PROGRESS – Super Strong Style 16 (nuit 2), entre surprises et exploits.

0

En Angleterre, et plus particulièrement à la PROGRESS Wrestling, ce mois de mai était attendu de tous. En effet, la promotion britannique a tenu son tournoi annuel : le Super Strong Style 16. Pour la deuxième nuit de ce tournoi, le main event, et très certainement le match le plus attendu des fans, opposait WALTER à Trent Seven pour l’unification des titres ATLAS et mondial. Les autres combats principaux étaient les matchs de qualifications pour atteindre le dernier carré de ce prestigieux tournoi.

 

La qualité, puis la rigolade

Pour ouvrir cette deuxième nuit du tournoi, deux éliminés de la veille s’affrontaient : Aerostar et Daga. Le premier s’est fait éliminer par Trevor Lee tandis que Daga a perdu contre Kyle Fletcher, champion par équipe avec Mark Davis. Malgré le match sans enjeu, les deux superstars sont allées jusqu’au bout d’elles même pour offrir un match plus que correct à la foule. Au final, c’est Aerostar qui remporte ce combat et qui repart avec l’honneur d’avoir gagné un match lors des trois jours du Super Strong Style 16.

 

Résultat de recherche d'images pour "aerostar wrestler"

Aerostar, un talent à suivre très attentivement durant les prochaines années. (Twitter)

 

 

Ensuite, Kyle Fletcher a affronté Jordan Devlin pour une place en demi-finale. Ce match est très certainement un des meilleurs de la soirée en terme de in-ring. En plus d’un public londonien en feu, les deux catcheurs ont enchaîné spots sur spots, en prenant beaucoup de risques pour divertir cette foule. Malgré l’encouragement de son coéquipier Mark Davis, Kyle Fletcher n’a pas résisté à l’irlandais, qui réalise la meilleure année de sa jeune carrière. Jordan Devlin aperçoit la finale du bout de son nez alors que Kyle Fletcher repart avec le sourire, car même s’il a perdu, il est en possession d’une ceinture.

 

Vient ensuite un des matchs les plus divertissants de ses trois jours. Ilja Dragunov était opposé à Trevor Lee pour tenter d’atteindre le dernier carré, et ainsi rejoindre Jordan Devlin. Pendant son entrée, Trevor Lee à l’habitude de boire l’eau  de sa bouteille, puis de la lancer hors du ring. Mais là, quelque chose d’inhabituel s’est produit. Lorsqu’il a lancé sa bouteille, cette dernière a fait un bottle flip après un rebond, puis la bouteille est retombée droite. Ce segment, pas du tout prévu, a suscité une belle réaction du public. Après avoir découvert son exploit, Trevor Lee a fait un dab. En ce qui concerne le match, ce dernier a duré moins de 2 minutes et s’est soldé par une victoire de Dragunov.

 

Résultat de recherche d'images pour "trevor lee"

Trevor Lee, qui a récemment signé avec la WWE, a marqué les esprits avec son bottle flip. (SEScopps)

 

 

La dernière participante féminine pour le titre connue, et un No DQ d’enfer

Il manquait une participante pour le Fatal 4 Way où le titre féminin était en jeu durant le troisième jour. Après les qualifications de McKenzie, et Nina Samuels lors des précédents shows, il fallait donc une dernière catcheuse pour affronter Jordynne Grace. C’est Martina qui a affronté Jinny pour avoir une chance au titre. Martina, après avoir diverti la foule, s’est occupée de Jinny, et a ainsi remporté le match. Jinny a fait ses adieux à la promotion anglaise après y avoir passé plusieurs années. Cette dernière sera en contrat exclusif avec la WWE.

 

Ensuite, un match sans disqualification avait lieu entre Jimmy Havoc, Mark Andrews, Ligero et Mark Haskins, qui affrontaient Do Not Resuscitate (Spike Trivet, Chuck Mambo, William Eaver et Drew Parker). Avec les meilleures superstars du catch hardore à la PROGRESS, difficile de faire un mauvais match. En effet, ces huit-là nous ont offert des spots totalement incroyables, avec des tables et même quelques néons. Après beaucoup de sang déversé par les superstars, c’est l’équipe de Ligero, Andrews, Haskins et Havoc qui remporte le match. Rappelons que c’est l’avant-dernier match de Jimmy Havoc à la PROGRESS. Ce dernier se dirige vers un contrat exclusif avec la All Elite Wresting.

