Nouvelle victoire pour Herrmann, Braisaz prend la tête de la Coupe du Monde

Ce dimanche sera à marquer d’une pierre blanche, ou plutôt jaune, pour Justine Braisaz. Terminant à la deuxième place de la poursuite derrière une Denise Herrmann intouchable en fond, la Savoyarde s’est emparée de la tête du classement général. Mais même si elle ne devance l’Allemande que de quatre points, ce dossard jaune est une vraie récompense pour celle qui a longtemps douté de ses capacités à jouer à ce niveau.

C’est grâce à un superbe 20/20 que Justine Braisaz a pris la seconde place sur le podium. La deuxième en trois courses. Mais celle-ci à une saveur particulière. A la fois amère et acidulée. En effet, à l’issue de la course, la biathlète d’Albertville semblait désabusée devant les caméras, relatant son impuissance à pouvoir suivre une Denise Herrmann qui semble totalement au-dessus du lot en ski – rappelons que celle-ci est une ancienne fondeuse – (voir article du 29 novembre). Mais il s’agissait surtout d’une façade car elle poursuivit en reconnaissant qu’elle avait “tout donné et n’avait rien à regretter”, qu’elle avait “suivi son plan” à la perfection dans “une course pleine” et qu’elle était bien évidemment très heureuse de glaner le leadership de la Coupe du Monde entendant au maximum pour le conserver le plus longtemps possible.

jpg (1)

Justine Braisaz finit deuxième et s’empare du dossard jaune de leader du Général (crédit photo Evgeny Tumashov/IBU/@artistream)

Herrmann trop forte pour la gagne

Partie avec 15″ de retard sur la nouvelle tête de gondole allemande (en attendant le retour de Laura Dahlmeier, gagnante de la Coupe du Monde la saison passée), la Française a réalisé un petit exploit avec son sans faute au tir, malgré des conditions difficiles et un vent très capricieux, qui lui a permis de sortir en tête à l’issue du premier debout, Herrmann ayant raté deux cibles. Mais c’était sans compter la pointe de vitesse de la native de la Saxe qui croqua rapidement son adversaire pour aller lever les bras et remporter sa deuxième victoire après le sprint de vendredi. La Norvégienne Marte Olsbu complète le podium.

A l’issue de cette semaine inaugurale, Justine Braisaz est donc en tête de la Coupe du Monde avec seulement quatre petits points d’avance sur Denise Herrmann. Les absences combinées de Laura Dahlmeier et de Gabriela Koukalova, (pendant une durée indéterminée pour cette dernière) ont ainsi permis l’ouverture de nouveaux horizons et à d’autres athlètes, de s’affronter pour atteindre les sommets. Reste à savoir si la Tricolore saura résister aux assauts de la Bavaroise et de la Tchèque lorsque celles-ci seront de retour et si sa dauphine pourra continuer à ce rythme, notamment au pas de tir. Car si la Française pourra compter sur le soutien de l’Equipe de France, et en particulier de Marie Dorin Habert, qui sait ce qu’est d’avoir ce statut, qu’en sera-t-il chez la Mannschaft si Denise Herrmann poursuit sur sa lancée et que Laura Dahlmeier revient à son top niveau? Voici déjà une hypothétique lutte fratricide qui pourrait nous tenir en haleine toute la saison, avec l’arbitrage d’adversaires qui ne douteront pas de profiter de la moindre occasion.

A propos de l'auteur

Tout schuss et planté de bâton l'hiver, mais pas que. j'aime aussi les deux roues sans moteur (quoique maintenant, on n'est plus très sûrs :p), le ballon rond, la petite balle jaune, le tour de piste, les vroum vroum et un peu l'eau chlorée.

Poster un commentaire

mi, sem, tempus commodo id, accumsan Praesent efficitur. odio