Basketball

Aleksej Pokuševksi : un nouveau Jokic pour la draft NBA ?

Jeune pépite de l’Olympiakos, Pokusevski est un pivot très moderne. Capable de porter la balle et doté d’un très beau shoot, le Serbe est un joueur qui s’approche très fortement du pivot moderne par excellence. Toutefois, malgré ses qualités, il semble compliqué d’imaginer le jeune joueur dans les tout premiers de la draft 2020. 

Les points forts 

Comme toujours, nous allons commencer par la comparaison totalement prématurée. Si la première à laquelle on pourrait penser serait avec Jokić, nous allons ici aller plus loin. Pour cela, partons du côté de l’Espagne, puisque par certains aspects, Pokuševksi peut faire penser à Pau Gasol avec sa qualité technique très au-dessus de la moyenne.

Le Q.I basket 

Lorsqu’il a la balle au poste haut, le jeune pivot serbe fait preuve d’énormément d’intelligence et de clairvoyance pour faire jouer ses coéquipiers dans le bon tempo. Lorsque les extérieurs de son équipe ont la bonne idée d’écarter et de proposer des solutions, sa capacité de passe en fait une très belle solution à la création en complément d’un meneur. Cette intelligence de jeu transparait également lorsque dos au panier, Pokuševksi travaille son adversaire au poste.

Ce Q.I basket très au-dessus de la moyenne se voit également en phase défensive. En effet, contrairement à beaucoup de jeunes pivots, Pokuševksi ne saute pas au contre dans tous les sens. Au contraire, il s’applique à défendre au sol et proprement. Cela lui permet donc d’être un contreur redoutable, tout en économisant sa marge de manœuvre sur les fautes.

La qualité de shoot 

S’il mesure plus de 2m10, le jeune Serbe n’en a pas oublié de travailler sa technique. Bien que sa mécanique de tir ne soit pas la plus esthétique de toutes, elle reste tout à fait correcte et efficace. Ses 78% de réussite aux lancers-francs peuvent d’ailleurs en témoigner. Il faut bien se rendre compte ici que l’on a un joueur de plus de 2m10 qui tourne, déjà, autour de 35% de réussite sur ses tirs à 3 points. Que ce soit en catch and shoot ou dans le mouvement, le shoot du Serbe est déjà très propre.

En dehors de son tir longue distance, sa palette technique est excellente. Au poste, il a en effet un vrai panel de mouvements dont un petit spin+bras roulé qui est très difficile à contrer. Associé à sa capacité de passe, cet attirail fait de lui un attaquant assez peu prévisible et cela lui permet donc d’utiliser son tir à bon escient. Son fadeway au poste est également un point, qui avec un peu de travail, pourrait bien rendre Pokuševksi très compliqué à défendre lorsqu’il est servi au poste.

La qualité de ‘handle’ 

Contrairement à beaucoup de joueurs de sa taille, Pokuševksi est parfaitement capable d’organiser l’attaque, balle en main. Sur ce point en particulier, on sent qu’il a bien regardé le jeu de Nikola Jokić et s’en inspire clairement. En transition, il est également tout à fait capable de porter la balle pour aller lui déposer le ballon dans le panier de l’équipe adverse.

Les points faibles 

Tout d’abord, avant de voir les détails qui posent soucis, il faut s’attarder sur un premier point. Comme beaucoup de jeunes joueurs, Pokuševksi doit gagner en simplicité dans son jeu. Si ce défaut est important dans le jeu du jeune Serbe, il serait injuste de dire qu’il est propre uniquement à ce dernier.

Les limites physiques

Malheureusement, Pokuševksi a les défauts qu’impliquent sa taille. En effet, faire plus de 2m10 n’est pas un avantage lorsqu’il faut prendre de la masse musculaire. Ce manque de masse pourrait bien faire défaut à Pokuševksi s’il se trouve à batailler avec des pivots très athlétiques comme KAT ou Embiid. De même, s’il a un bon handle, Pokuševksi manque également de vitesse et risque d’avoir beaucoup de mal à défendre face aux ailiers modernes que l’on trouve en NBA. Sa capacité à enchainer les aller-retours et les contacts pose également question, notamment, de son manque criant d’expérience du haut niveau.

Le manque d’expérience

Contrairement à tous les européens, Pokuševksi manque énormément d’expérience. Du haut de ses 18 ans, il n’a en effet que peu de temps de jeu chez les pros. Cette saison, il l’a en effet passé en grande majorité avec la réserve de l’Olympiakos. Dommage car la découverte des chaudes ambiances grecques aurait parmi au jeune Serbe de prendre une grande dose d’expérience. Cette combinaison de doutes sur son physique et de manque d’expérience semble clairement représenter le frein principal à la présence de Pokuševksi dans les 10 premiers de la draft.

Une incertitude sur son poste ?

Ce n’est pas à proprement parler un défaut, mais on peut s’inquiéter du fait que Pokuševksi ne soit pas encore fixé sur son poste. Toutefois, cela n’est pas non plus un réel défaut au sens où s’il n’est pas fixé, c’est aussi car il peut tout à fait se déplacer vers l’aile en suivant le modèle d’un certain Kevin Durant. Malgré tout, Pokuševksi semble plus destiné et attiré par le poste 5, notamment de par sa capacité à défendre son cercle et à jouer dos au panier.

Du poste 5 au poste 3, il semble que la franchise qui draftera Pokuševksi aura un choix de riche à faire, cette franchise pourrait d’ailleurs bien réaliser un steal…

La draft idéale 

Dans de nombreuses mocks-draft (mais pas forcément chez WeSport), Pokuševksi est annoncé à la fin du premier tour, voir même au début du second. Dans ce cas, deux destinations semblent sortir du lot, Milwaukee où sa capacité de shoot, sa technique et sa capacité à défendre le cercle collerait parfaitement au jeu des Bucks et Boston. Si sa jeunesse pourrait clairement lui faire du tort dans la maison verte, sa capacité à protéger le cercle pourrait en faire, sur le long terme, le poste 5 parfait pour le système de Brad Stevens.

photo en une : Basket USA



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero. eleifend mattis suscipit eget nunc leo porta. ultricies sit