Football

Toulouse assure, Grenoble cale à Dunkerque

Toulouse a assuré l’essentiel face à Châteauroux en l’emportant sur le plus petit des écarts, alors que Chambly et Guingamp font la belle opération en bas de tableau. Résumé.

Toulouse retrouve sa place de dauphin, Auxerre à la porte du top 5

Le multiplex Ligue 2 réserve toujours de belles surprises. Et cette fois-ci, avec le sprint final en ligne de mire, l’intensité et le spectacle semblent une chose promise sur chaque pelouse. Après la belle opération de Troyes en début d’après-midi (1-0) contre Caen, et le match en demi-teinte de Clermont face aux Havrais, Toulouse avait le devoir de s’imposer face à la lanterne rouge castelroussine pour retrouver sa deuxième place. Longtemps en difficulté, c’est Amian Adou qui est venu libérer les siens à la sortie des vestiaires après un cafouillage dans la surface de réparation (1-0). De l’autre côté, même si ces résultats n’ont aucune incidence au classement, le Paris FC n’a pas su faire la différence à Rodez (2-2). Les Parisiens continuent néanmoins leur belle série, et s’offrent un neuvième match sans le moindre revers. Même histoire pour les Grenoblois de Philippe Hinschberger qui butent face au mal classé dunkerquois et voient dangereusement revenir Auxerre (1-1)

Du côté de l’Yonne, c’est une pluie de but qui s’est abattue sur la pelouse de l’Abbé-Deschamps. Alors que Nancy s’est montre réaliste devant le but d’Auxerre, c’est Seka qui égalise pour la formation lorraine à vingt minutes de la fin du match. Mais le coup de génie revient à Coeff, auteur du troisième but auxerrois qui permet aux hommes de Jean-Marc Furlan d’empocher les trois points (3-2).

En Corse, l’AC Ajaccio ne s’est pas faite prier deux fois pour mettre les Niortais au tapis. Après avoir rapidement fait le break en 6 minutes grâce à Courtet, Laçi a alourdi la note en fin de rencontre (3-0)

Guingamp s’offre un (petit) bol d’air

Les Guingampais restaient sur une bien triste série. Avec un seul succès en treize matchs, sa place de barragiste n’y est pas pour rien. Pourtant, Rodelin, seul buteur de la rencontre, a offert les trois points aux siens à Valenciennes. Un succès qui risque de faire le plus grand bien au moral de ses troupes, même si tout reste à faire dans ce sprint final (1-0). Juste en dessous, Chambly à lui aussi su créer la surprise sur sa pelouse en venant à bout des Amiénois (2-0). Toujours dans l’optique de fuir les bas-fonds du classement, Pau revient quant à lui avec le point du match nul de Sochaux après qu’Ambri ait ouvert rapidement le score (1-1).

 

Le sprint final est bel et bien lancé. En haut comme en bas du classement, ce championnat est loin d’avoir dit son dernier mot. Rendez vous mardi pour la 34e journée de Ligue 2 !

Crédits photo : Toulouse FC

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire