille au Super Bowl pour la première fois de son histoire. Évidemment, cela ne fait pas peur à celui que l’on surnomme “The Comeback Kid”.

Pour ce drive de la dernière chance, les 49ers alternent le jeu de passe et le jeu de course. Ils ne sont pas encore pressés par le temps et l’objectif est simple : marquer et laisser le moins de temps possible aux Cowboys. Grâce notamment à un jeu renversé plutôt osé à ce moment du match, San Francisco pénètre dans la moitié de terrain de Dallas avec deux minutes à jouer !

Après une nouvelle course d’Elliott, les 49ers sont maintenant à 6 yards de l’en-but. Il reste moins d’une minute à jouer et Joe Montana doit négocier une 3rd & 3 cruciale ! Le quarterback des  49ers part sur la droite mais sa première option (Freddie Solomon) semble bouchée. Il faut donc changer de plan alors que la pression des Cowboys se fait sentir. Le sack est proche mais Joe Montana tente le tout pour le tout et envoie une passe dans le fin fond de la end-zone en direction de Dwight Clark. La passe semble trop haute et difficilement attrapable pour le commun des mortels. Oui mais voilà, le receveur saute plus haut que tout le monde et attrape le ballon ! 28-27, San Francisco vient de battre sa bête noire et de s’offrir par la même occasion la première participation au Super Bowl de son histoire !

 

Et après ?

Si cette réception est entrée dans la légende c’est évidemment pour la beauté du geste mais également pour toute la symbolique qu’elle comporte. Plus qu’une réception, « The Catch » correspond à une véritable passation de témoin entre deux équipes de légende.

La naissance d’une dynastie

Cette victoire contre les Cowboys est le véritable acte fondateur de la dynastie 49ers. Lors du Super Bowl XVI qui suit cette finale de conférence, San Francisco s’impose (26-21) contre Cincinnati et remporte son premier Super Bowl. Évidemment, ce titre en appellera beaucoup d’autres. Malgré une saison difficile l’année suivante à cause de la blessure de Joe Montana, les 49ers vont s’imposer comme l’équipe phare des années 1980. Joe Montana deviendra lui un des meilleurs joueurs de l’histoire de ce jeu !

Joe Montana peut lever les bras! San Francisco remporte son premier Superbowl. (crédit photo: 49ers.com)

Au total, dans les années 1980, les 49ers vont disputer neuf fois les playoffs et surtout remporter cinq Super Bowls ! Et c’est donc à Candlestick Park, contre les Cowboys, que cette équipe est née !

Cowboys la fin d’un règne

À l’inverse, ce match et cette défaite sonne le glas du règne des Cowboys sur la NFL. Équipe phare des années 70, Dallas a disputé cinq Super Bowls lors de cette décennie pour deux victoires et trois défaites. Au début des années 1980, l’équipe est donc vieillissante, Roger Staubach n’est plus là mais l’équipe continue de disputer les playoffs tous les ans. On se dit qu’un dernier titre est encore possible. Les Cowboys étaient d’ailleurs à une réception près de disputer un nouveau Super Bowl ! Mais Joe Montana et Dwight Clark en ont décidé autrement…

Si les Cowboys disputeront encore les playoffs la saison suivante, cette défaite contre les 49ers représente le début de la fin. Après ce match, Dallas ne disputera que cinq matchs de playoffs sur toute la décennie.

 

Après vous avoir fait revivre cette action de légende, on vous donne rendez-vous dans deux jours pour continuer notre série avec un comeback historique !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here