Ligue 2 : Présentation d’un promu, l’USL Dunkerque

0
Crédits photo : USL Dunkerque
Ligue 1

Chaque jour pendant vingt jours, We Sport a décidé de vous présenter chaque équipe de Ligue 1 et de Ligue 2. Aujourd’hui, pour ce deuxième rendez-vous, place au promu nordiste, l’USL Dunkerque, après plus de vingt ans hors du monde professionnel. 

Après vingt-cinq ans ans de disette, et plus de dix ans à jongler entre la quatrième (N2) et la cinquième division (N3) puis de végéter en National 1, le peuple maritime s’apprête dès demain à retrouver l’antichambre du football français. Une attente longue, enfin récompensée pour les Maritimes victorieux dès leur première rencontre à Toulouse, samedi dernier.

Une dernière saison maîtrisée 

Si Dunkerque a réussi à montrer toute l’étendue de son talent, la saison passée, ce n’était pas le cas lors de l’exercice 2018-2019. En effet, les Dunkerquois ont terminé à une pauvre onzième place. Un classement décevant au vu des dernières performances lors des dernières saisons. Mais sur ce dernier exercice, les hommes de Claude Robin ont gagné en régularité en remportant 14 des 25 matchs disputés en National. 

Une montée validée hors de ses bases 

La promotion dunkerquoise s’est jouée dans cette régularité démontrée à l’extérieur. Sixième équipe de National à domicile, Dunkerque est la meilleure équipe à l’extérieur de cet exercice 2019-2020 de National 1. Sur les 12 matchs disputés, 8 ont été remportés contre un seul petit nul et trois défaites. À titre de comparaison, Dunkerque était la huitième équipe à l’extérieur en 2018-2019.

Une attaque en forme

Fort d’une attaque remplie de joueurs talentueux, Claude Robin a su rendre son équipe offensive et attrayante. Celle-ci inscrit 42 buts, ce qui fait d’elle, la deuxième attaque de National derrière Pau. Le club béarnais devance le club nordiste d’un seul petit but. Le désormais ex-coach de Dunkerque, Claude Robin a pu compter sur son meilleur buteur, Mohamed Bayo, arrivé en prêt de Clermont. 12 buts la saison passée pour lui, talonné de peu par Guillaume Bosca, 11 buts et le maître à jouer maritime, Dimitri Boudaud avec 9 buts. Une attaque efficace et complémentaire, qui a joué un rôle prépondérant dans la montée en Ligue 2.

Un effectif renouvelé 

Qui dit montée, dit renouvellement d’effectif pour les Dunkerquois. Huit joueurs ont quitté le club dont le meilleur buteur Mohamed Bayo, de retour à Clermont. Chez les partants, on retrouve également Iron Gomis, prêté par Amiens et le vétéran Ludovic Gamboa, en fin de contrat. Neuf autres joueurs viennent eux, d’être prolongés vers un contrat professionnel comme le métronome, Dimitri Boudaud ou encore le milieu offensif de 24 ans, Thibault Vialla. Les dirigeants dunkerquois, ont également décidé de se séparer de Claude Robin, malgré la montée. En remplacement, ils ont fait appel à une vieille connaissance, Fabien Mercadal, entraîneur à Marcel Tribut pendant quatre années, de 2012 à 2016.

Un recrutement expérimenté
USL DUNKERQUE on Twitter: "[📸] Billy Ketkeophomphone et Harouna ...
Crédits photo : USL Dunkerque (Twitter)

Au niveau des arrivées, l’USLD a réalisé un très gros mercato en attirant quelques gros noms dont notamment un ancien de Ligue 1, Billy Ketkeophomphone, ex-joueur d’Angers, en provenance du SO Cholet. Leverton Pierre, prêté la saison dernière par le FC Metz, a définitivement rejoint le club maritime, tout comme Kévin Rocheteau et Adon Gomis, arrivés respectivement de Cholet et Laval. Ces derniers jours, un dernier coup est réalisé par les dirigeants du club en bleu et blanc en rapatriant, avec la complicité de Fabien Mercadal, l’attaquant du Stade Malherbe de Caen, Malik Tchoukounté. L’attaquant aux 74 matchs en professionnel avait déjà connu le Stade Marcel Tribut, de 2013 à 2017. Une période qui coïncide en grande partie avec celle du coach Mercadal. C’est d’ailleurs lui qui avait attiré Tchoukounté à Caen, à l’été 2018.

Ilan Kebbal, la pépite à suivre

Football (L2): Qui est Ilan Kebbal, le milieu offensif de l'USLD ...
Crédits photo : La Voix du Nord

Âgé de 22 ans, le Franco-Algérien a posé ses valises sur le littoral de la Mer du Nord cette année. Prêté par le Stade de Reims, il se pourrait bien qu’il soit la révélation de la saison chez le promu nordiste. Réputé technique, vif et percutant, ce dernier possède un parcours pour le moins atypique. 22 ans et déjà son cinquième club.

Formé aux Girondins de Bordeaux, il est recruté l’été dernier par le Stade de Reims après une bonne saison à Cote Bleue en National 3. Le club champenois voit son potentiel très vite et le prête à Lyon Duchère (désormais, Sporting Club Lyon) en National 1 l’hiver dernier. En 5 matchs et 197 minutes au troisième échelon national, il marque deux buts et se fait remarquer très vite. Présent dès le début de la préparation avec les Maritimes, il n’a pas tardé à impressionner son coach Fabien Mercadal : “Il va nous apporter une fraîcheur de jambes et d’esprit” rapportait-il à La Voix du Nord. Nul doute que son association avec Ketkeophomphone, Boudaud, Bosca ou encore Tchoukounté risque de faire saliver.

Une préparation réussie

Les matchs de préparation des hommes de Fabien Mercadal sont plutôt prometteurs. Effectivement, aucune défaite n’est à déplorer en cinq matchs disputés. On dénombre trois matchs nuls lors des trois premiers matchs amicaux contre Reims, Chambly ou Quevilly-Rouen. Et deux victoires contre Saint-Omer et Boulogne. Un bilan satisfaisant d’autant plus que les “Bleu et Blanc” ont marqué au moins deux buts lors de quatre matchs amicaux sur cinq. Cela est considéré comme une réussite, car la plupart des joueurs n’ont pas encore d’automatismes entre eux. Seul bémol, la blessure de Kévin Rocheteau. On annonce une rupture des ligaments croisés. Une absence de taille pour celui qui vient de rejoindre l’effectif dunkerquois.

Une première rencontre révélatrice

Le résumé vidéo de TFC/Dunkerque, première journée de Ligue 2 BKT ...
Crédits photo : Toulouse Football Club

Samedi contre Toulouse, les Dunkerquois ont impressionné pour leur première rencontre en Ligue 2. Avec un bloc assez compact pour bloquer les attaques toulousaines, les Maritimes ont réussi à se créer plusieurs occasions, notamment par l’intermédiaire de Malik Tchoukounté et Billy Ketkeophomphone, pas en réussite. Les Nordistes sont parvenus en deuxième mi-temps à prendre l’avantage grâce à l’enfant du club, Nicolas Brunnel. Un match victorieux et prometteur qui laisse penser que les hommes de Fabien Mercadal peuvent se maintenir pour la Ligue 2. En tout cas, ils semblent rodés pour le monde professionnel.

Le pronostic

Classement 2020-2021 : 14e – 17e  

Dunkerque a les moyens de se maintenir. Ils ont réussi à garder leurs meilleurs joueurs et à attirer de bons renforts. Fabien Mercadal, peu en réussite depuis son départ de la Côte d’Opale, va retrouver un club qu’il connaît et avait brillamment dirigé précédemment. Mais cette Ligue 2 version 2020-2021 promet d’être compliquée. Le club du littoral nordiste ne pourra pas espérer mieux que le bas de tableau. Dunkerque se maintiendra difficilement entre la 14e et la 17e place.

La saison dunkerquoise sera suivie de près par les observateurs de la Ligue 2 BKT et les supporteurs maritimes. Le retour du club dans le monde professionnel est attendu par tout un peuple. Rendez-vous demain, à 12h pour découvrir un nouveau club de Ligue 2, le jour de la reprise du championnat.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here