Ça roule…

Double Header du Texas : Dixon et O’Ward raflent la mise

Ce week-end a eu lieu un double header en IndyCar, sur le Texas Motor Speedway de Fort Worth (Texas). Et ces deux évènement ont été remportés par Scott Dixon (Chip Ganassi) et Pato O’Ward (McLaren SP).

C’est donc le premier double header de la saison d’IndyCar, et aussi la première course sur ovale. Une course qui a été marquée par une petite polémique. En raison des conditions météorologiques défavorables (on ne court pas sous la pluie sur un ovale), la séance de qualifications a été annulée. Et les instances ont décidé de prendre le classement général du championnat comme grille de départ, pour les deux courses.

Genesys 300: Dixon entre un peu plus dans l’histoire

Le sextuple champion d’IndyCar (et champion sortant) remporte son cinquième succès sur l’ovale texan, et égale Mario Andretti avec cinquante-et-une victoires en IndyCar. Il ne reste que la légende A.J. Foyt devant lui (soixante-sept victoires). Il établit un autre record en réalisant l’exploit de gagner une course dans chacune de ses dix-neuf saisons. Le Néo-zélandais, parti deuxième aux côtés de son équiper Alex Palou, a pris les commandes de la course dès le deuxième tour, et a conservé le leadership de l’épreuve jusqu’au bout. Le débutant Scott McLaughlin termine deuxième pour sa première course sur ovale. Pato O’ward complète le podium.

Le classement de Genesys300 – Crédit image : indycar.com/Results

Côté français, Bourdais a été impliqué dans un des deux accidents de la course au cinquante-sixième tour, en se faisant percuter par Josef Newgarden. Et Simon Pagenaud, dans le groupe de tête, et pouvait espérer de gros points. Mais il a dû ravitailler en essence, sous régime de drapeau vert, juste avant la neutralisation pour l’accident de Bourdais. Ce qui lui a fait perdre énormément de temps par rapport à ses concurrents directs. Le pilote Penske termine dixième.

 

XPEL375 : Première pour O’Ward et McLaren en IndyCar

Il l’attendait depuis la fin de saison dernière. Et il en était tellement près à Barber, mais l’accident de début de course avait ruiné sa stratégie. Mais enfin, Pato O’Ward remporte une course en IndyCar. L’ancien membre de la filière jeune Red Bull concrétise enfin les espoirs placés en lui par Zak Brown. Cela aussi récompense son activité en piste. Sa passe d’armes avec Will Power lors de la première partie de course était magnifique. Tout comme son attaque sur Newgarden pour la victoire à trente tours du but. Graham Rahal complète le podium.

Le classement de XPEL375 – Crédit image : indycar.com/Results

Parti en pole position, Dixon a longtemps mené la course, avant de devoir s’incliner dans le dernier relais de course par Newgarden et O’Ward. Mais la course a été marquée par un gigantesque carambolage au départ. Pietro Fittipaldi, le remplaçant de Romain Grosjean sur les ovales, s’est fait surprendre par un ralentissement devant lui. Et il n’a pu éviter Bourdais. Au total, ce sont six monoplaces qui ont dû se retirer avec cet accident. Encore une fois dans le rythme des leaders, sans pour autant pouvoir dépasser, Simon Pagenaud termine à la sixième place et engrange de gros points pour le championnat.

2021 marque un retour de la jeunesse en IndyCar. Avec des victoires de Palou, Herta et O’Ward, la jeune génération semble prendre le pouvoir. Mais attention aux vieux loups, et notamment à Dixon, qui prend la tête au classement du championnat d’IndyCar (153 points), devant O’Ward (136 points). Pagenaud est 6e (102 points), Bourdais 14e (68 points) et Grosjean 22e (37 points). Les prochaines courses se dérouleront à Indianapolis pour le GP d’Indianapolis (15 mai) et les 500 Miles d’Indianapolis (30 mai).

Crédit image en une : @ArrowMcLarenSP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire