Tournoi WTA de Palerme : Ça passe pour Errani, Vekic et Siegemund

0
Ligue 1

Enfin ! Le tennis a officiellement repris cet après-midi, avec le retour du circuit WTA et le lancement du tournoi de Palerme. Trois matchs ont marqué cette reprise, avec des victoires de Sara Errani, Donna Vekic et Laura Siegemund. Retour sur ces rencontres.

 

Sara Errani a dû s’employer

Sur le court central, en deuxième match de la journée, l’Italienne Sara Errani a souffert face à la Roumaine Sorana Cirstea. Pourtant, la finaliste de Roland-Garros 2012 domine le début de match et mène rapidement 4-1. Mais Cirstea parvient à débreaker et revient à 4-3. Les deux joueuses conservent ensuite leur mise en jeu et Errani, avec toujours un break d’avance, a la possibilité de conclure la première manche. Mais son adversaire réussit de nouveau à revenir. 5-5, Cirstea peut prendre les devants pour la première fois du match, mais laisse de nouveau échapper sa mise en jeu, et offre à Errani une nouvelle possibilité de conclure la première manche. Cette fois, l’Italienne ne tremble pas et, d’un superbe amorti, remporte ce premier set accroché (7-5).

D’entrée de deuxième manche, Sara Errani s’empare du service adverse et mène 1-0. Mais cette fois, Cirstea renverse totalement la situation. Elle s’offre d’abord trois balles de débreak et revient à 1-1. La Roumaine conserve ensuite sa mise en jeu. Puis, menée 0-40, elle revient de nulle part et oblige même Errani à sauver deux balles de break. Mais il y en a ensuite une troisième, et cette fois c’est la bonne pour Cirstea, qui mène 3-1. Les deux jeux suivants tournent également à l’avantage de la 75e joueuse mondiale, qui doit seulement sauver une balle de break. Sur le service de Sara Errani, Cirstea voit ses quatre premières balles de set sauvées, avant de finalement conclure (6-1) et revenir à hauteur de son adversaire.

 

Dernière manche accrochée

Contrairement aux deux premières manches, Cirstea prend les devants dans la troisième. Elle break d’entrée et mène rapidement 2-0. Mais Errani revient encore et va remporter quatre jeux consécutifs. Ce dernier set est très accroché, et c’est ensuite Sorana Cirstea qui recolle à 4-4, avant d’obtenir trois balles de break lors du jeu suivant. Mais Errani résiste bien, grâce à un bon service notamment. Elle va finalement conclure le match sur la mise en jeu adverse, grâce à une ultime faute directe de Cirstea.

Au bout de presque trois heures de lutte, Errani se qualifie donc pour les huitièmes de finale (7-5, 1-6, 6-4). En face, Cirstea peut avoir des regrets, surtout après ses huit balles de break non concrétisées dans le dernier set.

 

Donna Vekic sans trembler

Plus tôt dans l’après-midi, la Croate Donna Vekic s’est imposée facilement face à la Néerlandaise Arantxa Rus. La première manche est à sens unique en faveur de la 24e joueuse mondiale, qui peut s’appuyer sur un très bon coup droit et ne concède qu’un seul petit jeu. Après 32 minutes et une ultime faute directe de son adversaire, Vekic empoche donc le premier set sur le score de 6-1.

Dès le début de la deuxième manche, Arantxa Rus tente de réagir, se procure une balle de break, mais ne parvient pas à la convertir face à Vekic, efficace au filet. Cette dernière remporte finalement son jeu de service, avant de faire le break pour mener 2-0. Si Rus s’accroche toujours et parvient même à revenir à 2-2, Vekic reste solide et va remporter les quatre jeux suivants. Malgré une balle de match sauvée par son adversaire, elle profite d’une ultime faute directe de celle-ci pour s’imposer facilement (6-1, 6-2) et filer en huitièmes de finale du tournoi.

 

Laura Siegemund au tour suivant

Dans le troisième match disputé cet après-midi, sur le court numéro 6, l’Allemande Laura Siegemund a dominé la Roumaine Irina-Camelia Begu. Dès l’entame de match, la 65e joueuse mondiale prend les devants et mène rapidement 2-0. Siegemund se montre très agressive et ses amortis trompent son adversaire à de nombreuses reprises. Et si Begu tente de réagir en revenant à 3-2, elle perd de nouveau sa mise en jeu et laisse filer Laura Siegemund. Celle-ci réalise même le double break, grâce notamment à quelques superbes drop shots et contre-amortis. L’Allemande remporte finalement la première manche sur le score de 6-3.

Le début de deuxième set est plutôt serré, avec un jeu assez décousu et de nombreuses fautes directes de part et d’autre. Siegemund, plus solide, parvient ensuite à faire le break et s’impose finalement (6-3, 6-4). La joueuse de 32 ans a pu compter sur son jeu de variation pour faire la différence aujourd’hui. A noter qu’elle affrontera la vainqueure du match entre Anett Kontaveit et Patricia Maria Tig au tour suivant.

 

Demain, le premier tour du tournoi italien se poursuit, avec notamment les entrées en lice des têtes de série numéro 1 et 4, Petra Martic et Anett Kontaveit. A suivre également les performances des deux françaises, Fiona Ferro et Océane Dodin.

 

Crédit photo : RTBF

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here