Roland-Garros : le bilan de la troisième journée

0
Ligue 1

Ce mardi se tenait la troisième journée de ce Roland-Garros 2020 et la dernière du premier tour. Alors que tout le monde y est allé de son petit match, quel bilan peut-on tirer de cette journée ? Quel favori est resté coincé dans les mailles du filets ? Et comment les français se sont-ils défendus sur la terre battue parisienne ?

 

Le bilan des favoris

Malgré des matchs pas toujours faciles, pas de coup de tonnerre sur cette journée à Roland. Tout d’abord chez les hommes, on a vu Djokovic dérouler face à Ymer. Pour les deux finalistes de Hambourg, c’était plus difficile, Rublev et Tsitsipas tous les deux menés de deux sets avant de renverser la vapeur en l’emportant en cinq sets.

À part ça, on note les victoires de Shapovalov, de Dimitrov et de Bautista-Agut. Leur point commun ? Demandez aux français !

Pour les femmes, une outsider est tombée aujourd’hui en la personne de Jennifer Brady. La faute à qui ? Une jeune Danoise de 17 ans tout juste sortie des qualifications ! Malgré deux balles de matchs, l’Américaine prend la porte. Sinon, tout s’est bien passé pour Pliskova, Rybakina, Sabalenka, Martic ou encore Kenin et Jabeur, même si ces dernières ont eu besoin de trois sets pour s’en sortir. Enfin, mention spéciale à Jelena Ostapenko. Outre sa victoire sans trembler face à Brengle 6-2 6-1, la Lettone a une statistique étonnante : c’est seulement la deuxième fois qu’elle gagne son premier tour à Paris, la première fois avait été synonyme de titre !

 

Le bilan des français

Côté Français, le tableau est très noir. Au départ il était 9, à la fin il n’en reste qu’une ! Pour les hommes déjà. Gasquet balayé trois set à zéro par Bautista-Agut malgré plusieurs balles de set dans le premier. Grégoire Barrere lui aussi n’a pas vu le jour face à Dimitrov. Et Gilles Simon a quand même offert une belle résistance face à Shapovalov en lui prenant un set.

Ensuite, malgré des balles de match, Quentin Halys s’incline 8-6 au cinquième face à l’américain Giron. Harold Mayot découvre encore le circuit du haut de ces 18 ans et n’a rien pu faire face à Davidovich Fokina.

Enfin, pourtant grand favoris de son match, Humbert sort par la petite porte de ce Roland-Garros face à Polmans.

Côté féminin, tout était bien parti pour Mladenovic jusqu’à… L’erreur d’arbitrage qui fait basculer le match. Alors que Mladenovic mène 5-1, Siegmund joue une balle alors que celle-ci a déjà rebondit deux fois : “Kiki” perd le point, l’arbitre ne le voit pas. Quelques minutes plus tard, elle perd le premier set 7-5. Le second set est une formalité pour l’Allemande, pendant que la Française gamberge.

Ensuite, il y a eu les adieux de Pauline Parmentier, impuissante face à Kudermetova, elle tire sa révérence après 17 ans de bons et loyaux services au sein du tennis français.

Seule éclaircie au tableau, Fiona Ferro, titrée à Palerme il y a quelques semaines, cette dernière n’avait plus joué depuis. Pas grave, elle se défait en deux sets de l’anglaise Heather Watson.

 

Les favoris au rendez-vous, les français dans les choux. C’est ainsi que l’ont pourrait résumer ce mardi sous le ciel gris de Roland-Garros. En réalité, le tirage pour nos locaux n’avait rien de facile même malgré de mauvaises performances, donc rien ne sert de les blâmer, nul doute qu’ils sauront se relever de cet affront. Rendez-vous ce mercredi pour le second tour !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here