Portugal

Sérgio Oliveira : de vilain petit canard à pièce maîtresse du FC Porto

Annoncé depuis tout jeune comme l’une des plus grandes promesses du FC Porto, Sérgio Oliveira a dû braver les obstacles pour s’imposer dans l’effectif des Dragons. Portrait d’un joueur qui s’est battu pour être là où il en est.

Jeunesse et passage en professionnel 

Sérgio Oliveira est né le 2 juin 1992 à Santa Maria da Feira, au Portugal, à une trentaine de kilomètres de Porto. Après un passage du côté du CD Paços de Brandao, Sérgio rejoint le FC Porto en 2002 alors âgé de 9 ans. Pur produit “made in Olival” (centre de formation du FC Porto) où il évolue en catégories jeunes pendant 8 ans (hors une petite saison passée du côté de Padroense), Sérgio Oliveira signe son premier contrat professionnel en 2009. Le 17 octobre 2009, il devient le plus jeune joueur à être titulaire avec le FC Porto à 17 ans, 4 mois et 15 jours (record battu depuis par Fabio Silva, le 10 novembre 2019, à 17 ans, 3 mois et 22 jours). En novembre 2009, le club parie sur lui et lui fait signer contrat de 3 ans (durée maximale pour un mineur), assorti d’une clause de 30M€.

Enchaînement de prêts

Le milieu de terrain, encore peu expérimenté, a du mal à s’imposer avec le FC Porto. Il enchaîne donc les prêts pour engranger du temps de jeu et acquérir l’expérience nécessaire pour s’imposer dans son club de cœur. Il pose d’abord ses valises à Beira-Mar, où il dispute 12 matchs toutes compétitions confondues et délivre une petite passe décisive en championnat. C’est ensuite en Belgique, à Malines, que le milieu de terrain va essayer de se montrer lors de son premier passage à l’étranger. En 6 mois dans la province d’Anvers, Sérgio ne disputera que 8 petites rencontres y inscrivant ses 3 premiers buts en professionnel. Après cette expérience, il revient au Portugal du côté de Penafiel où il jouera 13 matchs en seconde division (3 buts inscrits). Il fait ensuite une saison complète au FC Porto dans l’équipe B ; une bonne saison avec 36 matchs, 6 buts et 3 passes décisives. C’est du côté de Paços de Ferreira que le milieu va se faire les dents en première division. En 2 saisons chez les Castors, il dispute 65 matchs toutes compétitions confondues, y inscrivant 6 buts et délivrant 2 passes décisives.

Un retour compliqué

Après deux saisons passées du côté de Paços de Ferreira, Sérgio Oliveira revient à Porto pour s’imposer dans le milieu de terrain composé à ce moment-là de Ruben Neves (Wolverhampton), Danilo Pereira (Paris SG) ou encore Hector Herrera (Atlético de Madrid). Le milieu a du mal à se faire une place et ne dispute que 18 petits matchs toutes compétitions confondues. La saison suivante, lors des six premiers mois, il ne dispute qu’un seul match. Lors du mercato hivernal, les dirigeants du FC Porto décident donc de le prêter au FC Nantes, entraîné par un certain Sérgio Conceição, l’homme qui changera sa situation dans son club de cœur.

L’arrivée de Conceição

Lors de la saison 2017-2018, Sérgio Conceição est nommé entraîneur du FC Porto et doit faire sans recrues, ses seuls nouveaux éléments étant les joueurs prêtés la saison précédente, Sérgio Oliveira en faisant partie. Il est l’un des artisans du titre du FC Porto cette saison là, avec 27 matchs toutes compétitions confondues et 4 buts, tous en championnat, le milieu de terrain réalise sa vraie première saison au sein du FC Porto. L’avenir semblait radieux pour le milieu de terrain au sein de son club de cœur. Lors de la première partie de saison, il dispute 17 matchs toutes compétitions confondues et marque 2 buts, mais en janvier le club décide de le prêter. Le joueur s’envole pour la Grèce et le PAOK, six mois de plus à l’étranger après son passage en Belgique, assorti d’un titre de champion de Grèce.

La consécration

Après six mois passés à l’étranger, Sérgio Oliveira est de retour au Dragão et compte bien s’y imposer. Et c’est ce que fait le milieu de terrain avec 5 buts et 7 passes décisives en 35 matchs, tout ça assorti d’un doublé coupe-championnat pour les hommes de Sérgio Conceição. Mais c’est surtout depuis le début de saison que Sérgio Oliveira s’impose comme le maître à jouer du FC Porto. En 10 matchs, le milieu de terrain est élu homme du match à 4 reprises inscrivant 6 buts et délivrant 3 passes décisives, un départ jamais vu depuis Deco (deuxième au Ballon d’Or 2004). Sérgio a même déclaré après la victoire 3-1 sur Portimonense : “Nous ne sommes qu’au début de la saison, j’en profite pour dire que j’apprécie Deco. Mais il n’y a pas de comparaison possible, ça a été un crack dans tous les aspects au sein du club, voire le meilleur milieu de terrain passé au Portugal. Pouvoir être à son niveau statistiquement parlant sur ce début de saison est un motif de fierté pour moi”. L’avenir s’annonce donc radieux pour celui qui est convoqué à chaque rassemblement de Fernando Santos depuis plusieurs semaines. Suite aux départs de Danilo et Telles, il est même devenu vice-capitaine du FC Porto (Pepe étant le capitaine). Il a même porté le brassard à trois reprises cette saison face à Paços de Ferreira, l’Olympique de Marseille et Portimonense, vraie reconnaissance pour l’homme qui a le plus persévéré pour s’imposer chez les Dragons.

 

Annoncé comme l’une des plus grosses promesses du FC Porto en 2009, ce n’est que presque 10 ans plus tard que le milieu de terrain a clairement explosé et est devenu une pièce maîtresse du FC Porto. On lui souhaite qu’il grandira encore les prochaines saisons et pourquoi pas s’imposer aussi en sélection.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
venenatis felis Aliquam sit mattis at luctus ut quis