Roland-Garros

Roland Garros 2024 : 3 choses à savoir sur Varvara Gracheva, la nouvelle sensation française

Française depuis un an seulement, Varvara Gracheva a signé l'un des gros coups du premier tour de Roland Garros 2024. Soutenu par le public tricolore, l'ancienne Russe espère briller à Paris sur cette quinzaine. Mais savez-vous qui est vraiment la joueuse de 23 ans ? 

Varvara Gracheva, Française depuis juin 2023

Le dernier tournoi de Bad Hombourg restera, assurément, un moment fort dans la carrière, et même la vie, de Varvara Gracheva. En effet, la joueuse aujourd'hui âgée de 23 ans a disputé à cette occasion son tout premier tournoi avec la nationalité française. La native de Joukovski, en Russie, accueillie à Cannes en 2016, a effectué une demande de naturalisation en mars 2023. Quelques semaines plus tard, celle qui occupait le 39e rang mondial au classement WTA en début d'année, a donc vu sa requête être acceptée. Gracheva a grandi à 35 kilomètres au sud-est de Moscou, avant de prendre la direction de l'Allemagne dès l'âge de 14 ans. En ce début de semaine, elle a écrit une nouvelle page de l'histoire du tennis français.

Déjà victorieuse de trois membres du Top 10

Même si est a assez considérablement reculé dans le classement mondial du tennis féminin, Varvara Gracheva n'en reste pas moins une joueuse redoutable. L'an passé, elle a battu la Russe Daria Kasatkina, numéro 8 mondiale, à deux reprises, à l'Open d'Australie puis à Indian Wells. À Miami, c'est la Tunisienne Ons Jabeur, membre du Top 5, qui a mordu la poussière, là encore en deux sets secs. Ce lundi 27 mai 2024, nouvelle prouesse, sur terre battue cette fois, et à la maison, contre la Grecque Maria Sakkari, numéro 7 au classement WTA. Le début d'une superbe aventure Porte d'Auteuil ?

Gracheva s'offre Sakkari, la belle histoire à Roland Garros 2024

Après s'être hissée au troisième tour des Internationaux de France de Roland Garros en 2021 et 2022, Varvara Gracheva peut-il viser encore plus haut à l'occasion de ce cru 2024 ? Ce show face à Maria Sakkari, ex-numéro 3 mondiale, demi-finaliste à Paris en 2021, est en tout cas porteur d'espoir. Au tour suivant, la Française née en Russie défiera l'Américaine Bernarda Pera, 27e joueuse mondiale l'an passé, huitième-de-finaliste Porte d'Auteuil l'an passé. Poussé par les supporters, Gracheva aura clairement un surplus de motivation : “Dans le public, quelqu'un a crié : ‘Ici, c'est chez toi', donc c'est sûr que jouer ici, ça me donne encore plus de motivation. J'adore jouer en France, pour le public et pour mon équipe aussi. Donc si tout le monde m'apprécie, c'est un énorme bonus.” La bonne surprise de la quinzaine dans le clan tricolore ?

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut