NFL

NFL : Tom Brady, une vraie/fausse retraite éclair

Tom Brady

Quelques semaines seulement après avoir annoncé sa retraite, Tom Brady est déjà officiellement de retour sur les terrains et portera bien le maillot des Buccaneers en 2022. Une volte-face qui change tout pour Tampa Bay, de nouveau parmi les candidats au titre.

La panique aura duré exactement un mois et demi du côté de Tampa Bay. Annoncé comme partant à la retraite le 1er février dernier, Tom Brady a donc annoncé cette nuit qu'il reviendrait finalement pour une vingt-troisième saison en NFL. De quoi réjouir tous les fans de la franchise floridienne, terrifier de nouveau ses futurs adversaires et changer drastiquement les plans à court terme pour les Bucs.

Brady, gage de qualité sportive

La bonne nouvelle pour Tampa Bay avec ce retour de Tom Brady est, tout d'abord, que la franchise s'assure d'avoir l'un des meilleurs joueurs de la ligue au poste considéré comme le plus important au football américain. S'il aura 45 ans en mai prochain, le vétéran est toujours aussi performant et continue de dominer la ligue, en atteste les chiffres de sa saison 2021. Avec 5316 yards et 43 TD à la passe, il domine la ligue dans ses deux catégories et s'offre par la même occasion sa saison la plus productive, passant pour la première fois de sa longue carrière la barre des 5000 yards et pour la troisième fois seulement celle des 40 TD. Avantagé, certes, par une ligue toujours plus tournée vers la passe et un système qui fait la part belle au jeu aérien, Brady est loin de baisser de régime comme ce put être le cas en fin de carrière pour Drew Brees et, plus récemment, Ben Roethlisberger. Son retour est une aubaine pour une franchise qui semblait s'engouffrer dans une intersaison compliquée.

En effet, sans Tom Brady en capitaine de barque, la franchise ne se retrouvait qu'avec le jeune Kyle Trask comme quarterback dans l'effectif. N'ayant pas pris le moindre snap en saison régulière depuis sa sortie de Florida l'an dernier, Trask est peut-être une solution pour le futur, mais ne semble pas être prêt à assumer le poste de titulaire tout de suite dans une franchise qui ambitionne ouvertement de retourner au Super Bowl. L'assurance d'avoir Tom Brady dans l'effectif en 2022 évite ainsi aux Bucs de devoir recruter quelqu'un sur un marché bouché, où les options libres ne font pas légion et où les quarterbacks disponibles pour un échange sont peu nombreux et pas forcément dans les moyens de la franchise. À quelques heures de l'ouverture de la Free Agency, le timing est idéal, surtout que l'annonce du retour du multiple MVP devrait convaincre plusieurs joueurs de rester à bord du navire des flibustiers.

Un joueur qui en attire d'autres

Si le choix de Tom Brady de, finalement, rempiler pour une saison supplémentaire plutôt que de prendre du temps pour lui et sa famille fait beaucoup de bien à sa franchise, ce n'est pas uniquement parce qu'il sera de retour sur le terrain. En effet, compter l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la ligue qui a terminé deuxième de la course au MVP l'an dernier donne forcément envie aux joueurs en fin de contrat de rester aux côtés de Terrific Tom. Ça tombe bien, car Tampa Bay avait énormément de dossiers à gérer sur le marché des agents-libres qui ouvrira ses portes dans quelques heures. Au total, ce sont plus d'une vingtaine de joueurs qui allaient avoir la possibilité de s'engager avec l'équipe de leur choix, et donc autant de possibilités pour les Buccaneers de perdre des joueurs clés dans la réussite de l'équipe. Le retour de Tom Brady rebat donc les cartes et plusieurs d'entre-eux pourraient ainsi vouloir s'offrir un dernier shot au titre avec les Floridiens.

Parmi ceux qui pourraient ainsi rester une année supplémentaire au Raymond James Stadium, on peut citer les vétérans Ndamukong Suh et Jason Pierre-Paul sur la ligne offensive, le coureur Leonard Fournette mais aussi et surtout le tight-end Rob Gronkowski, très attaché à Brady et dont les chances de prolongation ont sûrement triplé ces dernières heures. Pour tous ces vétérans, Tom Brady est assurément un argument de poids pour rester une saison supplémentaire ; mais quid des joueurs plus joueurs, candidats à un gros contrat sur plusieurs saisons ? Le constat est plutôt simple, car ces joueurs ne sont qu'une part minoritaire des agents libres de la franchise, qui devrait donc avoir des arguments pour conserver tous les autres, si la franchise souhaite effectivement les conserver. On notera tout de même le cas du cornerback Carlton Davis qui sort de son contrat rookie et qui, malgré l'incertitude quant au futur à long terme de Tom Brady, pourrait accepter un contrat longue durée en Floride, scénario similaire à celui envisagé pour Chris Godwin qui a reçu le franchise tag plus tôt cette semaine.

Une vraie Last Dance ?

Avec un quarterback vétéran de retour et des agents-libres sûrement plus enclin à prolonger l'aventure à Tampa Bay, les Buccaneers se sont ainsi replacés dans la course au titre, eux qui jouxtent dans le haut du classement en NFC depuis l'arrivée de Tom Brady en 2020. La saison à venir n'aura pas d'autre objectif que le titre, car la franchise sera armé pour retrouver le Super Bowl et que le temps est désormais compté, la fenêtre de tir des hommes de Bruce Arians commençant doucement à se refermer. Faire signer Brady était une décision à très court terme qui a déjà permis aux Bucs de s'offrir un titre, mais cela implique évidemment que ce statut de contender ne sera pas éternel, et la vraie/fausse retraite du quarterback l'a rappelé à tous les membres de la franchise. 2022 sera donc une année cruciale car, si Tom Brady semble motivé pour s'offrir une nouvelle bague, cette motivation ne sera pas éternelle et l'épisode de son faux départ à la retraite rappelle que sa fin de carrière est vraiment toute proche. La saison prochaine pourrait ainsi être la vraie dernière année du vétéran et Tampa Bay le sait, exposant l'urgence de résultat pour une franchise qui aura donc un dernier sursis avant de devoir vraiment songer à l'après Tom Brady.

La réalité d'hier n'est donc plus celle d'aujourd'hui pour les Buccaneers, qui bénéficient donc pleinement du retour de Tom Brady pour se repositionner dans la course au titre. Avec un poste de quarterback qui n'est désormais plus un problème et une attractivité retrouvée qui devrait pousser plusieurs joueurs libres à rempiler au moins une saison supplémentaire, Tampa Bay vient de sauver son intersaison grâce au choix d'un seul homme, qui semble plus que jamais déterminé pour aller chercher une nouvelle bague. Avant, cette fois-ci, de véritablement tirer sa révérence ?

Crédit image en une : Maddie Meyer/Getty Images

Dernières publications

En haut