Patinage artistique

Mondiaux – Jour 4 : Nathan Chen et Sinitsina / Katsalapov champions du monde

nathan chen

C’était le dernier jour des championnats du monde de patinage. Nathan Chen est rentré un peu plus dans l’histoire de son sport, tandis que Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov ont obtenu leur premier titre mondial.

Hommes : Nathan Chen stratosphérique

Le duel Chen – Hanyu, qui avait tourné à l’avantage du Japonais lors du programme court, était évidemment très attendu. Mais Nathan Chen a probablement patiné un des meilleurs programmes de sa carrière, avec pas moins de cinq quadruples sauts réussis, comme l’ensemble de ses éléments. Yuzuru Hanyu avait donc besoin d’un exploit pour revenir, et malheureusement il a commis trop d’erreurs sur ses sauts. Il termine 3e. Il n’est pas le seul Japonais sur le podium, car Yuma Kagiyama, 2e jeudi, a réalisé un superbe programme libre pour conserver sa place. Sa performance est d’autant plus remarquable vu que ce sont ses premiers Mondiaux.

Enfin une bonne nouvelle pour le clan français ! Kévin Aymoz a pris la 9e place, ce qui signifie que la France aura deux quotas pour les Mondiaux 2022 et pour les JO (sous réserve d’être validé lors du Nebelhorn Trophy en septembre). Dans le reste du top 5, on retrouve le vice-champion olympique et troisième Japonais Shoma Uno, ainsi que le Russe Mikhail Kolyada.

Danse : Sinitsina / Katsalapov tout simplement plus forts

Déjà devant après la danse rythmique, les Russes Victoria Sinitisina et Nikita Katsalapov ont réitéré cela lors du libre. Ils s’imposent avec une confortable avance de presque 7 points et confirment leur statut de prétendants à l’or olympique. Le reste du podium est bien plus serré : seulement 36 centièmes séparent les Américains Hubbell / Donohue et les Canadiens Gilles / Poirier. Si les premiers sont habitués des podiums mondiaux, pour Piper Gilles et Paul Poirier c’est leur première médaille mondiale après 10 ans de carrière. Preuve que la danse sur glace est bien une discipline qui nécessite beaucoup de maturité pour réussir au plus haut niveau.

Forcément, avec cinq couples favoris, deux d’entre eux se retrouvent en dehors du podium. La plus grosse déception vient sûrement de Madison Chock et Evan Bates, pourtant 3e à l’issue de la danse rythmique. Quelques niveaux perdus leur coûtent le podium, ils doivent se contenter de la 4e place. Alexandra Stepanova et Ivan Bukin complètent le top 5. Enfin, les deux couples français, Galyavieva / Thauron et Lopareva / Brissaud, terminent respectivement 16e et 17e.

Cette saison 2020-2021, complètement chamboulée à cause de la pandémie, est donc déjà finie. Retrouvez très vite sur We Sport un bilan complet de ces Mondiaux, avant de se projeter dans la saison olympique.

Crédit photo une : Instagram @isufigureskating

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire