Angleterre

Un anniversaire réussi pour Mourinho à Tottenham

La victoire et la première place de Premier League, il ne fallait pas mieux à José Mourinho pour fêter sa première année chez les Spurs. Il bat son rival de toujours, Pep Guardiola et des Citizens en manque d’efficacité : 2-0. 

Pas le temps de s’ennuyer pendant 90 minutes dominées par Manchester City. Dans son stade, les Spurs sont restés bas mais tout le monde a défendu. En deux, trois occasions, la victoire est acquise à domicile. A contrario des joueurs de Guardiola puisque ceux-ci ont beaucoup tiré, peu cadré, ni marqué. Face à eux, Hugo Lloris, pourtant pas inquiété puisque souvent interpellé par des frappes cadrées… sur lui.

Dans la stratégie du Special One, les latéraux auront beaucoup de travail défensif, face à Mahrez et Ferran Torres, caviardés par De Bruyne le plus souvent. Dans un mouchoir de poche, Gabriel Jesus trouve aussi Cancelo, mais la puissance d’Aurier l’empêche de centrer. La défense des Spurs attend au niveau de sa surface leurs adversaires.

La défense rugueuse, sans faire faute, des Londoniens changera la tactique de Mancuniens sans solution. Ce manque de réussite et le gain de temps des Blancs commenceront d’ailleurs à les énerver. Les Citizens derniers, beaucoup contrés en 1e période tenteront depuis l’extérieur, toujours sans réussite.

Les entrées côté City n’apporteront rien. De Bruyne arrive toujours à mettre des ballons dans la surface. Cependant, Gabriel Jesus n’aura jamais reussi à exploiter ces ballons, souvent dos au but. 

Une attaque défensive mais efficace

Quand il faut, Kane sera là. Par son placement plus bas, Kane aimante deux défenseurs à lui. Il offre le champ libre au Sud-Coréen Heung-Min Son en face-à-face avec Ederson sur une passe lobée millimétrée de T. Ndombélé à la 5e minute.

S’il défend, souvent plus bas que le Français, et est solidaire, Harry Kane n’est pas récompensé sur sa 1e frappe. Il est alors hors-jeu. Suite à celle-ci, Mourinho garera le bus pendant une grosse partie du match. Et pourtant, les Citizens se feront peur sur quelques rares accélérations.

À peine entré à la place du passeur décisif, Lo Celso, côté gauche, tire à ras de terre sur la 9e passe décisive de Kane en 9 journées de championnat. En 4 tirs, dont deux cadrés, les coéquipiers de Sissoko, important défensivement, marqueront deux fois.

Le calendrier ne sera pas clément dans les prochaines semaines pour Tottenham (Liverpool FC, Leicester FC). Cependant, leur défense, peut-être orpheline pour quelques semaines d’Alderweireld, taulier, est une des clés de cette saison en championnat.

 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
tempus Praesent commodo consectetur risus. Sed Aenean Praesent mattis nec