PROGRESS Wrestling – Chapitre 94, le calme avant la tempête

0
Ligue 1

Avant le fameux Chapitre 95, la PROGRESS Wrestling nous proposait son show “Physician, Heal Thyself”. Le show avait été enregistré le lendemain du show liant la PROGRESS et l’APC. Cela n’a pas empêché les belles performances de Aussie Open ou de Eddie Kingston.

Les filles à l’honneur

Comme toujours, Jim Smallman, cofondateur de la promotion ouvre le show. Il lance des blagues à gogo et le public apprécie. Durant ce show, un mini tournoi féminin était organisé avec quatre lutteuses. Le premier de ces matchs opposait Nina Samuels à CHAKARA. La première évolue du côté de NXT UK et la deuxième bouge beaucoup dans le circuit indépendant. Le public est plutôt bien rentré dedans, et les premiers chants se faisaient entendre. Samuels partait avec un petit avantage puisqu’elle a beaucoup plus d’expérience que son adversaire. Le rapport de force a été respecté, Nina Samuels remporte son match et se qualifie pour la finale. CHAKARA n’a pas démérité et a tout donné pour satisfaire les fans venus en nombre.

Le deuxième match était également un match féminin. C’était la deuxième demi-finale entre la championne Jordynne Grace et Dani Luna. Cette dernière a récemment fait ses débuts à la PROGRESS et a vraisemblablement marqué les esprits car elle a la chance d’affronter la championne. Un gros challenge pour celle qui est actuellement championne à la Dragon Pro Wrestling et à la Pro Wrestling Chaos. Malheureusement, elle s’est faite surclasser par Jordynne Grace, qui ne lui a laissé aucune chance.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

Jim Smallman, ce génie. (Facebook PROGRESS Wrestling)

 

Aussie Open intraitable

Le match suivant était un match par équipe. South Pacific Power Trip affrontait Anti Fun Police. L’équipe de Chief Deputy Dunne et Los Federales Santos Jr a, comme d’habitude axé le match sur l’humour et la comédie. Mais cela n’a pas trop plu à TK Cooper et NIWA. Ces derniers n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires, avec un style de catch assez agressif. Anti Fun Police reviendra avec le même objectif : faire rire la foule.

L’image contient peut-être : 4 personnes

Toujours dans la joie et la bonne humeur. (Facebook PROGRESS Wrestling).

Ensuite, Paul Robinson et William Eaver se faisaient face. La stipulation du match était assez particulière. En effet, la gagnant rentrait en dernier lors du Rumble Match pour le titre Proteus  et le perdant rentrait en premier. Une victoire était donc très importante pour les deux hommes. William Eaver était avantagé puisque ses coéquipiers de Do Not Rescusitate rodaient dans les parages. Paul Robinson, seul depuis le départ de Will Ospreay a difficilement résisté aux assauts répétés de Eaver. Il finit par craquer et Eaver s’accapare la victoire. Il aura donc un sérieux avantage lors du chapitre 95. En revanche, cela semble mission impossible pour Robinson.

L’autre match par équipe du show voyait Aussie Open affronter Do Not Rescusitate. Les gagnants du match devenaient challengeurs pour les titres par équipe. L’enjeu était donc de taille. Fletcher et Davis, les anciens champions avaient comme objectif de remporter une nouvelle fois les titres par équipe. Le début du combat est plutôt dominé par Mambo et Trivet, mais Aussie Open revient peu à peu dans le match. Finalement, c’est bien Mark Davis et Kyle Fletcher qui affronteront les Grizzled Young Veterans lors du Chapitre 95. Une fois le combat terminé, The OJMO débarque et s’adresse à Do Not Rescusitate. The OJMO avait refusé de rejoindre l’équipe de Trivet et Mambo. Une nouvelle fois, il décline l’offre et repart en backstage.

Grace sans difficulté

Avant le main event féminin, deux superstars déjà présentes à Paris la veille s’affrontaient. Il s’agit de Chris Brookes et Eddie Kingston. Les deux avaient perdu leur match la veille et avaient comme objectif de repartir de l’avant. Le match n’avait même pas commencé que les Kingston et Brookes s’affrontaient en dehors du ring. Après la violente bataille, le match a enfin pu commencer. Eddie Kingston fut le plus malin. En effet, il remporte le match via un décompte à l’extérieur. Ce match très étrange peut lancer une rivalité pour la suite. Seule l’avenir nous le dira.

Le main event de ce show était la finale du tournoi féminin. Elle opposait la championne Jordynne Grace à Nina Samuels. Les deux catcheuses ont absolument tout donné pour remporter le match. Plusieurs très bons spots, une foule en délire, une histoire qui est racontée, que demander de plus ? La PROGRESS Wrestling a probablement produit son plus beau match féminin de l’année, en attendant bien sûr le match entre Grace et Satomura. Grace, toujours impériale, remporte ce match non sans difficulté. Les deux sont reparties sous les vives acclamations du public. Jordynne Grace et Nina Samuels ont marqué des points ce soir.

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Jordynne Grace sans pression. (Facebook PROGRESS Wrestling)

C’est avec cette domination de la championne que s’achève le show. À l’heure où nous publions l’article, le Chapitre 95 ainsi que le Naturel Series Progression 6 ont été enregistrés et seront bientôt publiés sur le DemandPROGRESS.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here