Le report de l’Euro à 2021 pourrait coûter cher aux trentenaires…

0

Repoussé à 2021 en raison de l’épidémie de coronavirus, l’Euro sera encore plus attendu que d’habitude par les amoureux du foot. Et forcément, les équipes qualifiées ont encore le temps de s’améliorer, du moins concernant les joueurs individuellement, avant de s’affronter l’an prochain…

L’annonce a fait l’objet d’une bombe ce mardi, même si elle était attendue et espérée par tous les clubs européens. En effet, face à l’épidémie européenne de coronavirus, Aleksandr Ceferin, le président de l’UEFA, a pris une décision inédite dans l’histoire de l’instance : repousser l’Euro d’une saison. Ainsi, pour la première fois, le championnat d’Europe des nations ne se déroulera pas au cours d’une année pair, et permet ainsi au Portugal d’être la meilleure équipe du continent pour une cinquième saison. À épidémie exceptionnelle, décisions exceptionnelles… 

Pour les formations, tout change ou presque. 

En effet, plusieurs joueurs pourraient donc terminer leur carrière internationale sans disputer une dernière compétition. On peut notamment penser à Olivier Giroud, âgé de 33 ans, ou Steve Mandanda (bientôt 35 ans) du côté de l’équipe de France. Avec la nouvelle génération qui arrive à grand pas, et leurs prestations, réussies pour le portier phocéen, beaucoup moins pour l’attaquant de Chelsea, la concurrence s’annonce des plus relevée pour arracher une place dans le groupe de Didier Deschamps pour cet Euro 2021. Champions du Monde en 2018, les deux hommes devront faire des choix forts et surtout éviter les blessures pour espérer terminer leur aventure avec l’équipe de France dans l’une des douze villes hôtes (si l’organisation de l’Euro reste avec ce système). 

Pour les stars internationales, cette décision peut aussi être terrible, à l’image d’un Cristiano Ronaldo qui a déjà 35 ans. Le Portugais, toujours en pleine forme (25 buts en 32 matchs avec la Juve), espère bien offrir à sa nation un deuxième Euro consécutif et a déjà annoncé, à plusieurs reprises, qu’il voulait aller jusqu’à ses 40 ans. Face à l’intensité du haut niveau et son âge vieillissant, arrivera-t-il à éviter les blessures pour faire une nouvelle campagne européenne, lui qui a débuté sa carrière internationale avec l’Euro 2004 à l’âge de 19 ans. Un de ses compatriotes, Joao Moutinho (33 ans), peut également se poser la question. Le Portugal est d’ailleurs loin d’être favori de la compétition, malgré le titre remporté en 2016 en France.

En effet, les cotes proposées par les site de paris en ligne Bwin, l’Angleterre est la première nation favorite pour remporter l’Euro 2021 avec une cote de 5,50, contre 6,00 pour la France, premier outsider. Les Three Lions peuvent notamment compter sur une génération dorée en pleine progression, à l’image des Raheem Sterling, Phil Foden ou encore Marcus Rashford. Les Allemands, après une Coupe du Monde 2018 désastreuse, commencent aussi à se relever et pourraient être la bonne surprise de la compétition l’an prochain entre Marc-Andre Ter Stegen, l’un des meilleurs gardiens du monde, Serge Gnabry ou encore Julian Brandt et Kai Havertz. La Croatie, vice-championne du Monde, devrait de son côté connaître énormément de difficultés à refaire une grosse prestation sur la scène internationale, la faute à la perte de vitesse terrible de son duo au milieu : Ivan Rakitic et Luka Modric. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here