WTA Montréal : Simona Halep triomphe sur Sloane Stephens !

Simona Halep VS Sloane Stephens… L’affiche n’était pas sans rappeler la finale de Roland Garros quelques semaines plus tôt. Surface différence, et contexte différent également, puisque la n°1 mondiale, Simona Halep, aborde le plein de confiance, depuis sa victoire parisienne. Du côté de Sloane Stephens, on connait la propension de la tenante du titre de l’US Open à connaître la victoire sur le continent Américain (Victoire à Miami en début de saison).

Une finale qui opposait la n°1 à la n°3 mondiale, avec un gout de revanche pour Stephens… Une affiche idéale, donc pour clôturer cette belle semaine canadienne.

Le dénouement, lui, n’est pas sans rappeler l’issue de la finale parisienne, avoir une victoire au bout du suspens pour Simona Halep qui a remporté la deuxième Coupe Rogers de sa carrière en triomphant 7-6 3-6 6-4 sur Sloane Stephens après 2h40 de jeu. 

C’est le 3ème titre cette saison pour la n°1 mondiale, après Shenzen et Roland Garros.

Un combat à la promesse de l’affiche

On s’y attendait, et on l’a eu ! Dès les premiers points, les deux joueuses s’engagent dans de longs échanges de fond du court. Et puisqu’on est au Canada, il faut s’accoutumer à la culture locale. Chose que les deux joueuses ont très vite réalisée en pilonnant le court de coups super-puissants de part et d’autre.

La Roumaine aborde le premier set en deux temps. Elle mène d’abord 4-2, avant de se faire rattraper par Sloane Stephens qui la poussera jusqu’au tie break.

Menée 4-0, puis 5-2, elle doit sauver 2 balles de set avant de décrocher in extremis la première manche 8 à 6 dans le tie break.

La deuxième manche commencera avec un “mano à mano” d’abord, puisque les deux joueuses perdent leur service sur les trois premiers jeux; avant que Sloane Stephens prenne le meilleur sur une Simona Halep éreintée physiquement. L’Américaine, auteure d’un second set de grande qualité avec un jeu livré dans la décontraction qu’on lui connait, profite de la baisse de régime de la Roumaine pour égaliser à une manche partout en remportant le second set 6-3.

Simona Halep en guerrière 

S’il y a bien une qualité que l’on connait à la n°1 mondiale, c’est sa faculté à ne jamais rien lâcher.

Diminuée, mais pas abattue, la récente vainqueure de Roland Garros a su puiser dans ses réserves pour reprendre le contrôle du match. Elle break d’entrée dans l’ultime manche, avant de se faire rattraper par l’Américaine à 2 jeux partout. Avec la détermination qu’on lui connait, elle prend l’ascendant psychologique sur l’Américaine et sert pour le match à 5-2. Sloane Stephens s’offre un dernier sursis en reprenant le service de la Roumaine pour revenir un 5-3. Il faudra 4 balles de match à la n°1 mondiale pour se défaire de Sloane Stephens 7-6 3-6 6-4 qui s’adjuge son deuxième titre sur le sol canadien.

Depuis sa victoire à Roland Garros, Simona Halep semble libérée, épanouie… Envolée, la frustration d’être n°1 mondiale sans Grand Chelem.

La Roumaine aborde désormais son statut de n°1 mondiale en véritable leader de la WTA, et sa victoire à Montréal ne fait que confirmer l’excellente saison de la native de Constanta. Si elle garde une excellente condition physique, elle sera indéniablement la grande favorite pour l’US Open.  

A propos de l'auteur

alias Madame Tennis. Le tennis matin midi et soir, 7 jours sur 7, 365 jours par an !

Poster un commentaire

ut pulvinar ut Lorem neque. risus. non Donec adipiscing