Cyclisme

Peter Sagan n’a toujours pas d’équipe pour 2022

Peter Sagan

Peter Sagan est sur la sellette depuis fin mars. Son équipe Bora-Hansgrohe n’a pas officialisé son départ, ni sa prolongation. Retour sur l’affaire qui a fait parler les médias.

Fidèle sprinteur de l’équipe Bora-Hansgrohe depuis 2017, Peter Sagan est au cœur de la tourmente. En plus de ses résultats aléatoires – 4e de Milan Sanremo, 15e du Tour des Flandres -, l’ancien triple champion du monde est en mauvaise passe avec son équipe. La raison ? Une déclaration de Ralph Denk, ancien coureur et directeur de la formation germanique, dans le quotidien allemand Kölner Stadt-Anzeiger, le 22 mars. Ce dernier aurait annoncé que Sagan n’avait plus vraiment sa place au sein de Bora-Hansgrohe… 

Négociations en cours

Même si une arrivée chez les Belges de Deceuninck-Quick Step reste une piste privilégiée par le journal L’Équipe, une prolongation avec la “band of brothers” n’est pas impossible. “Peter fait partie de l’ADN de notre équipe et il se sent très à l’aise avec nous. Son contrat arrive à expiration et nous négocions une prolongation”, a déclaré Ralph Denk dans un autre journal allemand, Allgemeine Zeitung. En cas de non renouvellement de son contrat, Sagan ne pourra pas aller dans n’importe quelle formation. Toutes les équipes ne peuvent pas s’offrir un sprinteur au salaire de cinq millions d’euros par an.

Autrement dit, il est encore difficile d’affirmer noir sur blanc que Sagan va changer d’équipe. Il laisse lui-même planer le doute : “J’ai toujours dit que Bora-Hansgrohe est comme une famille pour moi et que je me sens très à l’aise ici. Mais ce n’est pas toujours juste une question de sentiments, c’est aussi une question d’objectifs et comment les équilibrer. Nous verrons où cela nous mène”, dans un interview à Allgemeine Zeitung. Le dossier dépend aussi de son staff proche, qui le suit depuis ses années chez Tinkoff, et de son contrat avec l’équipementier Specialized.

En attendant l’officialisation de son équipe, Peter Sagan devrait participer au Tour de Romandie à partir du 27 avril.

Photographie en une : Bettini pour Bora-Hansgrohe.
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire