Roland-Garros

Roland Garros : Le message touchant de Novak Djokovic en français

C'était l'affiche de la soirée. Novak Djokovic a livré un combat épique en 5 sets au bout de la nuit pour venir à bout de l'Italien Musetti. Après un match interminable qui s'est conclu après 3 heures du matin, le N°1 mondial s'est lancé dans un speech en français pour remercier le public du court Philippe Chatrier.

Quel match ! L'affrontement entre Novak Djokovic et Lorenzo Musetti en Night session a offert un spectacle fou au bout de la nuit. Sur le court Philippe Chatrier, le public parisien est resté jusqu'à la fin pour regarder le dénouement de ce match épique. En 5 sets, Novak a fini par s'imposer : 7-5 / 6 -7 ( 6-8) / 2-6 / 6-3 / 6-0 alors qu'il était en grande difficulté au début du 4ᵉ set puisqu'il était mené 2 manches à 1. Tel un phœnix rené de ces cendres, Novak Djokovic s'est laissé porter par le public pour aller chercher la victoire finale et se qualifier pour les huitièmes de finales de Roland-Garros 2024.

Novak Djokovic rend hommage à son adversaire du soir, Lorenzo Musetti

Rempli d'émotion après un marathon de plus de 4h29, Novak Djokovic a commencé son discours de remerciement par un grand hommage à l'Italien de 22 ans, Lorenzo Musseti : “Un grand respect, un grand ‘félicitation' pour cette énorme bataille à Musetti. Malheureusement l'un des joueurs se devait de perdre cette nuit sur le court ou ce matin… Il était très proche de gagner.” Le joueur Serbe N°1 mondial a même admit que le dénouement du match aurait dû être différent, car Musetti était le meilleur joueur sur le court : “J'ai eu beaucoup de chance au début du 4ᵉ set, car il était le meilleur joueur sur le court à ce moment-là. Il était impénétrable, j'étais en grande difficulté.” Un hommage plein d'humilité qui devrait faire plaisir au jeune joueur italien qui quitte, malgré tout, Roland Garros 2024, au 3ᵉ tour, sous l'ovation du public.

Novak Djokovic dédie la victoire au public français

Après son bel hommage à l'Italien, Novak a tenu à remercier avec beaucoup d'émotion le public français qui était encore présent et euphorique à 3h34 du matin. C'est d'ailleurs pour remercier le public parisien que Djokovic a tenu à démontrer tous ces progrès dans la langue française : “Je vais essayer de parler français, car vous le méritez !”. Des mots touchants au milieu du court Philippe Chatrier et ses 15225 places encore remplis à ce moment de la nuit. Nole a même dédié sa victoire au public sans lequel il n'aurait jamais réussi à surpasser Musetti, alors qu'il était mené 2 sets à 1 au début de la quatrième manche : “Vous m'avez donné de l'énergie à 2 partout dans le 4ᵉ set, à partir de là, j'étais un différent joueur.” Comme s'il jouait à domicile, Novak a reçu le traitement d'un joueur français hier soir et conclu son discours par des énièmes remerciements : “Merci d'être resté jusqu'au bout de la nuit” avant de réclamer, avec un peu d'humour, à un enfant d'aller se coucher vu l'heure tardive. Une chose est certaine, Novak aura beaucoup de mal à fermer l'œil ce matin, certainement euphorique de sa victoire qui n'est pourtant qu'une étape de plus vers le sacre du tournoi de Roland Garros : “Impossible de dormir maintenant, avec l'adrénalyne, si vous avez une soirée maintenant, je viens !” Pourtant, Novak devra se reposer après avoir laissé des plumes sur ce match avant d'affronter une plus grosse pointure encore en 8ᵉ de finale dans quelques jours. À 37 ans, Novak enchaine les matchs avec une forme physique déconcertante, et le joueur pourrait profiter de l'absence de Rafael Nadal pour conserver son titre cette année et aller chercher un 25ᵉ titre sur un tournoi du Grand Chelem. Le record absolu.

Alors que nous ne sommes qu'au milieu du 3ᵉ tour du tournoi de Roland Garros 2024, le public parisien, avec une programmation en Night session, vient d'ores et déjà de vivre un grand moment de tennis. Le meilleur reste à venir pour déterminer qui soulèvera le trophée cette année, orphelin de la légende sur terre battue, Rafael Nadal.

Né avec de l'ADN lyonnais et aussi avec la fierté de vivre l'une des plus grandes ères de l'équipe de France de football. À côté, c'est la NBA, le MMA, le cyclisme à moindre mesure et tous les sportifs français en général qui animent ma passion pour le sport au quotidien. Tellement hâte de couvrir les JO de Paris !

Dernières publications

En haut