Esport

LEC – Rogue rejoint MAD Lions en finale du Spring Split LEC

Dans un match serré sur le papier, Rogue a dominé sur le score de 3-1 une équipe de G2 méconnaissable par son niveau de jeu proposé. L’équipe du français Hans Sama rejoint MAD Lions pour une finale inédite du championnat européen. 

Est-ce la fin d’un cycle en Europe sur League of Legends ? La large domination de Rogue ce 10 avril 2021 face à G2 nous laisse penser que cela est probable. Ceux-ci ont eu un niveau bien en-dessous de ce qu’on attendait avec l’arrivée de Rekkles, seul joueur au niveau ce soir pour l’équipe de Grabbz.

Une victoire G2 pas satisfaisante

G2 a commencé sa finale du Loser’s Bracket par une victoire acquise uniquement grâce à sa draft de teamfight, avec Rekkles sur Senna et Caps sur Séraphine. Malmené par Rogue en early game avec un Inspired très convaincant dans la jungle, G2 a attendu la 25e minute pour se regrouper à 5 et ne plus jamais se quitter. Ils ont réussi à prendre le premier Baron Nashor à ce timing, après avoir tué le support de Rogue Trymbi. Malgré de bons teamfights côté Rogue grâce à de meilleures mécaniques que leurs opposants, les soins incessants des carry G2 ont fait la différence. Dix minutes plus tard, ils ont cette fois-ci réussi un ace autour du second Baron Nashor pour finir la partie dans la foulée.

Inspired inspiré

Déjà impressionnant lors du premier match de la rencontre, le jungler des Rogue Inspired a montré une nouvelle fois la voie à son équipe, avec un pick signature de Nidalee. Dominant en early game, en prenant notamment le first blood à la 5e minute de jeu, il a été décisif en teamfight, ce qui est loin d’être évident avec son champion. Il a été très bien épaulé par Larssen, avec un farm délirant de 230 cs à vingt minutes. Prenant petit à petit l’avantage aux golds, c’est autour du cinquième dragon que Rogue a fait plier G2. Malgré un steal d’un Rekkles qui a très bien joué dans cette partie, le teamfight qui en a découlé a été très largement à l’avantage des Rogue, qui ont détruit le Nexus dans la continuité de l’action.

Rogue un niveau au-dessus

C’est véritablement dans la troisième partie que Rogue a surclassé des G2 méconnaissables. C’est aussi lors de celle-ci qu’on a pu constater que Wunder et Mikyx n’avaient actuellement pas leur niveau d’antan. Rogue a tout simplement été dominant dans tous les secteurs du jeu. Inspired a une nouvelle fois récupéré le first blood, dès la 2e minute, pour lancer son équipe sur de bons rails. Le snowball a été très convaincant et les erreurs G2 se sont accumulées. Résultat, un Nexus détruit en trente minutes et un score en termes de kills de 23 à 5.

Rogue a su rester solide lors de la quatrième partie pour conclure la rencontre. Hans Sama a montré une belle ingéniosité en draftant Varus pour faire face à la Ashe de Rekkles, seul joueur au niveau côté G2. C’est à la 8e minute que Rogue a une nouvelle fois montré sa domination, en obtenant 3 kills. Souvent critiqué pour sa passivité, Rogue a été impressionnant dans un style de jeu très agressif qui a porté ses fruits. Augmentant leur écart aux golds petit à petit durant la partie, les joueurs de fredy122 ont conclu celle-ci avec un Baron Nashor sécurisé à la 27e minute de jeu. Le long push qui a suivi a été fatal à G2, éliminé à la suite de celui-ci en finale du Loser’s Bracket : impensable avant le début du split.

Côté Rogue, c’est une belle performance qui récompense une équipe qui monte en puissance. Steven “Hans Sama” Liv devient le premier français à atteindre une finale de LEC depuis 2018 et sOAZ. Mention spéciale pour le toplaner de Rogue Odoamne, qui participera à sa première finale après 7 ans dans la ligue.

Rogue a été très convaincant face à G2 et retrouvera MAD Lions demain en finale du Spring Split. Une première pour les deux équipes, mais une seule obtiendra le premier titre européen de son histoire.

Crédit image en une : Riot Games

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire