F2

Formule 2 : Shwartzman impérial en course sprint 1 à Silverstone

À Silverstone alors que le public rêvait d’une victoire britannique, c’est l’hymne russe qui a finalement retenti. Le pilote Prema Robert Shwartman, parti quatrième, a mené la course de bout en bout pour célébrer sa deuxième victoire de la saison. Jüri Vips et Christian Lundgaard complètent le podium. Le Français Théo Pourchaire finit cinquième, un mois après s’être fracturé le radius.

 

Un départ très houleux

Deux tête-à-queue, une sortie de piste, et une safety car, ce sont les chiffres du premier tour de course. Schwartzman, parti quatrième, bondit comme un lion à l’extinction des feux et se retrouve premier au premier virage. Retentissant. Derrière, Lundgaard et Vips perdent respectivement une position quand Nissany abandonne après un tête-à-queue. Dans ses rétroviseurs, le leader du championnat Guanyu Zhou l’imite et spin lui aussi alors que l’arrière de sa voiture se dérobait à la réaccélération dans le virage 4.

Zhou à l’arrêt, il abandonne. ©Formula 2

La course continue mais quelques instants plus tard, c’est au tour de Boschung de goûter aux graviers dans Luffield (virage 7). Immédiatement, la voiture de sécurité est annoncée après ce départ chaotique ; l’heure pour l’Aston Martin Vantage de se montrer devant son public.

Les voitures dégagées, la safety car rentrée, les pilotes repartent à l’attaque au quatrième tour. Piastri se montre très en vue et va livrer une bataille exceptionnelle avec Lawson pour la sixième place. Ces derniers sont à deux de front dans les secteurs un et deux, sans jamais se toucher. Finalement, le Néo-Zélandais conserve sa position. Mais la fête n’est que de courte durée puisque Deledda part en tête-à-queue et sa monoplace est bloquée à la sortie de Copse. La voiture de sécurité est donc rappelée pour une seconde pige.

Deledda, ici à l’arrêt à la sortie de Copse ©Formula 2

Une fin calme

La safety car rentrée, la course reprend à la septième boucle, avec un Piastri toujours aussi entreprenant. L’Australien dépasse finalement Lawson et passe sixième, alors que son rival se plaint à la radio d’un manque d’appui. Puis les tours s’enchaînent, sans spectacle, avec seulement des monoplaces se suivant difficilement à cause du dirty air. Résultat, il est quasiment impossible de doubler et l’ennui se ferait presque ressentir ; à moins que… Une nouvelle safety car soit annoncée. La troisième de la journée et cela parce que Samaia s’est embourbé dans les graviers au tour 12. Certains profitent de cette occasion pour rentrer au stand et tenter un coup de poker stratégique. Richard Verschoor est l’un d’eux et va être hauteur d’une superbe remontée, alors qu’il ne parvenait pas à intégrer le top 10.

Verschoor dépassant son coéquipier, Lirim Zendeli pour la dixième place ©Formula 2

Au restart, il ne cesse de dépasser et conclut sa course à une dixième place synonyme de pole position pour la course 2. À l’avant, l’ordre reste inchangé. Les pilotes sont incapables de tenter la moindre manœuvre et s’est logiquement que Robert Schwartzman s’impose après une course maîtrisée de bout en bout. Juri Vips et Christian Lundgaard finissent respectivement deuxième et troisième. Drugovich, Pourchaire, Piastri, Lawson, Ticktum, Armstrong et Verschoor complètent le top 10. Oscar Piastri s’adjuge le point du meilleur tour.

Top 10 de la course 1 ©Formula 2

 

Après une course en deux temps, la Formule 2 sera de retour cet après-midi à 15 h 45. Richard Verschoor s’élancera en première position et le Français Théo Pourchaire partira quant à lui sixième.

Crédit photo : Formula 2
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire