Tennis

WTA – Montréal : Plíšková, première en finale

Pliskova Montréal

Dans une rencontre maitrisée, Karolína Plíšková s'impose contre Aryna Sabalenka 6/3 6/4. La Tchèque est la première joueuse à atteindre la finale de Montréal cette année. Elle attend désormais la vainqueure de Giorgi – Pegula. 

Plíšková en totale maitrise 

Durant toute la rencontre, Karolína Plíšková était en totale maitrise de son sujet. Elle a toujours joué juste, dans tous les compartiments du jeu. Un coup en force, l'autre en subtilité, accompagné d'un service toujours assuré, la Tchèque a réalisé un grand match. Durant la première manche, elle a distribué pas moins de 12 coups gagnants pour seulement 4 fautes directes, tandis que son adversaire Aryna Sabalenka envoyait 14 fautes directes pour 10 coups gagnants. La Biélorusse n'a pas joué à son meilleur niveau encore une fois dans un match important. Son langage corporel n'était pas fameux avec de nombreuses plaintes envers elle-même et son staff. Cela s'est légèrement amélioré dans le deuxième set avec un ratio de coups gagnants/fautes directes qui s'équilibrait (11/15 pour Sabalenka contre 8/8 pour Plíšková). Cependant, dans les moments importants Plíšková répondait toujours mieux, malgré le break pris en premier par la Biélorusse. Une victoire encourageante pour la Tchèque qui rejoint sa troisième finale de l'année après Rome et Wimbledon, toutes deux perdues. 

Sabalenka, des doutes encore présents

Elle est certainement l'une des joueuses les plus fortes du circuit (au sens propre comme figuré), mais Aryna Sabalenka ne parvient pas à concrétiser dans les grands tournois. Certes, sa victoire à Madrid cette année peut contredire la phrase précédente, mais ce titre apparait comme l'exception qui confirme la règle. Une nouvelle fois, Sabalenka était favorite et une nouvelle fois elle n'a pas su aller au bout. En ce début de soirée, la n°3 mondiale est restée fidèle à elle-même en n'ayant qu'un plan A. Ses frappes ne sortaient pas aussi bien de sa raquette qu'habituellement. Malgré tout, elle continuait à cogner fort, sans succès. De plus, ses excès de colère sur le court ne l'aident pas. Son langage corporel montrait très clairement sa frustration et son jet de raquette vers son banc avant la poignée de main était limite niveau comportement. Aryna Sabalenka a tout pour réussir à se hisser au plus niveau, mais elle lui manque encore quelques solutions tactiques et mentales pour y parvenir.

Toutefois, c'est bien Plíšková qui est qualifiée pour la finale du Masters 1000 de Montréal. Elle affrontera la gagnante du duel Giorgi – Pegula demain dans la soirée. 

Crédit photo : Majors Tennis

Dernières publications

En haut