Basketball

NBA Playoffs : Suns/Clippers, écrire ou réécrire l’histoire

Suns Clippers

Première finale de conférence à débuter, la série entre les Phoenix Suns et les Los Angeles Clippers promet beaucoup. Si certaines stars devraient manquer à l’appel, le spectacle devrait bel et bien être au rendez-vous.

La classe et l’histoire

Si les Suns ont été impressionnants en saison régulière, que dire de leurs performances en playoffs ? Deuxièmes de la conférence ouest, les hommes de Monty Williams ont dû faire face aux Lakers de LeBron James et Anthony Davis au premier tour. Une série piège ? Absolument pas. Sans trembler, Phoenix n’a pas laissé Los Angeles dicter son jeu et a sorti le King au premier tour pour la première fois de sa carrière. Au tour suivant, la franchise de l’Arizona devait se coltiner un autre gros morceau avec les Nuggets du MVP Nikola Jokic. De quoi faire trembler Devin Booker et consorts ? Toujours pas. Encore plus solides, les Suns ont sweepé Denver grâce notamment à un Chris Paul parfait dans son rôle de métronome. Phoenix fait peur, très peur.

En face, les Clippers ont joué avec le feu. Opposé aux Mavericks au premier tour dans une revanche d’une série disputée dans la bulle, Los Angeles est passé tout proche de l’élimination. Menés 2-0 puis 3-2, les Californiens ont finalement arraché un Game 7 duquel ils sortirent vainqueurs. En demi-finales, bis repetita pour les Clippers. Face au Jazz, meilleure équipe de la ligue en saison régulière, L.A. sera mené 2-0 avant de dérouler, même en l’absence de Kawhi Leonard. Sans The Klaw, Paul George puis Terrence Mann prennent leurs responsabilités pour écrire l’histoire de la franchise et envoyer les Clippers en finale de conférence pour la première fois depuis la création de la franchise en 1970. Un run plus sinueux donc, mais avec une symbolique encore plus forte.

Pas de Kawhi, pas de victoire ?

Ce duel entre Suns et Clippers, ce sera l’occasion pour un homme de briller face à son ancienne équipe : Chris Paul. Arrivé à Phoenix au cours de la dernière intersaison, celui qui a évolué à Los Angeles entre 2011 et 2017 sera l’une des attractions de cette série. Crucial dans la réussite des siens tout au long de la saison et plus particulièrement en playoffs, il sera attendu au tournant par tous les observateurs. S’il devrait manquer le début de la série après avoir été testé positif à la Covid-19, son retour pourrait être décisif pour les Suns qui auront tout de même de nombreuses solutions en son absence. En effet, lorsque le futur Hall of Famer avait été gêné à l’épaule en début de playoffs, Phoenix avait répondu collectivement avec un grand Devin Booker et plusieurs role players utiles à l’image de Mikal Bridges, prouvant que la force de la franchise de l’Arizona est avant tout collective.

Parmi les oppositions à suivre sur le terrain lors de cette série, celle entre Deandre Ayton et la raquette des Clippers sera scrutée de près. Au-dessus de ses moyennes de saison face aux Lakers puis aux Nuggets sans toutefois être ultra impressionnant, il aura un vrai rôle à jouer face au secteur le plus désavantagé du lineup des Clippers. En effet, Los Angeles évolue sans réel pivot, Ivica Zubac n’ayant démarré qu’un match face au Jazz et Nicolas Batum s’étant retrouvé sur le poste le plus clair du temps, créant un certain désavantage défensivement face à des pivots de la trempe du Bahaméen. Si le n°1 de la Draft 2018 aura peut-être du mal à contrer le small ball forcé de Los Angeles, qui est encore et toujours privé de Serge Ibaka, l’influence de ce dernier pourrait être un facteur clé de la série.

Dernier point important et non des moindres, l’absence de Kawhi Leonard dans cette série. Blessé et théoriquement absent jusqu’à la fin des playoffs, The Klaw était la clé de voûte des Clippers qui ont dû se réinventer sans lui. Néanmoins, si beaucoup enterraient Los Angeles au tour précédent face au Jazz après la blessure de ce dernier, les Californiens ont montré qu’ils avaient du cœur et des ressources pour compenser. En effet, Paul George a assumé son statut de franchise player tandis que certains ont tout simplement explosé à l’image d’un Terrance Mann de gala dans le Game 6 (39 pts). De quoi nourrir les espoirs de qualification des Clippers pour leurs premières finales, après avoir déjà écrit l’histoire de la franchise en se qualifiant enfin pour les finales de conférence.

Notre pronostic

Au regard de la dynamique actuelle des deux franchises et de certaines circonstances comme l’absence de Kawhi Leonard, les Suns partiront favoris dans cette série. Impressionnants face aux Lakers puis face aux Nuggets, ils arriveront frais après n’avoir disputé que neuf matchs en postseason. Si Chris Paul manquera à ce collectif au moins en début de série, Phoenix a de quoi compenser et pourra notamment s’appuyer sur Devin Booker pour combler le manque offensif. À noter tout de même que les Clippers ont remporté deux des trois confrontations directes en playoffs cette saison, un motif d’espoir dans un ciel qui semble assez sombre. Prédiction : 4-2 Suns.

Série alléchante avec un storytelling tourné autour de la confrontation entre Chris Paul et son ancienne équipe, le duel entre Suns et Clippers promet beaucoup. Rendez-vous dès ce dimanche à 21h00 pour le Game 1, un match à horaire européen à ne manquer sous aucun prétexte.

Crédit image en une : Louis Rousseau | We Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire