Les 30 moments marquants de 2019 : Le décès d’Anthoine Hubert

0

Il y a 19 ans maintenant, Nelson Mandela disait « Sport has the power to change the world ! » Impossible de le contredire après ce que tous les amateurs de sport et de sensations fortes ont vécu cette année. À l’instant même où vous êtes en train de lire cette phrase, Trent Alexander-Arnold s’apprête sans doute à tirer un corner et Julian Alaphilippe a sûrement eu le temps de se glisser dans une échappée. Mais qu’importe votre sport de prédilection, la rédaction de WeSportFr a fait de la place à tous, et revient sur les 30 événements sportifs qui ont fait 2019. Aujourd’hui, nous revenons sur l’une des journées les plus sombres de l’année 2019, où quand le monde du sport automobile a basculé.

 

Retour sur les faits

  • Le Raidillon, lieu tragique

Il n’est que 17h07 lorsque la vie du jeune français basculait pour toujours. Alors que la mémoire de Jules Bianchi était toujours en nous, le drame se répétait, sous nos yeux. Au deuxième tour de la première course de Formule 2, Giuliano Alesi percutait en haut du Raidillon Hubert. Le français, ayant perdu le contrôle de sa monoplace, ne pouvait alors éviter le mur de pneus. Une seconde passe, puis l’on aperçoit une voiture, une étincelle, un bruit de carrosserie qui éclate, puis plus rien. Rapidement des murmures émanent des gradins. Les spectateurs ayant filmé la scène essaye de comprendre quelque chose au chaos qu’ils ont eu sous leurs yeux. La voiture de Correa est également immobilisée. Les commissaires s’affairent alors, aucun ralenti n’est difffusé, et les rumeurs vont bon train.

  • La FIA officialise

18:35, après une heure et demie d’attente, une course arrêtée, des pilotes abasourdis, des spectateurs désabusés, le verdict tombe. Anthoine Hubert, champion de F4, de GP3, pilote de l’écurie Arden aux côtés de Calderon, est mort. Le Lyonnais, qui disputait sa première saison en tant que pilote de Formule 2, avait déjà remporté deux courses, et pas n’importe lesquelles. Le français s’était imposé à Monaco et au Castellet.

Statement: Incident during FIA Formula 2 Feature Race, Spa Francorchamps The Federation Internationale de l’Automobile…

Publiée par FIA sur Samedi 31 août 2019

Hubert était un pilote promis à une grande carrière, comme son ami Bianchi. Leclerc, qui connaissait bien les deux, remportera d’ailleurs le lendemain le GP de Spa, comme un symbole. Il dédiera bien sûr sa victoire à son ami Tonio. Wolff, ému par les événements, reconnaitra même que Leclerc était le seul qui devait,e t qui pouvait remporter ce GP. Pour Anthoine.

L’héritage, et les conséquences

  • Correa, meurtri dans sa chair

Le pilote Américain, dont on aurait pu oublier l’existence tant la mort d’une personne surpasse toutes les douleurs possibles, se remet aujourd’hui difficilement de ses blessures. S’il est hors de danger, les blessures se referment difficilement. Sa jambe droite notamment a subi de nombreux dégâts, perdant 6cm de hauteur de tibia. Psychologiquement, l’ensemble de sa carrière est à reconstruire. Ce qui est sûr, c’est que Correa ne lâchera rien. Il le dit lui-même, il fera tout pour revenir au plus haut niveau

  • Hubert, pour ne pas oublier

Lorsqu’un pilote décède ans de telles conditions, il est impossible de l’oublier. Pour renforcer ce sentiment, la FIA a décidé de créer un prix « Anthoine Hubert » destiné à récompenser le Rookie de l’année. Lui qui aurait sûrement dû recevoir ce prix, c’est un bel hommage qui lui est fait. Le premier lauréat a été désigné tout récemment, et il s’agit de son compère de la Renault Driver Academy Guanyu Zhou.

Hubert aura également été récompensé par la FFSA à titre posthume. Tout comme son compatriote Pierre Gasly, il a reçu un Volant d’Or, titre honorifique remis lors des Trophées du Sport Automobile 2019 à Paris.

 

Hubert était certainement l’un des pilotes les plus talentueux de sa génération, et sur de nombreux aspects. Alors qu’un jeune espoir français nous avait déjà quitté il y a si peu de temps, voilà que son compère le rejoint. Nul doute que d’où ils sont Bianchi, Hubert, Senna, Ratzenberger, Simoncelli et consorts nous regardent, veillant le plus possible sur les pilotes honorant leur mémoire. 

Demain, place au Tour de France de Thibaut Pinot, particulièrement riche en rebondissements !

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here