 

Résultat de recherche d'images pour "jimmy havoc"

Jimmy Havoc va bientôt faire ses adieux à la PROGRESS. (Daily Star)

 

Kyle O’Reilly OK, Travis Banks et David Starr se neutralisent 

Les deux prochains matchs sont des matchs du tournoi pour se qualifier en demi-finale. Le premier match opposait le membre de l’Undisputed Era Kyle O’Reilly à Paul Robinson. Dans son style habituel, O’Reilly tente très rapidement de mettre au sol Robinson, ce qui n’est pas son style de catch préféré (ce dernier préfère les deathmatchs que les matchs classiques). Le membre de la WWE a tenté beaucoup de prises de soumissions pour affaiblir son adversaire. Et cela a payé, puisqu’il remporte le match et atteint donc le dernier carré du tournoi. A la fin du match, Jimmy Havoc arrive alors que Robinson est toujours dans le ring. Il annonce ensuite que les deux-là s’affronteront  pour le dernier match de Havoc à a PROGRESS. Robinson a bien évidemment accepté le challenge.

Le dernier match de qualification du tournoi opposait Travis Banks et David Starr, pour atteindre les demi-finale, et même entrevoir la final. Mais ces deux superstars se sont donnés du fil à retordre, en se faisant compter à l’extérieur. Aucun des deux catcheurs n’est remonté sur le ring au bout du compte de 10. Pour régler le problème, Banks, Starr et Dragunov s’affronteront en demi-finale dans un triple threat match.

Main event sensationnel 

Le main event attendu de tous opposait Trent Seven à WALTER pour l’unification des titres PROGRESS. Mais avant ça, un six man tag a eu lieu entre Chris Ridgeway, Darby Allin et Lucky Kid qui affrontaient DJZ, Chris Brookes et Artemis Spencer. Ce match n’avait aucun enjeu particulier si ce n’est de tout donner et espérer remporter le match, pour l’honneur. Après un match d’une dizaine de minutes, c’est l’équipe de Kid, Allin et Ridgeway qui remporte le match et qui met ainsi la foule en chaleur pour le dernier match de la deuxième nuit.

 

Pour finir, le teaser de la rencontre entre Seven et WALTER passait à l’écran. La résonance de la foule sur l’entrée de WALTER s’est faite entendre. Le match de l’année selon les spécialistes de la PROGRESS. Le champion mondial a vite pris l’avantage en enchaînant ses chops sur le pauvre Trent Seven qui n’a pas pu faire grand chose. Après un match dominé en majorité par WALTER, Trent Seven a repris l’avantage en fin de match, ce dernier a énormément mis la pression, et on a même cru qu’il allait gagner. Mais le grand gaillard ne s’est pas laissé faire. A la fin, WALTER a porté une prise de soumission à Seven. Ce dernier a touché les cordes mais l’arbitre ne l’a pas vu. Seven a donc abandonné alors que l’arbitre devait casser la prise. C’est ainsi que s’achève ce match, sous l’incompréhension totale du public. WALTER repart sous les sifflets tandis que Seven repart dépité en backstage.

 

Résultat de recherche d'images pour "trent seven"

Trent Seven a tout donné, en vain. (Talk SPORT)

 

 

 

En attendant le troisième et dernier jour du tournoi, la deuxième nuit nous a impressionnés de part le main event qui a tenu toutes ses promesses. De plus, le segment avec Trevor Lee qui nous fait un bottle flip sorti du futur aura marqué nos esprits, ce qui restera un des nombreux bons moments de ce tournoi. Lors du dernier jour, les matchs les plus importants auront lieu, à notre plus grand bonheur. Soyez très fiers d’être fan de catch. 

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here