Rodez a envie de voir plus grand

0
Ligue 1

Le RAF va entamer sa deuxième saison en Ligue 2 et le club a envie de voir plus grand. On fait le point sur la situation du RAF.

La saison dernière

Promu et champion de National en 2019, le Rodez Aveyron Foot était le petit poucet de cette Ligue 2. Orphelins de leur stade Paul-Lignon, en travaux pour s’adapter aux normes du football professionnel, les sang et or se sont retrouvés au Stadium de Toulouse pour quasiment toute la première moitié des matchs à domicile. Un démarrage à l’image de l’image de cette saison, plein de surprise et rocambolesque : les Ruthénois ont longtemps été la belle surprise de cette saison.

Jamais vraiment inquiété par la descente

Et même si le RAF a subi 12 défaites, Rodez a réussi à convaincre par un jeu direct et vertical, basé sur un système en 3-5-2. Porté par un Ugo Bonnet, meilleur buteur du club avec 11 réalisations, le club aveyronnais n’a jamais été inquiété par la relégation dont il n’a jamais occupé la zone. Dans le top 10 pendant quasiment les ⅔ de la première moitié du championnat, Rodez finira 12e à la trêve. Les Ruthénois n’auront occupé que 3 journées la 16e place, place à laquelle termine le club coaché par Laurent Peyrelade.

Le mercato ruthénois

Avec une masse salariale encadrée et un budget réduit, renforcer l’équipe s’annonçait compliqué. Rodez a donc dû jongler intelligemment et flairer les bonnes affaires. Les Ruthénois ont ainsi conclu pas moins de 7 arrivées, additionnées au retour de prêt de Boris Mathis. Après avoir perdu Arthur Desmas, le gardien titulaire parti à Clermont, c’est Théo Guivarch, doublure de Caillard à Guingamp la saison dernière, qui rejoint le club pour briguer une place de titulaire qu’il a eu au cours de 6 rencontres de L2 la saison dernière.

Théo Guivarch sous les couleurs de Guingamp la saison dernière.

De l’expérience…

Rodez s’est aussi renforcé avec des joueurs d’expérience. La signature de Johann Obiang au poste de piston gauche le démontre ; l’ex-joueur du Puy compte près de 120 matchs en division 2 et a même connu l’élite du football français. Dans cette même volonté d’expérience et nécessiteux de remplacer Dorian Caddy parti à Laval, Rodez a conclu la venue de Malaly Dembélé. Joueur très important dans l’effectif de Nancy, Dembélé a un peu plus de 50 apparitions en Ligue 2 et son profil polyvalent sur le front de l’attaque est une aubaine pour le RAF. Rodez compte également sur l’expérience du club avec le retour de Rémy Boissier, parti au Mans. L’ex-Ruthénois était de retour en Aveyron depuis janvier en prêt.

Johann Obiang lors de sa présentation avec Rodez.

… Et des promesses d’avenir

Avec ces joueurs confirmés, le RAF a pu amener de nouveaux joueurs dans son groupe pro, et plusieurs jeunes ont rejoint le navire. Daouda Gueye est l’un d’entre eux. Âgé de 24 ans, ce sera pour lui une première opportunité dans le monde professionnel. Passé par le Sénégal dont il est originaire et repéré à Bourges, il disputera ses premières minutes en Ligue 2 avec le RAF. Les deux dernières recrues sont Jordan Leborgne et Alan Kerouedan, tout deux venus de Bretagne, le premier de la réserve de Guingamp et le second de celle de Rennes. Ces deux milieux auront comme tâche d’étoffer un effectif qui s’articulera autour de 25 joueurs.

Alan Kerouedan avec le maillot du RAF.

Bilan du mercato

Voilà donc pour 7 recrues qui ont très bien complété un groupe qui avait besoin d’amélioration mais également de dégraissage. Rodez a connu 6 départs jusqu’à maintenant avec les départs d’Arthur Desmas et Bart Straalman en Ligue 2 (Clermont et Grenoble), ceux de Dorian Caddy, Edwin Maanane et Corentin Jacob en prêt (Laval, Concarneau et le SC Lyon), ainsi que le départ de Matthieu Guerbert au Gazélec.

Effectif professionnel

Gardiens : T. Guivarch, L. M’pasi, T. Secchi,

Défenseurs : V. Henry, G. Coelho, N. Dieng, Y. Roche, A. Peyrelade, P. Bardy, L. Poujol, J. Chougrani, A. Sanaia, J. Obiang, N. Ouammou,

Milieux : P. Ruffaut, D. Douline, R. Boissier, E. Maury, J. Leborgne, A. Alégué, A. Tertereau, A. Karouedan,

Attaquants : U. Bonnet, P. Sané, A. Ouhafsa, M. Dembélé, D. Gueye.

L’effectif ruthénois est un effectif complexe et intéressant, rempli de polyvalence et d’une alternance de jeunes qui ne demanderont que confirmation, et de plus vieux gage d’expérience et de sûreté. C’est une équipe très équilibrée qui se concentre autour d’une colonne vertébrale qui connaît la maison avec des joueurs comme Roche, Douline ou encore Bonnet. Le tout implémenté de jeunes et d’éléments d’expérience de cette Ligue 2 comme Dembélé et Obiang.

Compo probable

Composition dans 5-3-2/3-5-2 habituel, bien que le RAF puisse s’organiser en 4-2-3-1 expérimenté pendant la préparation.

Joueur à suivre

Indéniablement Ugo Bonnet. Meilleur buteur du RAF la saison dernière, il était courtisé par plusieurs grosses écurie et même parmi elles Nîmes et Montpellier, clubs de Ligue 1. Véritable atout n°1 du club aveyronnais en L2, il risque d’être le poison de beaucoup de défenses cette saison.

Ugo Bonnet est le meilleur buteur ruthénois et un vrai danger pour ses adversaires.

Objectif du club

Selon les propres mots de son président dans une interview à la dépêche, l’objectif du RAF se situera au milieu de tableau. Le but du club sera bien évidemment de se maintenir avant tout mais les Aveyronnais, optimistes, pourraient bien faire mentir les pronostics en essayant de faire son trou dans le top 10 du championnat.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here