Résultats des championnats d’Europe : dames et danse

0
championnats d'Europe gabi et gui
Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron pendant la danse rythmique.

Le dernier jour des championnats d’Europe à Graz a donné ses vainqueurs. Entre la domination sans partage des russes chez les dames, et un vrai retournement de situation en danse, il s’est passé beaucoup de choses hier.

Dames : deuxième triplé russe

La victoire était promise à une des trois russes, mais il restait à déterminer laquelle. En tête après le programme court, Alena Kostornaia s’est imposée de peu malgré une chute dans le libre. Anna Shcherbakoba la suit, elle aussi avec une chute mais sur un quadruple saut. Alexandra Trusova complète le podium après avoir eu quelques difficultés dans le libre.

Chez les françaises, le bilan est assez bon. Maé-Bérénice Méité finit 9ème, Maia Mazzara (pour ses premiers championnats d’Europe) termine 11ème et Léa Serna 16ème. Néanmoins, ces résultats ne suffiront pas à garder les trois quotas pour l’année prochaine.

Danse : coup de tonnerre

14 centièmes. Voilà ce qui sépare Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov, médaillés d’or, de Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, médaillés d’argent. Les notes ont mis 7 minutes et 32 secondes à sortir, interminables minutes à attendre dans le kiss and cry. En tête après la danse courte, de seulement 0.05 points, les français ont commis quelques erreurs dans le libre, qui leur coûtent le titre. C’est un autre couple russe qui prend la médaille de bronze, Stepanova / Bukin.

Avec la deuxième place de Papadakis / Cizeron, la France perd son troisième quota en danse, d’une place. En effet, le total des deux meilleurs couples doit être égal ou inférieur à 13, et le deuxième couple français, Galyavieva / Thauron, terminent 12ème. Lopareva et Brissaud terminent eux 15ème, ce qui est une bonne performance pour leurs premiers championnats d’Europe.

Carton plein pour la Russie, avec 10 des 12 médailles possibles. Pour la France, cela a été bien plus difficile, une seule médaille et des quotas perdus dans toutes les catégories. Rendez vous maintenant aux Mondiaux à Montréal, du 16 au 22 mars.

Crédit photo Une : International Skating Union

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here