Coupe du monde

Coupe du monde 2022 : qui est l’arbitre de France – Argentine ?

arbitre france argentine

À l'aube de la finale de Coupe du monde entre la France et l'Argentine, certains s'interrogent sur l'arbitre de la rencontre. Qui est-il ? A-t-il déjà arbitré des grandes compétitions ? Connaît-il les équipes qui s'affrontent ? Tant de questions qui ne sont pas vraiment compliquées à répondre. Petit focus sur l'homme en noir de demain.

Pour qu'un match de foot démarre il faut deux équipes sur le pré. Certes. Mais ce dont on a absolument besoin, c'est d'un arbitre. Ces courageux et courageuses ont sur le terrain, la tâche la plus ingrate à accomplir : faire régner la loi. S'ils sont toujours sous pression peu importe l'enjeu, difficile d'imaginer l'attente autour d'eux à quelques minutes d'une finale de Coupe du monde. Un match qui voit s'opposer deux grandes nations du football. D'un côté, il y a la France en mission pour ramener une troisième étoile d'affilée. Et puis de l'autre, il y a Messi et l'Argentine. La Pulga va tout faire pour remporter le seul trophée absent de son palmarès. Une chose est sûre, le vainqueur sera sacré champion du monde pour la troisième fois de son histoire. Or, on connaît les équipes, mais qu'en est-il de l'arbitre ?

QUI EST SZYMON MARCINIAK, L'ARBITRE DE FRANCE – ARGENTINE ?

À 41 ans, celui qui sera au sifflet de la finale, débarque avec un bagage plein d'expérience. Le Polonais est un habitué des grandes compétitions internationales que cela soit en Europe ou au niveau mondial. Après ses débuts dans le championnat polonais, il est retenu pour officier en Ligue Europa en 2011 avant de rejoindre la Ligue des champions en 2012. Ses bonnes performances lui permettent également d'être sélectionné pour l'Euro 2016 en France. Puis en 2018, il s'envole pour Moscou où il arbitre deux matches de poules dont un entre l'Islande et l'Argentine. En hexagone ou avec l'Albiceleste, Szymon Marciniak a déjà plusieurs points de repère avec les deux sélections finalistes.

De plus, le gendarme du dernier match de cette Coupe du monde au Qatar, a entretenu ses relations avec les deux pays. Au cours de la compétition, il a arbitré deux rencontres : le France – Danemark (2-1) et le Argentine – Australie (2-1). Pour le match des Bleus, il s'est distingué, notamment pour avoir gardé sur le terrain Christiansen et Koundé auteurs de fautes passibles de carton rouge. En résumé, Szymon n'a pas fait de jaloux entre les Français et les Argentins. La finale sera son troisième et dernier match du mondial. Lui qui souffrait l'an passé de Tachycardie, entend finir ce Mondial de la plus belle des manières. 2-1 face à l'Australie et 2-1 face au Danemark, est-ce que la finale se soldera sur un 2-1 ? Réponse dimanche.


Theo Wargnier

Fan de Sport avec un grand S je prends du plaisir à écrire sur l'actualité sportive :) Je suis adepte du groundhopping et à la recherche de grosses ambiances. À noter que je supporte Nancy et Arsenal !

Dernières publications

En haut