Rugby

Top 14 : Avec Xavier Garbajosa, le LOU peut-il se relancer ?

Xavier Garbajosa va tenter d'amener le LOU vers un sacre en Top 14.

L’ancien entraîneur de La Rochelle a débarqué dans le Rhône pour prendre la succession de Pierre Mignoni parti pour Toulon. Xavier Garbajosa aura la dure mission de ramener le LOU en phase finale de Top 14 cette saison. Chose que le club présidé par Yann Roubert n’a pas faite depuis 3 saisons.

Un vent de nouveauté souffle au Matmut Stadium. Pour la première fois depuis 7 ans, les joueurs lyonnais ont repris les chemins de l’entraînement sous la houlette d’un nouveau manager, Xavier Garbajosa. Pierre Mignoni, l’artisan de la remontée et de la stabilisation du LOU en Top 14, a pris la décision de quitter le club en fin de saison dernière. Charge désormais à l’ancien manager de Montpellier de faire passer un cap à Lyon.

Objectif : retrouver les phases finales

Pourtant malgré leur triste 9ème place en Top 14 la saison dernière, les joueurs lyonnais sont parvenus à remporter l’EPCR Challenge Cup aux dépens du RC Toulon. Un premier sacre pour le club rhodanien depuis son retour dans l’élite. Yann Roubert, le président du LOU a annoncé les très fortes ambitions du club pour les prochaines années. Ce succès en challenge européen n'est pas anodin et cela ouvre cette phase 3 de notre projet club que nous avions écrit à notre arrivée. La phase 1 était de revenir en Top 14, la phase 2 était d'y rester et la troisième était de gagner des trophées.” lance le président âgé de 44 ans dans des propos rapportés par nos confrères de Rugbyrama.

Dès sa première conférence de presse dans la peau du nouvel homme fort du LOU, Xavier Garbajosa a livré sa feuille de route pour la saison à venir. “L'objectif prioritaire est de retrouver la phase finale de Top 14 mais on ne peut pas galvauder une Coupe d'Europe, encore moins quand on a la chance de jouer les Saracens et les Bulls”. Un objectif ambitieux car le LOU n’est pas parvenu à intégrer le top 6 depuis la saison 2018-2019. Cette année-là, le club présidé par Yann Roubert ne s’inclinait qu’en demi-finale contre Clermont (33-13). 

Un recrutement axé sur l’hémisphère sud pour rebondir en Top 14

Pour réussir cette mission, Xavier Garbajosa va devoir se passer de 3 éléments qui ont fait leurs preuves au LOU ces dernières saisons. En effet, Mathieu Bastareaud, Charlie Ngatai (Leinster) et Pierre-Louis Barassi (Toulouse) ont décidé de quitter le club lyonnais à l’intersaison. Pour les remplacer, la direction lyonnaise s’est tournée vers l’étranger.

Ainsi, le dernier 9ème de Top 14 a enregistré les arrivées des néo-zélandais, Josiah Maraku, Fletcher Smith (joker médical de Lima Sopoaga) mais aussi du talonneur Liam Coltman. L’australien Kyle Godwin et le sud-africain Arno Botha complètent ce recrutement qui a fait la part belle à l’hémisphère sud. “Il a fallu faire des choix sans connaître parfaitement l'équipe et à un moment où il y avait peu ou pas de joueurs français sur le marché” justifie Xavier Garbajosa. Un recrutement risqué quand on connaît la part d’incertitude sur la capacité d’adaptation des joueurs étrangers au dur Top 14. De plus, le recrutement lyonnais semble en deça de ses rivaux toulousains ou encore montpelliérains.

S’inscrire dans les pas de Pierre Mignoni

Avec ce recrutement alléchant mais risqué et le profil du nouveau manager, le LOU devrait être une nouvelle fois offensif cette saison. “J'ai été élevé dans le jeu en mouvement, ce jeu me parle, cette identité me correspondlance l’ancien entraîneur de la Rochelle. Pour autant, Xavier Garbajosa ne veut pas rompre avec le travail réalisé par Pierre Mignoni. “J'arrive dans un club sain qui a construit pas à pas avec Pierre sa progression. Il n'y a pas de pression, juste l'envie de bien faire, de grandir, de continuer à développer l'image du club, d'asseoir cette culture, cette identité” indique-t-il. Une identité qui devrait être conservée par le maintien de David Attoub (mêlée), Julien Puricelli (avants) et de Kendrick Lynn (trois-quarts) dans le staff du LOU cette saison.

Ainsi, Xavier Garbajosa pourra s’appuyer sur le vécu de son staff pour faire passer sa méthode aux joueurs lyonnais. De plus, le nouveau manager du LOU sera certainement revanchard par rapport à sa dernière expérience en Top 14 sur le banc de Montpellier. Après 7 revers en 10 rencontres avec le club héraultais, le natif de Toulouse avait été remercié en début de saison 2020 par le président du MHR, Mohed Altrad. Quand on sait que son successeur, Philippe Saint-André, est parvenu à remporter le Bouclier de Brennus la saison dernière, Xavier Garbajosa aura à coeur de prendre sa revanche lors de cette saison.

Animé d'un esprit de revanche, Xavier Garbajosa pourrait ramener le LOU en phases finales cette saison. Néanmoins, le recrutement en deça de ses concurrents directs devrait être fatale aux lyonnais lorsque les matchs couperets débuteront. 

À lire aussi : Pro D2 : les principaux transferts de l’intersaison 2022-2023

Dernières publications

En haut