Le Mans, une euphorie de courte durée

0
Ligue 1

Cette saison s’annonçait belle pour les joueurs du Mans. Après avoir retrouvé le monde professionnel cette saison, la lutte s’annonçait rude. Et cela s’est prouvé tout au long de la saison. Une 19e place qui devrait les renvoyer en National.

Classement Ligue 2 : 19e avec 26 points (7V – 5N -16D)

L’effet rétro

Avec seulement sept petites victoires, pour cinq nuls et 16 défaites, la saison du Mans apparaît comme un calvaire sans fin. Le MMArena n’aura pas beaucoup vibré durant cette première partie de saison. Après une montée qui s’est jouée sur le bout des prolongations des barrages l’année dernière, cette saison aura été dure. Très dure. Même en Coupe, Le Mans a été éliminé en 32es de Coupe de France contre Bordeaux et un surprenant huitième de finale de Coupe de la Ligue, après avoir éliminé Lorient, Nice et Orléans. Le mercato, qui a été beaucoup axé vers les prêts cette saison aurait pu être mieux mais les finances du club voient rouge, encore plus avec la crise actuelle.

 

Le tournant de la saison

L’éviction de l’entraîneur Richard Déziré n’aura pas facilité la tâche des Manceaux. En poste depuis la saison 2015-2016, il a été remercié par le club le 23 février. Il avait les rennes du club depuis la saison en CFA 2. Son dernier match fut une défaite 2-0 face à l’AC Ajaccio et le club restait sur une triste série de sept matchs sans la moindre victoire. Son remplaçant est Réginald Ray et ce dernier, avec son expérience (il était par le passé entraîneur de Valenciennes, du PFC ou encore adjoint à Aston Villa), a tenté de recréer une dynamique au sein du club.

Richard ne se sera pas fait désirer durant cette saison. (Site du Mans)

 

Ce que l’arrêt de la saison change

L’arrêt désormais définitif du championnat embête profondément le club. Tout d’abord à cause du classement car en étant 19e sur 20, la descente vers le National semble inévitable. Pourtant, le club était sur une bonne lancée avec l’arrivée de Ray. Une victoire contre Guingamp et un nul contre Chambly, soit deux matchs sans défaite, c’est déjà beaucoup au vu de la saison du club. Mais beaucoup de questions sans réponses demeurent présentes. Bien évidemment, les joueurs du club suivent un programme particulier depuis leurs foyers.

 

Tops / Flops

Le joueur de la saison

Vincent Créhin, le joueur le plus capé de cette équipe a une nouvelle fois montré que malgré son âge, il est toujours aussi fort quand il s’agit de mettre les ballons au fond des filets. Il est le meilleur buteur du Mans cette saison, avec 8 buts mais aussi deux passes décisives. À 31 ans, le Breton voit son contrat s’achever en juin de cette année. Il serait très important pour le club de le conserver mais rien de sur pour l’instant. Toujours est-il que le joueur de la saison, c’est lui.

Les étoiles de CFA 2 (Groupe B). Vincent Créhin (Le Mans ...
Vincent Créhin en pleine action. (Footamateur)

 

Pour rester au poste d’attaquant, Bevic Moussiti-Oko est loin de satisfaire les besoins de l’équipe. Avec seulement trois petits buts en 24 matchs, on en attend bien plus d’un joueur évoluant au poste d’attaquant.

 

Perspectives d’avenir

Difficile de voir une lueur d’espoir dans les prochains mois pour Le Mans. Leur descente en National n’est toujours pas officielle. En effet, comme Orléans, le club a demandé de rester dans cette division sous risque d’être rapidement en faillite, comme nombre de clubs. Un maintien, dans le cas d’une Ligue 2 à 22 équipes, n’est pas à exclure, même si Noël Le Gret ne semble pas de cet avis. Dans tous les cas, il faudra reprendre une bonne dynamique et créer un effectif solide pour montrer un bien meilleur visage que cette année. Et il y a du boulot.

 

Saison difficile donc pour les joueurs du Mans. En espérant pour eux qu’ils puissent se maintenir, notamment financièrement et pourquoi pas rester en Ligue 2 en cas de championnat à 22.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here