Ligue 1

Après une interruption liée aux protestations suite à l’affaire Jacob Blake, la NBA reprenait ses droits ce soir, avec en hors-d’oeuvre, les Bucks face au Magic d’Evan Fournier.

Une classe d’écart

Si le premier quart-temps tournait légèrement à l’avantage des coéquipiers du Greek Freak, c’est à l’entame du second que le DPOY de la saison régulière choisit de hausser le ton. Résultat : un run 13-0 alors que les deux équipes étaient au coude-à-coude. Rarement mis en difficulté par la défense du Magic, les Bucks profitèrent en plus de la maladresse offensive de Vucevic et des siens (35.5% au shoot, 26,4% du parking) et rentrèrent au vestiaire avec 17 points d’avance grâce à un Giannis Antetokounmpo omniprésent (22 points et 9 rebonds à la MT)

Les Bucks un peu trop nonchalants

Alors qu’on pensait se diriger vers une seconde période sans grand intérêt et que Milwaukee gérait tranquillement au début du QT3, Orlando s’est clairement réveillé. Pile au moment où Milwaukee semblait sortir de ce match, la tête certainement déjà au tour suivant. Il n’en fallait pas plus pour redonner un peu de suspense à ce Game 5, et les Bucks voyaient le Magic revenir à 3 points. Pourtant, alors qu’on se demandait si le Magic n’allait pas faire trembler les hommes de Budenholzer jusqu’à la fin, Marvin Williams sortit enfin de sa boîte en rentrant deux shoots longue-distance pour mettre un coup définitif sur la tête des Floridiens à 5 minutes de la fin du match et sceller une quatrième victoire dans la série (118-104).

Milwaukee aura eu besoin de 5 matches mais rejoint donc Miami au prochain tour pour un duel qui s’annonce explosif. Toutefois, Milwaukee devra hausser son niveau de jeu face à l’une des sensations de cette saison.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here