Basketball

Les Warriors laissent filer la victoire à Washington

Warriors et Wizards sont deux équipes en grande forme. Sur le parquet de Washington pourtant, les deux équipes ont montré pas mal de fébrilité. 

Stephen Curry en difficulté

Oui, c’est très rare pour être souligné. Auteur d’un mois d’avril jusqu’ici stratosphérique, Stephen Curry a aujourd’hui sombré dans la capitale. Des doutes sur des shoots à prendre, de gros écarts à trois points, un jour sans pour le double MVP. 7/25 au tir, 2/14 à 3 points et 18 points qui mettent fin à sa série de 11 matchs de suite à plus de 30 points.

Il commente sa performance de ce soir : “C’était dur, c’est un match qu’on devait gagner parce qu’on a fait ce qu’il fallait pour. Notre banc a été magique sur ce match, pour nous remettre dans le match, pour mener. On a fait quelques turnovers, trop d’erreurs bêtes, c’était dur de l’emporter. On va avoir besoin de recharger les batteries à la maison.”

Un match sans réel sens

Difficile d’avoir une lecture uniforme de cette rencontre tant que celle-ci fut totalement décousue et non maîtrisée par les deux équipes. Le premier quart temps est à sens unique pour les Wizards, qui profitent d’une maladresse des Warriors au tir et d’une défense pas encore en place pour rapidement prendre le large et même mener 39-20 à la fin des douze premières minutes de la rencontre. Les Warriors sont alors bien revenus dans la rencontre, appuyant leur défense en étant plus physiques, quitte à concéder des fautes, voire trop pour Draymond Green qui sera exclu et Kevon Looney rapidement envoyé à quatre fautes et donc en difficulté pour défendre correctement.

Résultat, la puissance d’un Russell Westbrook et d’un Bradley Beal ont fait vaciller les Warriors dans la raquette, subissant les assauts répétés de la part des Wizards. Les Warriors, malgré un bon Jordan Poole notamment, n’ont pas été suffisamment clutch pour décrocher cette victoire qui aurait pu conclure un road trip plutôt intéressant. Retour à la maison avec un bilan négatif, pas d’inquiétude toutefois, les Warriors joueront les trois quarts de leurs quatorze derniers matchs à domicile.

Les réactions

Scott Brooks : “C’était très difficile comme match parce qu’on a eu le momentum pendant 12 minutes, ensuite on l’a perdu, heureusement on a très bien défendu dans le quatrième quart temps”. Il ajoute également qu’il ne peut pas statuer sur la blessure de Deni Advija.

“On a eu aussi une part de chance ce soir, on a eu un grand Russell Westbrook et on a su profiter d’un Stephen Curry qui ne mettait pas les shoots qu’il rentrait habituellement, vous avez vu comme moi ses statistiques sur les dix derniers matchs, on est chanceux”.

Steve Kerr : “Russell Westbrook a été incroyable dans le quatrième quart temps, c’est clairement lui qui a fait la décision. Le banc a été très bon sur les dernières semaines, on ne peut pas reporter la défaite sur eux, on a fait un très bon road trip, on va retourner dormir un peu dans nos lits, on en a besoin parce que j’ai senti mes gars très fatigués dans les sept dernières minutes de cette rencontre.”

Kent Bazemore : “Je suis d’accord avec le coach, ça a été un road trip plutôt émotionnel, on a fait de belles choses, c’était les montagnes russes et on est un peu fatigués, c’est d’autant plus dur quand vous jouez un joueur physique comme Russell Westbrook. C’est frustrant parce qu’on perd deux matchs dans les derniers instants sur ce road trip, mais on apprend beaucoup, on a un super groupe. Il faut donner du crédit aux Wizards, ils sont en excellente forme et Russell Westbrook a vraiment été solide.”

Les Warriors restent englués à la dixième place à l’Ouest, dernière qualificative pour le play-in tandis que les Wizards prennent la même place à l’Est après leur sixième victoire consécutives. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire