En équipe

Les prouesses de Pablo Longoria depuis son arrivée à Marseille

Arrivé en Juillet 2020 en tant que “Head Of Football”, Pablo Longoria a déjà conquis tout le monde grâce à ses méthodes. En quelques mois, il a réussi à boucler des dossiers très compliqués, que ce soit dans le sens des arrivées mais aussi dans celui des départs, et même également une rupture de contrat à l’amiable avec un certain avant-centre grec. Retour sur l’histoire de l’espagnol depuis son arrivée sur la Canebière.

Mercato estival : à fond sur les jeunes

Lors de l’intersaison, les olympiens se sont attachés les services de 5 joueurs. Parmi ces recrues, 4 jeunes joueurs à fort potentiel et un plus expérimenté. Tout d’abord, après un imbroglio avec Watford, l’OM a récupéré Pape Gueye, milieu de terrain défensif du Havre. Le jeune joueur confirme les promesses placées en lui depuis le début de saison. Pour l’instant il est la seule satisfaction du mercato estival de l’OM. Après des débuts convaincants contre Bordeaux, Cuisance peine à retrouver le niveau qu’il avait en Bundesliga. Balerdi, qui n’a pas beaucoup joué, a marqué un but important à Lorient avant de faire quelques erreurs, notamment en Ligue des Champions face à Porto. Il faut dire que l’association Alvaro – Caleta-Čar est difficile à bousculer. Luis Henrique, unique renfort offensif de ce mercato estival n’a pas eu le temps de jeu espéré. À 19 ans, le virevoltant brésilien n’entre pas encore dans le plan de jeu d’André Villas-Boas. Enfin, Nagatomo, venu une saison pour jouer la doublure d’Amavi n’apporte pas une sérénité malgré son expérience. Il faut admettre que réussir à attirer des joueurs avec une aussi belle marge de progression avec un budget aussi rétréci relève presque du miracle.

2021 : Un mercato inespéré

Malgré les finances délicates du club olympien, Longoria continue d’étonner ! Après l’échec du dossier Mæhle en août dernier, il a obtenu le prêt avec option d’achat de Pol Lirola, latéral droit espagnol de la Fiorentina. Mais le véritable coup de maître du directeur sportif de l’OM est bel et bien la signature d’Arkadiusz Milik. Le célèbre attaquant polonais du Napoli, passé par l’Ajax Amsterdam. Avec ce recrutement, l’OM se montre encore attractif. Il faut rappeler que des clubs comme l’Atletico et la Juve étaient intéressés pour signer Milik en juin prochain.

Prêt, cession et rupture de contrat

Après avoir réalisé un travail colossal dans le sens des arrivées, en parallèle Longoria s’est occupé d’autres dossiers, dont certains très délicats. Kevin Strootman, peut-être le plus gros flop financier et sportif de l’ère McCourt a été prêté au Genoa. Après cinq saisons passées à l’OM, Sanson a rejoint l’Angleterre et Aston Villa contre 18M€. Par ailleurs, “l’énigmatique” Mitroglou vient de résilier son contrat à l’amiable avec Marseille pour s’engager à l’Aris Salonique. Enfin, Marley Aké s’est envolé pour Turin tandis que Franco Tongya a fait le chemin inverse. L’italien de 18 ans, géré par Mino Raiola, va dans un premier temps renforcer la réserve de l’OM en National 2. Cet échange inattendu est en réalité un montage financier pour rentrer dans les clous du fair-play financier. Il rappelle la transaction Pjanic/Arthur entre le Barça et la Juve.

Vous l’avez compris, les travaux réalisés par Longoria et son équipe sont colossaux. Il a réussi en quelques mois ce que Zubizarreta n’a pas fait en 4 ans. Et tout ça avec des finances dans le rouge ! Sur les réseaux, les supporters de l’OM ne peuvent s’empêcher de penser à la tournure du projet si Longoria avait été de la partie dès le début de l’ère McCourt. Inutile d’avoir des regrets, car l’espagnol prépare déjà la saison prochaine avec notamment la séduisante piste menant à Thiago Almada.

Crédits photo en une : Maxppp

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire