Manchester United : Garry Neville tacle violemment les cadres mancuniens !

À la veille d’un derby Mancunien décisif pour les deux clubs, Garry Neville, ancienne gloire de Manchester United, lâche plusieurs bombes sur les cadres des Red Devils. Il attend beaucoup plus de leur part.

 

Tacle par derrière. La légende de Manchester United, Garry Neville, n’a jamais eu la langue dans sa poche. Il le prouve encore une fois : « Je sépare le problème en trois catégories », commence Neville. Il ajoute : « Certains (les joueurs de Manchester United)  n’ont pas le niveau et c’est malheureux. Certains ont besoin d’un coup de pied dans le cul et d’autres doivent partir ».

Pour l’ancien capitaine de United (2005-2011), six joueurs sont responsables de la mauvaise passe des hommes de Solskjaer : Sanchez, Rashford, Lukaku, Pogba, Martial et David de Gea. « Ils pourraient être les meilleurs à leur poste mais en ce moment ils sont tous en dessous de leur niveau habituel », raconte Neville. Il continue son argumentaire : « Sanchez, je ne sais vraiment pas ce qui lui arrive, Rashford ne semble pas concerné par la situation du club, Lukaku n’est pas performant dans les grands matchs, Pogba ressemble au Pogba sous José Mourinho, Martial ne semble pas heureux et De Gea semble distrait par les nombreuses rumeurs qui entourent sa prolongation de contrat ou non ».

Solskjaer sur la sellette

Le diagnostic est sans appel pour l’ancien international anglais, certaines choses doivent changer au sein du club mancunien. Pour lui, l’ancien « supersub » du club vit une période déterminante pour conserver son poste : « Je pense qu’Ole n’a plus que deux ou trois mois pour redresser le club ». Le timing de cette déclaration pourrait faire jaser, un mois après que l’entraîneur norvégien et le club se soient mis d’accord sur un contrat de trois ans, pour être l’entraineur permanent de Manchester United. « À l’âge de 16 ans, lors de mon arrivée à Manchester United, Eric Harrison et Sir Alex Ferguson m’ont dit lors de leur premier discours, de porter ce maillot avec fierté et que je représente le club à chaque minute de la journée ». Il ajoute : « Ole doit décider quels joueurs représentent les valeurs du club et ceux qui ne les représentent pas ».   

 

 

Le derby mancunien sera encore plus déterminant qu’à l’accoutumé, entre une équipe de City à la lutte avec Liverpool dans la course au titre et une équipe de United en crise et en quête d’une place dans le big four, synonyme de Ligue des Champions. Malheur au vaincu.

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/manchester-city-tottenham-les-notes/

 

Crédit photo : Rmc sport

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

ut libero. sed neque. dapibus velit, dolor consequat. commodo porta.