ATP

Les 30 Moments marquants de 2020 : Nadal gagne son 20e Grand Chelem

Nadal

Dans une année où la pandémie mondiale de Covid-19 a chamboulé les programmations sportives et autres évènements planétaires (J.O, Euro, …), chaque sport a dû s’adapter pour survivre. Si 2020 restera une année morose pour bien des personnes, les douze mois qui la composent furent tout de même riches en émotions pour tout fan de sport. Du passage de la NBA à Paris aux records de Lewis Hamilton, en passant par les prouesses de Tadej Pogačar ou le Final 8 de la Ligue des champions, la rédaction de We Sport revient pour vous sur les trente moments marquants de 2020. Aujourd’hui, retour sur le 20e Grand Chelem de Rafael Nadal lors de Roland-Garros 2020. 

Le Graal ultime

Après une saison totalement chamboulée par le Covid-19, Roland-Garros est reporté à fin septembre. Les conditions météorologiques sont horribles (vent, pluie et froid), la terre battue n’est pas comme d’habitude, le toit du court central change la donne pour les bons serveurs, bref cette édition de Roland-Garros est inédite. Cependant, une règle reste universelle, quand Rafael Nadal débarque sur l’ocre parisien, personne ne l’arrête. Une nouvelle fois l’Espagnol n’a pas concédé un seul set, une nouvelle fois tous ses adversaires ont reconnu sa suprématie, une nouvelle fois Rafael Nadal gagne les Internationaux de France.

Et que dire de son parcours. Les quatre premiers matchs sont maîtrisés avec une justesse absolue. Puis arrive un jeune italien, Jannik Sinner, 19 ans au compteur. Les deux joueurs entrent sur le court à 22h45 et ne le quitteront qu’à 1h30 du matin. L’espoir transalpin va être le premier à réellement mettre en difficulté le matador. Mais ce coup-ci, l’expérience a permis à Nadal de poursuivre son chemin et de ne pas tomber dans le piège. Pourtant, Sinner s’était procuré plusieurs balles de break. Cette épreuve sera la plus dure de toutes pour le Majorquin car en demi-finale, Diego Schwartzman arrive trop fatigué de sa guerre contre Dominic Thiem la veille qui a duré 5h08. Nadal l’emporte donc en trois sets facilement 6/3 6/3 7/6.

Puis en finale, contre un de ses plus gros rivaux, Novak Djokovic, le monde s’attend à voir une bataille physique, mentale et totalement équilibrée, d’autant plus que les conditions de jeu favorisent plus Djokovic que Nadal. Mais que nenni. Rafael Nadal réalise une démonstration de force sur terre battue. Le n°2 mondial va coller une bulle au n°1 dans le premier set, avant d’être pris de pitié et lui laisser deux petits jeux dans le second. La troisième manche sera plus serrée mais Nadal, toujours trop fort, va s’imposer 6/0 6/2 7/5. Il empoche ainsi son 20e Grand Chelem, son 13e Roland-Garros et rejoint Roger Federer au sommet de la pyramide.

Crédit vidéo : Roland-Garros

Des stats légendaires 

Ce 20e Grand Chelem ouvre une ligne de stats juste hallucinante pour l’Espagnol :

  • 13 : Rafael Nadal a remporté 13 fois Roland-Garros
  • 20 : Il gagne ainsi son 20e Grand Chelem et égale Roger Federer
  • 100 : Le n°2 mondial avait signé sa 100e victoire à Roland-Garros au cours du tournoi
  • 0 : Le nombre de sets concédés par Nadal durant le tournoi
  • 3 : Le nombre de sets perdus par Nadal depuis son abandon en 2016
  • 999 : Nadal s’était imposé pour la 999e fois de sa carrière sur le circuit pro

Tous ces chiffres subliment un parcours et une carrière humble, sérieuse, et rigoureuse où le tennis passe avant tout. Rafael Nadal s’exprime souvent en interview concernant les statistiques et les chiffres. Il déclare régulièrement qu’il ne les regarde pas et que seule la vérité du terrain compte. Cela fait partie de son caractère mais tous les fans de tennis à travers le monde savent au combien ils sont importants à partir d’un certain moment. Les souvenirs traduits en chiffres qu’a laissé et que va encore laisser Rafael Nadal ne sont pas prêts d’être oubliés.

La saison 2021 approche et Nadal comme Djokovic sont toujours parmi les favoris pour gagner de nouveaux titres du Grand Chelem. Est-ce que Nadal sera capable de dépasser Federer ? Est-il capable d’aller chercher ce 14e Roland-Garros ? Combien de temps son corps va-t-il tenir ? Seul le futur nous donnera les réponses à ces questions. Néanmoins, on pourra encore compter sur l’Espagnol cette saison malgré l’arrivée de plus en plus importante de la Next Gen qui peinait à s’imposer en Majeur. 

Crédit photo : Eurosport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire