NBA Finals – Sept curiosités autour de l’édition 2020

0
NBA Finals
(Crédits : Lynne Sladky/AP Images)
Ligue 1

Les NBA Finals sont sur le point de commencer, et certaines anecdotes ou statistiques retiennent l’attention. Série, retrouvailles et confrontation, zoom sur sept curiosités qui entourent cette édition 2020.

LBJ/Iguodala, Acte V

Ils ont tous les deux changé d’équipe, mais LeBron James et Andre Iguodala se retrouveront pour la cinquième fois face à face en NBA Finals. Présent sans discontinuer entre 2011 et 2018 après l’échec de 2007, LeBron James attaquera donc ses dixièmes finales face à une tête bien connue qu’il a affronté entre 2015 et 2018 lors des joutes opposant les Cavs aux Warriors.

Souvent gagnant dans ces oppositions, Andre Iguodala a rejoint cette année un cercle assez fermé regroupant les joueurs comptant six participations consécutives en NBA Finals au cours de leur carrière. Parmi ces joueurs on retrouve les intouchables Celtics des années 50 et 60, ainsi que LeBron James (huit de suite) et son comparse James Jones (sept de suite). Actuellement, c’est la plus longue série encore en activité.

Génération Haslem

À 40 ans, Udonis Haslem est toujours là dans sa franchise de toujours, le Heat de Miami. Présent dans l’effectif plus pour son expérience que pour ses qualités sur le terrain, il va cette année disputer de nouvelles Finales avec Miami. Sa particularité ? Il en aura disputé sur trois générations (2000s, 2010s et 2020s) et aura l’opportunité d’être titré sur trois decades différentes.

Si cette statistique est impressionnante, que dire de la suivante concernant Pat Riley ? Architecte de cette fabuleuse équipe du Heat, l’homme aux cheveux gominés va lui disputer les Finales sur sa sixième génération consécutive ! En tant que joueur (1970s), entraîneur (1980s, 1990s, 2000s) et président (2010s et 2020s), il a connu les Finales dans toutes les situations. Cette série sera d’autant plus particulière pour lui qu’il y retrouvera les Lakers, franchise avec laquelle il a remporté le titre en tant que joueur puis en tant qu’head coach.

Dion Waiters déjà bague au doigt

Difficile de mieux placer ses pions que Dion Waiters. Dans l’effectif du Heat en début de saison avant d’être récupéré par les Lakers en cours d’année, l’arrière est donc techniquement éligible pour une bague de champion qu’importe le résultat de ces NBA Finals. Si Los Angeles l’emporte il l’aura forcément ; en revanche, si le Heat venait à s’imposer, l’obtention de sa bague reposerait sur le bon vouloir de la direction.

Antetokounmpo vs Leonard

Avant le début de la saison et même avant le début des playoffs, beaucoup d’observateurs pronostiquaient une finale opposant les Milwaukee Bucks aux Los Angeles Clippers, avec en filigrane un duel entre Giannis Antetokounmpo et Kawhi Leonard. Si ces deux équipes ont été éliminées, nous aurons bien droit à un duel entre Antetokounmpo et Leonard ! Mensonge ? Pas vraiment, car le frère du Greek Freak, Kostas Antetokounmpo, se trouve dans l’effectif des Lakers, tandis que Meyers Leonard est pour sa part dans la rotation du Heat. À défaut d’avoir ce duel de stars, nous aurons droit à celui entre leurs homonymes.

Et puis, pour la symbolique, ne serait-il pas amusant de voir Kostas Antetokounmpo titré avant son frère, pourtant double MVP en titre ?

Un gabonais sur le toit du monde ?

Dans l’histoire de la ligue, seuls deux joueurs étant nés au Gabon ont foulé les parquets : Stéphane Lasme et Chris Silva. Point commun entre ces deux joueurs ? Ils ont tous les deux portés le maillot du Heat. Point de contraste ? Le second nommé pourrait devenir le premier gabonais à obtenir la bague si Miam venait à remporter ces Finales.

La consécration pour Dwight

Il est l’un des pivots les plus dominants de la fin des années 2000, début des années 2010, mais à presque 35 ans il va découvrir les Finales NBA. Dwight Howard n’est plus dans la force de l’âge, mais il pourrait bien toucher le graal après avoir loupé le coche lors de son précédent passage à Los Angeles.

Le fantôme de Shaquille O’Neal

Depuis 1984, chaque édition a vu au moins un ancien ou futur coéquipier de Shaquille O’Neal atteindre les Finales NBA. Pourtant, le Shaq est retraité depuis 2011 ! La série avait début avec Byron Scott, qui évoluera avec le pivot le plus dominant de la Ligue en 1996-1997 du côté de LA. Dennis Rodman (1989, 1990), ou encore Horace Grant, membre des Bulls, poursuivent la belle série. Sont aussi cités : Robert Horry, Steve Kerr, Paul Pierce, Kobe Bryant, LeBron James, Dwyane Wade, Boris Diaw… et le Shaq lui même bien sûr. L’année dernière, Danny Green avait sauvé la série, en étant le seul présent en finale.

Cette année, accompagné de LBJ, il perpétue donc la tradition. Mais du côté du Heat, un ancien coéquipier de Shaquille O’Neal s’y cache. Il fallait évidemment trouver Goran Dragic, qu’il a côtoyé chez les Suns. Rondo ou encore Dudley ont également joué avec lui !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here