Football

Avec Paulo Fonseca, Lille peut-il retrouver du mordant ?

10ème de Ligue 1 la saison passée, le LOSC veut oublier cet exercice décevant. Le nouvel entraîneur de Lille, Paulo Fonseca, va devoir faire des miracles avec un effectif une nouvelle fois remaniée.

5 ans. Pour la première fois depuis 5 saisons, le LOSC ne disputera aucune compétition européenne cette saison. Conséquence d’une dernière saison ratée (10ème), le président de Lille, Olivier Létang a décidé d’évincer Jocelyn Gourvennec de ses fonctions d’entraîneur. Pour le remplacer et revenir dans le top 5 de la Ligue 1, la direction nordiste a choisi Paulo Fonseca. Le coach portugais était libre depuis son départ de l’AS Rome en juin 2021.

Une philosophie de jeu rafraîchissante pour Lille

En conférence de presse de présentation, le technicien portugais a donné le ton sur ses ambitions dans le jeu avec les Dogues. “Je suis un entraîneur offensif, je veux une équipe qui a l'initiative, qui veut venir dans la surface adverse. Peu importe si on joue le PSG ou une autre équipe” lance-t-il. 

Une véritable révolution pour une équipe lilloise plus habituée à procéder en contre ces dernières saisons qu’a prendre le contrôle du ballon. Un discours offensif qui pourrait permettre de réconcilier les joueurs lillois avec leur public souvent critique à l’égard de leurs prestations la saison dernière.  

Plus souvent adepte d’un 4-2-3-1 ou encore d’un 4-4-2, le natif de Nampula sait néanmoins déroger à son dogme tactique quand le besoin s’en fait sentir. Ce fut le cas lors de son passage à la tête de l’AS Rome où il évolua vers une défense à trois à la fin de son mandat. Une adaptabilité tactique qui permettrait à la formation lilloise établie en 4-4-2 depuis 3 saisons de devenir moins prévisible pour ses adversaires. 

Un mercato limité par les finances du club

Si le choix de l’ex-entraîneur du Shakhtar Donetsk semble ambitieux, la fragile situation économique du LOSC pourrait être un frein aux ambitions de top 5 du club nordiste en championnat. Comme chaque mercato d’été, Lille va vendre ses meilleurs éléments afin d’équilibrer les comptes. Dans cette optique, Sven Botman a été transféré vers Newcastle pour la somme de 37 millions d’euros. 

Des cadres de l’effectif tels que Renato Sanches ou encore Zeki Celik devraient faire de même lors de cette période de transfert estival. Additionnée à cela, les départs du gardien croate Ivo Grbic non conservé à l’issue de son prêt, de Xeka et celui de Jérémy Pied en fin de contrat, Lille se retrouve bien affaibli à l’entame de sa préparation pour cette saison.

Pour se renforcer, la direction lilloise va donc devoir recruter malin. C’est dans cette optique que le club nordiste a enregistré les arrivées d’Akim Zedadka (Clermont) et Jonas Martin (Strasbourg). Les deux joueurs étaient en fin de contrat avec leurs clubs respectifs. De plus, pour pallier le départ de Sven Botman, le LOSC a acté la signature du jeune défenseur central brésilien du CD Chaves, Aleksandro pour deux millions d’euros. Un défenseur prometteur âgé de 22 ans qui va devoir faire oublier le géant néerlandais.  

Un mercato moins clinquant que ces concurrents qui pourrait être préjudiciable pour Lille. Le club nordiste ne peut pas se permettre de vivre une deuxième saison d’affilée sans Coupe d’Europe sous peine de vivre un été 2023 agité. En effet, un nouvel échec pourrait sonner la fin de la présidence d’Olivier Létang à la tête du club nordiste. 

Dernières publications

En haut