Preview NBA 2019 : New Orleans Pelicans, la hype est dans le Bayou

0
Ligue 1

Intersaison agité dans le bayou. Le front office a changé avec l’arrivée de David Griffin, puis Anthony Davis est parti et Zion Williamson a été drafté. Que doit-on attendre des Pelicans cette saison ?

Le bilan 2018/2019 des Pelicans :

Pas forcément une saison à retenir pour les fans des Pelicans. Plombés par les envies de départ d’Anthony Davis et la mauvaise gestion du GM Dell Demps, les Pelicans ont fini par s’enfoncer en bas du classement. Pour une meilleure analyse, on vous redirige vers ce bilan détaillé de la saison 2018-2019.

Les mouvements à l’intersaison :

Arrivées : Nickeil Alexander-Walker (Draft n°17), Lonzo Ball (Lakers), Derrick Favors (Jazz), Josh Hart (Lakers), Jaxson Hayes (Draft n°8), Brandon Ingram (Lakers), Nicolo Melli (Fenerbahçe), JJ Redick (Sixers), Zion Williamson (Draft n°1)
Départs : Anthony Davis (Lakers), Cheick Diallo (Suns), Solomon Hill (Hawks), Stanley Johson (Raptors), Elfrid Payton (Knicks), Julius Randle (Knicks)

David Griffin a-t-il réalisé l’intersaison parfait pour les Pelicans ? En envoyant Anthony Davis aux Lakers, il a réussi à récupérer trois joueurs très prometteurs en les personnes de Lonzo Ball, Brandon Ingram et Josh Hart, ainsi que le 4e choix de la dernière draft. Ce 4e choix s’est transformé en choix n°8 et n°17, permttant aux Pels de drafter Jaxson Hayes et Nickeil Alexander Walker, eux aussi très prometteurs.

Si l’on rajoute à cela les arrivées des vétérans JJ Redick et Derrick Favors pour entourer les jeunes et bien évidemment la draft du phénomène Zion Williamson, vous obtenez l’une des équipes avec le plus de hype pour la saison à venir. La Nouvelle Orléans a tout de même perdu Julius Randle, peut-être le meilleur joueur de l’équipe l’an passé, même si son départ a été compensé.

Le 5 Majeur des Pelicans :

Meneur de jeu : Lonzo Ball

Après deux saisons aux Lakers où il fût gêné par des blessures, le n°2 de la draft 2017 va prendre un nouveau départ aux Pelicans. S’il garde la forme, le reste de l’équipe va pouvoir profiter de ses grands talents de passeur.

Arrière : Jrue Holiday

À 29 ans et après 10 saisons dans la ligue, Jrue Holiday fera office de vétéran dans cette jeune équipe des Pelicans. Il sera un des cadres du vestiaire et apportera son leadership sur le terrain.

Ailier : Brandon Ingram

Arrivé des Lakers dans le transfert d’Anthony Davis, Brandon Ingram prendra lui aussi un nouveau départ en Louisiane. Talentueux mais assez décevant depuis sa draft en 2016, il profitera du manque de profondeur sur la position pour s’imposer dans le 5 Majeur.

Ailier-Fort : Zion Williamson

Il serait inconcevable de voir Zion Williamson hors du 5 Majeur des Pelicans. Véritable phénomène physique, il devrait être plus à l’aise au poste 4 qu’en tant qu’ailier. Il pourrait toutefois jouer poste 3 si Brandon Ingram déçoit (Derrick Favors jouerait alors ailier-fort).

Pivot : Jaxson Hayes

Drafté en 8e position, Jaxson Hayes a convaincu lors de la Summer League. Si sa santé ne lui joue pas de tour, difficile de voir quelqu’un d’autre être titulaire, l’autre véritable pivot de l’effectif étant Jahlil Okafor.

Le Joueur à suivre : Zion Williamson

Le nouveau phénomène de la ligue sera du côté de la Louisiane. (Crédits : RDS)

Phénomène depuis qu’il est au lycée, Zion Williamson est sûrement le rookie avec le plus de hype autour de lui depuis un certain Lebron James. Après une magnifique année sous les couleurs de Duke en NCAA, il va devoir s’adapter aux défenses NBA qui pourront plus facilement répondre à son défi physique. S’il arrive à faire la transition, New Orleans pourrait se montrer très compétitif dès cette saison et pour les nombreuses années à venir.

Le Prono :

Les Pelicans ont un effectif très bien construit, avec beaucoup de talents et quelques bons vétérans pour les encadrer. La simple présence de Zion Williamson fait de la Nouvelle Orléans une des équipes à suivre absolument cette saison. L’effectif semble encore jeune pour espérer de grandes choses dès cette année, mais l’avenir s’annonce radieux et qui sait si Zion ne pourrait pas faire des miracles dès son année rookie ?

Un cinq majeur bourré de talents, l’un des meilleurs 6e homme sur le banc et une énorme hype. Cocktail gagnant, oui, mais dès cette saison ? Bilan : 35-47

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here