Basketball

Bilan NBA 2019-2020 – Memphis Grizzlies, la (presque) belle histoire

Memphis Grizzlies

Après une longue coupure puis un retour dans la bulle à Orlando qui a couronné les Lakers de Los Angeles, la saison NBA est désormais officiellement terminée. L’heure des bilans est ainsi arrivée, et We Sport revient ainsi avec vous sur la saison des vingt-deux équipes présentes dans la bulle, après avoir déjà effectué celui des huit franchises absentes. Aujourd’hui focus sur les Memphis Grizzlies, la darling de l’année. 

Des ours séduisants

Un été équilibré et ambitieux

L’été 2019 de Memphis s’est montré sous plusieurs aspects. D’abord sous celui de l’équilibre. Les dirigeants des Grizzlies ont su faire les bons trades pour qu’à l’arrivée la force perdue avec les joueurs partis soit compensée avec celle des nouveaux. En première ligne André Iguodala et Jae Crowder pour pallier les départs de Mike Conley et Dwight Howard, en tout cas sur le papier. Ensuite, celui de l’ambition entre en jeu. À la Draft, les Grizzlies furent bien gâtés avec les choix n°2 et n°21. Grâce à ces sélections, les jeunes Ja Morant et Brandon Clarke débarquèrent dans le Tennessee. Ces deux rookies sont deux diamants que Memphis doit polir. Au final, Taylor Jenkins posséda un groupe très jeune avec quelques anciens pour amener de l’expérience. Pour le reste de la Free Agency, le tableau ci-dessous résume le tout.

Le rêve éclaté dans la bulle

En début de saison, rares furent ceux qui voyaient Memphis candidat aux playoffs dans la Conférence Ouest. Pourtant, la franchise à la patte d’ours s’est révélée être la darling de la saison. Proposant un jeu spectaculaire et très fun à regarder, l’effectif des Grizzlies a rapidement fait changer d’avis ses détraqueurs. L’éclosion de Ja Morant au sein de celui-ci en est la raison principale. En effet, le rookie est déjà très à l’aise chez les grands, et le sophomore Jaren Jackson Jr l’accompagne dans sa folie, nous offrant des soirées dingues. Tout cela supervisé par le vétéran Jonas Valanciunas pour obtenir un cocktail détonant.

À la Trade Deadline, les dirigeants des Grizzlies décidèrent de se débarrasser d’Andre Iguodala avec lequel le feeling est très mal passé. L’ancien des Warriors est tradé au Heat en compagnie de Jae Crowder et Solomon Hill. En échange, le front-office récupère Justise Winslow, Dion Waiters et Gorgui Dieng. De plus, un échange Bruno Caboclo – Jordan Bell est organisé avec Houston.

Avant l’arrêt total de la saison, les Grizzlies étaient 8e de l’ouest avec un bilan de 34 victoires pour 39 défaites avec une marge de quatre victoires sur le neuvième. Les hommes de Taylor Jenkins étaient plutôt sereins quant à leur retour en playoffs, malgré la grave blessure au genou de JJJ. Cependant, la bulle ne s’est pas passée comme prévu. Memphis n’a pas su reprendre son rythme et a débuté avec un 0-4, pendant que Lillard et Booker proposaient leur meilleur basket. Au final, les Grizzlies chutèrent à la neuvième place au profit de Portland, se retrouvant en ballotage défavorable pour le play-in. Les Blazers battirent les ours 126-122 et privèrent ainsi Memphis de son rêve de Playoffs.

Le MVP de la Rédac’ : Ja Morant comme un grand

S’il y a bien un joueur qui a retenu notre attention cette saison à Memphis, c’est bien Ja Morant. Auteur de 17 points, 4 passes et 7 rebonds en moyenne sur la saison, le meneur a tout cassé en 2019-2020. Plus qu’une ligne de stat, son apport dans le jeu fut indéniable. Sa facilité à partir au dunk rajoute un côté spectaculaire et impressionnant. Il sait parfaitement distinguer les moments où il peut jouer seul de ceux où il faut lâcher la balle. De plus, sa palette de dribble reste assez variée et sa rapidité rentre dans le style de jeu de son équipe. Au final, il termina la saison en étant élu Rookie of the Year quasiment à l’unanimité (à une voix près) : un trophée bien mérité après une saison bien remplie.

La saucisse de la Rédac’ : André Iguodala le grincheux

Transféré par les Warriors durant l’été 2019, André Iguodala n’a pas apprécié d’être jeté par son ancienne équipe. À peine arrivé dans le Tennessee, le multiple champion NBA a tout de suite déclaré ne pas vouloir jouer pour Memphis. Iggy a donc attendu son trade vers le Heat lors de la trade deadline. Ce comportement de grincheux égoïste est dommageable. L’expérience et le savoir faire de ce joueur auraient été d’une grande aide pour le jeune groupe des Grizzlies. Comme il l’a fait en fin de saison à Miami, Iguodala aurait pu s’inscrire dans la rotation en tant que vétéran des parquets. Cet acte a retourné les jeunes du vestiaire contre lui qui souhaitèrent le retrouver en tant qu’adversaire pour montrer ce que vaut cette équipe. La prochaine rencontre Iggy/Memphis risque d’être électrique.

Le +/-

Le + : Le collectif

Le – : La concrétisation finale manquée

Et la saison prochaine ?

L’avis de la rédac

La saison prochaine devra être l’année de la confirmation pour ce jeune groupe. Le staff pourra notamment s’appuyer sur une base solide composée de Ja Morant, Jaren Jackson Jr ou encore Dilon Brooks. Le ROY va se retrouver au centre d’une évolution obligatoire si les Grizzlies veulent regoûter aux Playoffs. Néanmoins, lui et ses partenaires devront progresser, car la concurrence s’annonce très rude à l’Ouest la saison prochaine.

En effet, en plus des huit équipes qualifiées pour les Playoffs cette saison, il faudra compter sur le retour des Warriors, sur les Wolves avec KAT et D-Lo, sur des Suns surmotivés mais également sur des Pelicans avec Zion qui joue toute une saison. Seul OKC peut potentiellement descendre si Chris Paul décide de partir aux Knicks comme l’indiquent les rumeurs du moment. Dans tous les cas, le front-office doit construire autour de sa star Ja Morant pour consolider son groupe et partir avec l’ambition de jouer les Playoffs en 2021.

Une saison magnifique pour les Grizzlies qui se sont retrouvés être la darling de la saison. Ja Morant a déjà marqué les esprits avec cette première année en NBA incroyable. Nous n’attendons plus que la confirmation de ce jeune phénomène. Malheureusement, le rêve de Playoffs s’st brisé dans la bulle, sans savoir s’ils auront l’opportunité de pouvoir y aller dès la saison prochaine. 

À suivre : Le Bilan du Orlando Magic



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Aenean libero leo. ut risus mattis tempus quis Phasellus