Basketball

Le sort de James Wiseman quasiment fixé avant même la Draft

Dans une visioconférence de presse, James Wiseman, un des prospects les plus en vue de la prochaine Draft NBA qui aura lieu dans la nuit de mercredi à jeudi, est revenu sur son parcours universitaire et ses workouts, laissant au passage quelques indices. 

Un top 3 assuré ?

Dans un échange qui a réuni une quasi centaine de journalistes du monde entier pendant un bon quart d’heure, l’un des prospects les plus cotés de la draft qui aura lieu dans moins de 48h a répondu à des questions… et en a esquivé certaines. D’entrée, suite à une question sur un éventuel workout avec les Bulls, l’ancien pivot de l’université de Memphis a directement mis au clair la situation avant la draft. Il n’a été sollicité que pour deux workouts, avec les Warriors de Golden State dont l’arrivée de Wiseman est toujours plus proche, ainsi que les Hornets de Charlotte, qui suivent les Warriors dans l’ordre de draft et qui sont eux aussi grandement intéressés par le profil du pivot. Exit donc les Bulls, exit aussi les Wolves, ce qui semble logique puisque leur franchise player Karl-Anthony  Towns et James Wiseman jouent tous les deux au même poste.

De l’ambition et du mental

Le jeune Wiseman a répondu à un bon nombre de questions, notamment sur sa mentalité et l’impact qu’il voulait avoir. Il a clairement affirmé vouloir devenir un leader aussi bien dans le jeu que par la voix. Cette détermination et cette implication répondent aux doutes que certains émettaient à son égard, lui qui a connu de petits problèmes similaires par le passé avec Memphis. Il a d’ailleurs connu une suspension de douze matchs, ce qui a considérablement réduit son temps de jeu la saison dernière et qui pose des questions physiques. Wiseman a été clair : “Je veux gagner, simplement gagner, et atteindre le meilleur de mon potentiel, ce sont mes objectifs”. Le futur drafté a d’ailleurs admis que ce thème avec été le principal sujet de discussion lors de ces workouts, notamment avec Charlotte lors d’un dîner.

Il ne reste donc plus qu’à savoir qui des Warriors ou des Hornets se verra recevoir les services du jeune pivot et ainsi l’aider à atteindre son plein potentiel et, peut-être, faire de lui un futur cador de la ligue. 

Crédit photo : Getty

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
suscipit Donec Aenean amet, eleifend diam Sed