Champions League

Juventus – Barcelone : les notes du match

Dominateurs, les Catalans se sont imposés 2-0 à Turin pour la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Les notes de la rencontre. 

 

Les notes de la Juventus

W. Szczesny (5) : n’a pu que regarder le ballon mourir dans ses filets.

J. Cuadrado (5) : aurait pu dépasser la moyenne si l’attaquant à la réception de son centre chaussait trois pointures de moins.

M. Demiral (5) : commençait à s’imposer comme la meilleure arme de défense turque en cas de conflit international. Finalement expulsé.

L. Bonucci (6) : parfois dépassé sans le ballon, le capitaine a su trouver des lignes de passe vers ses milieux de terrain. Et il fallait les chercher.

Danilo (4) : le Real Madrid, Manchester City et la Juventus… Incroyable.

R. Bentancur (3) : il fait quoi en ce moment, Claudio Marchisio ? Remplacé par Arthur (83e).

A. Rabiot (4) : du volume de jeu mais toujours aussi peu de créativité. Remplacé par Federico Bernardeschi (83e).

D. Kulusevski (5) : a essayé d’apporter le danger, sans succès. Remplacé par Weston McKennie (75e).

P. Dybala (4) : une soirée sans briller pour la Joya.

F. Chiesa (5) : on imagine aisément Andrea Pirlo crier “VAS-Y MON GAMIN, ÇA PASSE” à chaque saucisse balancée dans sa direction.

A. Morata (3) : triplé salvateur de l’Espagnol ! Attendez, c’est qui ce type avec le drapeau, là-bas ?

 

Les notes de Barcelone

Neto (5) : peut aller s’asseoir dans le bus sans passer par la douche.

S. Roberto (5) : efficace en défense, il a laissé l’animation de son couloir au prince de Winchester.

R. Araujo (5) : pas réellement mis en danger, il a quitté la rencontre sur blessure. Remplacé par Sergio Busquets (5) (46e), dans un fauteuil au milieu de terrain.

C. Lenglet (5) : sans être décevant, il a été sauvé d’un laxisme défensif par la VAR.

J. Alba (6) : moins tranchant dans son couloir que lors du Clasico, le latéral gauche a livré une prestation satisfaisante.

F. De Jong (5) : propre et discret, l’attraction principale de son match a été son replacement en défense centrale.

M. Pjanic (7) : tout n’était qu’ordre et beauté, luxe, calme et passes millimétrées.

O. Dembélé (7) : des accélérations, des feintes de frappe, des crochets dévastateurs, le Dembélé qu’on aime. Remplacé par Ansu Fati (66e).

L. Messi (6) : on se dit que ce soir, il n’est pas dedans. Mais des renversements de jeu époustouflants et une conduite de balle diabolique nous ramènent à la raison.

Pedri (6) : des mouvements et prises d’initiative prometteurs. Remplacé par Martin Braithwaite (90e+2).

A. Griezmann (6) : quelques caviars que ses partenaires ont transformé en poisson pané. Remplacé par Junior Firpo (89e).

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire