Catch

WWE Hall of Fame 2021 : Molly Holly, championne féminine & hardcore

wwe hall of fame Molly Holly

Molly Holly, première superstar annoncée pour la classe 2021.

À l’occasion de la cérémonie du Hall of Fame 2021, We Sport a décidé de faire les portraits de chaque nouvel intronisé. Précédemment, nous vous présentions les Bella Twins, JBL, The British Bulldog, Jushin « Thunder » Liger, et la NWO qui font partie de la classe 2020. Nous continuons donc cette série par la classe 2021 avec Molly Holly, l’une des rares femmes qui a su remporter le titre hardcore. 

 

L’avant catch

De son vrai nom, Noreen Kristina Greenwald, Molly Holly est une figure du catch féminin. Pourtant, elle ne se destinait pas forcément à une carrière dans cette discipline. À 14 ans, elle bat le record de dynamophilie du Minnesota pour sa catégorie d’âge en soulevant 100 livres (soit environ 45 kg). Jusqu’à ses 18 ans, elle continue à s’exercer à ce sport. Par la suite, elle s’entraînera à la gymnastique.

 

Les débuts

Molly Holly commence à s’entraîner au catch en 1997 à Tampa en Floride. La même année, elle débute à la World Professional Wrestling Federation sous le nom de Starla Saxton. Elle reste deux années dans le circuit indy et remporte deux titres : le WPWF Women’s Title et le New Dimension Wrestling Women’s Title. Elle apparaît également à la WCW (World Championship Wrestling) et intègre la WWF (World Wrestling Federation) à la fin des années 90. En octobre 1998, lors de Sunday Night Heat, elle tente sa chance face à Jacqueline pour le WWF Women’s Championship, mais sans succès. En 1999, elle débute à la WCW sous le nom de Miss Madness, aux côtés de Randy Savage. La fédération la libère de son contrat en août 2000 dans un mouvement de réduction des coûts.

 

Carrière à la WWE

Après avoir signé son contrat à la WWF, Noreen Greenwald est envoyée dans leur centre d’entraînement. Elle y débute sous le nom de Lady Ophelia. Ce n’est qu’en novembre 2000 qu’elle apparaît à WWE RAW sous le pseudonyme de Molly Holly en rivant les épaules de Trish Stratus. Presque un an plus tard, elle devient l’acolyte de The Hurricane, mais cela sera de courte durée. En effet, lors de WrestleMania X8, elle remporte le championnat Hardcore en le battant dans les coulisses. C’est la première Diva à remporter ce titre. Mais elle le perd une heure plus tard, terrassée par Christian. En 2002, elle entame une rivalité avec Trish Stratus. Cela conduit à un match lors du King of the Ring le 23 juin pour WWE Women’s Championship détenu par Trish. Ce soir-là, Molly Holly remporte son premier titre féminin. Elle le perdra trois mois après lors d’Unforgiven contre l’ancienne championne. Jusqu’à début 2003, Holly participe à des matchs simples et par équipe, sans grand intérêt. Jusqu’au 28 juillet où elle bat Gail Kim à RAW pour remporter son second titre féminin. Elle le défendra avec brio contre Lita lors de Survivor Series. Ce n’est que fin février 2004 qu’elle le perd dans un Four-Way Elimination Match à l’avantage de Victoria. Cette perte de titre conduira les deux femmes à WrestleMania XX dans « cheveux contre titre ». Molly se verra raser la tête suite à sa défaite.

La dernière apparition de Molly Holly en Pay Per View s’était faite lors de Taboo Tuesday. Elle y apparaissait dans la « Fulfill Your Fantasy Battle Royal » aux côtés de nombreuses autres divas. Elle y est éliminée par Trish Stratus. Après cela, ses tentatives pour regagner le titre ont échoué, elle apparaissait de moins en moins à la télévision, seulement de temps en temps lors de Sunday Night Heat, mais ne remportait jamais ses combats. C’est pour cela qu’en avril 2005, elle décide de quitter la WWE pour se consacrer à sa vie privée.

 

Une retraitée des rings ? Pas vraiment

Après avoir quitté la WWE, elle apparaît à la Northern Impact Wrestling, une promotion de lutte locale du Minnesota, au Veterans of Foreigns Wars Hall. Elle fera d’autres apparitions dans le circuit indépendant dans diverses fédérations.

Depuis quelques années, elle est l’entraîneuse principale féminine à « l’Académie : École de Catch Professionnelle » de Minneapolis dans le Minnesota. C’est un centre de formation dirigé par Ken Anderson (Mr Anderson à la WWE) et Shawn Daivari, ancien producteur à la WWE. Molly Holly fait toujours des apparitions de temps en temps à la WWE. En effet, lors du 15e anniversaire de WWE RAW, en décembre 2007, Holly fait une courte apparition en coulisses aux côtés de William Regal, Mickie James et Hornswoggle. Le 5 avril 2009, à WrestleMania 25, elle participe à la Bataille Royale de Divas remportée par Santina Marella. Elle ne réapparaîtra qu’en 2016, en janvier et en mai lors du programme Table for 3. Lors du Royal Rumble 2018, elle entre en 12e position lors du tout premier Royal Rumble Féminin. Elle y élimine Sarah Logan avant d’être elle-même éliminée par Michelle McCool. La même année, c’est elle qui intronise Ivory dans le Hall of Fame de la WWE. Elle participera également à la Bataille Royale de 20 femmes lors du seul et unique Pay Per View nommé Evolution. L’année dernière, lors du Royal Rumble, elle entre en numéro 3 et se fait éliminer par Bianca Belair. En janvier, elle fait une apparition lors de l’épisode spécial de RAW Legends Night. Le mois dernier, elle est la première à être annoncée pour la classe 2021 du Hall of Fame.

 

En cinq ans de carrière, Noreen Grenwald n’aura remporté que deux fois le titre féminin et aura réussi à être une fois championne hardcore. Néanmoins, c’est un nom que l’on retient et qui mérite sa place dans le Temple de la Renommée.

 

Crédits photo et vidéo : wwe

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire