NBA

Quel est le plus retentissant « come-back » de l’histoire de la NBA ?

Le 27 novembre 1996, au cours d’une confrontation Utah vs Denver, l’incroyable, l’improbable, l’inimaginable se produisit. Mené de 36 points, le Jazz parvient pourtant à faire voler en éclats ce volubile écart, refaire son retard et remporter le gain de la partie pour finalement l’emporter (107-103). Amazing !

Retour dans l’histoire,

Ces dernières années, le terme ‘’Remontada’’:  remontée, retournement de situation s’ancre dans les mœurs sportives et est devenu l’une des expressions les plus en vue dans le Gotha du sport roi, le football pour désigner notamment ces remontées spectaculaires opérées par des équipes aux cas désespérés dans la perspective de remporter un match ou une compétition parce qu’elles avaient subi préalablement un retard quasi non rattrapable. Ces retournements  indicibles de situations ont également pillon sur rue au Basket. Dans l’histoire de la NBA, elle rêvet pléthore de cas illustratifs mais un sort indéniablement du lot. Au classement de ces retours victorieux les plus fous, la palme revient au Jazz d’Utah, emmené par la mythique et légendaire paire Stockton-Malone, revenu d’un écart de 36 points face aux Nuggets de Denver il y a 26 ans.

Nous sommes le 27 novembre 1996. Évoluant à domicile, les Jazzmen sont corrigés, lapidés, déchiquetés à la pause 70-34. Sous la houlette de l’inénarrable Karl Malone (31 points) et Jeff Hornacek (29 points), Utah a à l’occasion renversé Denver en remportant la deuxième mi-temps sur le score de 71 à 33. Score final 107-103. Avant ça et même après, un écart aussi conséquent ne sera plus jamais rattrapé. C’est dire l’unicité et la dimension de l’exploit.

Quid des deux autres maillons du trio de tête ?

Le 21 décembre 2009, seulement 13 ans plus tard, les Kings vont échouer à 2 points de battre le record établi par le Jazz. En décrochant un succès historique et au forceps 102-98 face aux Bulls après avoir concédé jusqu’à 35 points de retard au début du troisième quart-temps, Sacramento se hisse à la seconde loge des come-back les plus retentissants de l’histoire.

Enfin, le troisième record en la matière date de la saison 2019-2020. Ce jour-là, menés de pas moins de 30 points, les Raptors vont pourtant refaire leur retard avec brio pour vaincre les Mavericks sur le score de 110 à 107 avec un Kyle Lowry qu’on n’a presque jamais vu à ce niveau de performance avec (20 points sur ses 32 inscrits) par toute l’équipe dans le dernier quart-temps.

Le record en playoffs pour les Clippers,

En playoffs, le record est lui également tout frais puisqu’il date des phases finales 2019. Le 15 avril de cette année-là, les Clippers viennent à bout des Warriors au Game 2 du premier tour des playoffs après avoir été menés 94-63 à 7’31 de la fin du troisième quart-temps. Vainqueurs 135-131 au décompte final, Los Angeles porté par le duo Williams-Harrell insaisissable et inébranlable, fait tomber un record qui datait de près de 20 ans. A l’époque, ce sont les Sonics qui le 4 mai 1989 établissent un come-back monumental de 29 points face aux Lakers.

A quand le prochain gros come-back qui se fera lui aussi une place de choix dans  ce prestigieux classement ? Au vu de la texture de la saison actuelle, cela pourrait arriver très vite. Qui sait? Ce sera peut-être pour les Play-offs de cette saison qui s’annoncent électriques.

Dernières publications

En haut