Golf

Les 50 moments de la décennie : Le Masters, lieu de légendes

Qui dit 31 décembre 2020 dit fin d’une décennie. À cette occasion, We Sport vous propose de revenir, sport par sport sur 50 moments qui ont marqué cette dernière décennie, place au golf et à ses légendes écrites sur le parcours d’Augusta.

L’oeil du tigre

Le Masters d’Augusta est l’un des tournois si ce n’est le tournoi le plus mythique du monde du golf. La célèbre veste verte, l’Amen Corner et ses célèbres trous 11, 12 et 13 réputés pour être parmis les plus difficiles au monde. Il y aura maintenant le retour de Tiger Woods au sommet. Un moment de légende pour celui qu’on nomme déjà comme le plus grand golfeur de tous les temps. Ce 14 avril 2019, Woods n’a plus gagné un majeur depuis l’US Open en juin 2008 et n’a pas gagné un tournoi depuis 6 mois, le Tour Championship en septembre 2018.

Woods va monter en puissance doucement tout au long de ce tournoi. 70 lors du premier tour, 68 lors du deuxième, il termine la première partie du tournoi T6 avec des noms comme Day, DeChambeau ou Koepka autour de lui. Le samedi, il réalise un 67 qui lui permet d’être à deux coup de la tête derrière Francisco Molinari et de pouvoir espérer à nouveau enfiler la veste verte. Il réalise une approche au trou numéro 7 absolument incroyable, à peine 2m50 à côté du trou pour un coup de plus de 100 mètres. Un birdie au 8 lui permet de rejoindre Molinari en tête. Dans le terrible 12, Molinari pars à la faute dans l’eau, Woods joue en sécurité et avec un two-putt prend le par et la tête. Il réalisé un birdie au 13 et sort du terrible Amen Corner en tête. Dans le trou numéro 16 entouré par des tribunes en feu, le Tigre donne un énième coup de golf incroyable sur la mise en jeu, il prend la tête pour aller chercher un nouveau majeur, devant une foule en délire. Le tigre est revenu et a gagné.

Dustin Johnson impérial

Déjà nommée dans les 30 moments de l’année selon WeSport, nous vous proposons de redécouvrir l’incroyable victoire de Dustin Johnson qui s’est vu remettre la veste verte par … Tiger Woods évidemment !

Vous pouvez continuez à suivre nos 50 meilleurs moments de la décennie, un article à chaque nouvelle heure sur WeSport en attendant la nouvelle année. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire