Cyclisme

Tour de France 2024 : Cavendish en difficulté, un premier abandon à signaler

Alors que la première étape du Tour de France 2024 suit son cours à destination de Rimini, le premier abandon de cette 111e édition a eu lieu peu après la mi-course. La forte chaleur et le parcours font beaucoup de mal aux coureurs.

Comme à l'accoutumée, le Tour de France 2024 s'est élancé une nouvelle fois depuis l'étranger. Si l'an dernier les organisateurs avaient opté pour le Pays basque et Bilbao, cette année le peloton a démarré son long périple depuis l'Italie. C'est plus précisément de Toscane et de Florence que la première des 21 étapes est partie, au plus grand bonheur des tifosi. En plus du Giro en mai, ces derniers ont donc la chance d'assister à la Grande Boucle sans bouger de la Botte. D'autant qu'avec une première arrivée après 206 km de course et 3 600 mètres de dénivelé positif, il est probable de vivre le lancement des hostilités entre les favoris.

Tour de France 2024 : Mark Cavendish en difficulté

Alors que les kilomètres s'égrainent, le peloton continue de souffrir sur les routes italiennes. Le sprinteur en quête d'un 35e succès historique sur le Tour de France, qui ferait de lui le coureur le plus victorieux de l'histoire de la Grande Boucle. En revanche, les trois semaines débutent de la pire des manières pour le Britannique de l'Astana Qazaqstan Team. Lâché depuis les premiers tours de roues, il se bat contre le chrono en étant malade. Et puis les choses ne vont pas aller mieux en avançant puisqu'il vient de perdre un équipier pour le reste du Tour. En effet, l'Italien Michele Gazzoli a été le premier membre du peloton à abandonner sur cette édition 2024.

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut