Monaco et Dortmund dans l’obligation, Naples et City pour le spectacle

La soirée d’hier était particulière, avec des résultats plutôt inattendus, notamment du coté de Madrid où l’Atletico a concédé un nul à domicile face à Qarabag, quasiment synonyme d’élimination, ou encore en Grèce où le Barca n’a su faire mieux qu’un 0-0 face à l’Olympiakos. Ce soir, Monaco se déplace à 18h00 sur la pelouse de Besiktas dans un match déjà crucial. Dortmund n’a autre choix que de gagner face à l’APOEL pour continuer d’espérer et Naples doit sortir quelque chose de la réception de Man City. Voyons ces 3 matchs en détails.

Un seul point pour Monaco… il est temps de frapper un grand coup ! 

3 matchs : un nul face à Leipzig en ouverture (1-1), puis deux défaites à domicile face à Porto (0-3) et Besiktas (1-2). Monaco est donc dernier de son groupe à mi-course, mais tout n’est pas terminé dans la poule G ! En effet, Porto est 3ème avec 3 points et Leipzig 2ème avec 4 points, tandis que seul Besiktas (9 points) semble irrattrapable. C’est d’ailleurs chez le club turc que Monaco se déplace ce soir, dans une ambiance qui s’annonce bouillante. Plutôt irréguliers depuis un mois, les stambouliotes comptent bien composter leur ticket pour la suite de la compétition, ce qui passe par une victoire. Côté monégasque, la mauvaise passe de fin septembre à mi octobre semble terminée puisque les victoires sont de retour depuis 10 jours.

Jardim devra être bon dans ses choix ce soir car il sera privé de plusieurs joueurs et notamment de Kongolo, Falcao et Sidibé. Balde Keita étant de plus en plus satisfaisant, il devrait être aligné seul en pointe et soutenu par un trio Lopes-Moutinho-Lemar. La récupération se fera probablement avec la doublette Fabinho-Tielemans, performante depuis quelques temps, tandis qu’une défense Jorge, Jemerson, Glik, Raggi est pressentie. Côté turc, c’est la même composition qu’il y a deux semaines qui est attendue, en 4-2-3-1.

Besiktas Monaco 2017

Photo : StarAfrica

Favoris de la rencontre, les coéquipiers de Quaresma, que l’on savait performants mais surement sous-estimés il y a encore quelques semaines, attendent les monégasques de pied ferme à 18h00 dans leur enceinte où les décibels seront comme d’habitude au rendez-vous. Les Rouge et Blanc ont la pression, et c’est dans ce genre de situation qu’une équipe ambitieuse doit faire ses preuves. L’ASM est attendue et un victoire, désormais indispensable, relancerait les chances européennes du club de la Principauté.

Dortmund, dernier de son groupe, se doit de gagner 

Alors oui, il y a certainement plus alléchant comme affiche, mais la situation du Borussia dans ce groupe H, certes relevé, fait peine à voir. On peut encore comprendre les revers concédés à Tottenham puis contre le Real Madrid, mais le match nul (obtenu à 20 minutes du terme) en terre chypriote reste une contre-performance pour les allemands. Le BVB est donc dans l’obligation de s’imposer face à l’APOEL.

En difficulté depuis plus de deux semaines avec une seule victoire en cinq matchs, le Borussia n’arrive pas en pleine confiance mais tout de même avec le statut d’ultra favori ce soir. Sur le terrain, le jeune français Zagadou pourrait former la charnière centrale avec Sokratis. Un trio Sahin-Weigl-Gotze sera chargé d’animer le milieu et d’alimenter les trois de devant : Pulisic, PEA et Yarmolenko. Du côté de l’APOEL Nicosie, notre bien aimé Carlos Roberto, plus connu sous le nom de « Carlao » sera malheureusement absent, dans un 4-2-3-1 attendu comme assez défensif où De Camargo occupera la pointe.

Carlao vs Suarez 2.jpg

Photo : Daily Mail

Dans un groupe aussi relevé, l’équipe qui ne fait pas le plein de points contre le « petit » du groupe (ici Nicosie) est souvent celle qui n’accède pas au tour suivant. Nous sommes qu’à la quatrième journée, mais l’issue allemande est mêlée d’incertitude. Nul autre résultat qu’une victoire est envisageable ce soir, avant un enchaînement de deux gros matchs où Dortmund devra évoluer à son meilleur niveau pour conserver de l’espoir dans cette Ligue des Champions. Un carton est, malheureusement pour les visiteurs, à prédire ce soir pour remettre les pendules à l’heure.

Naples : obtenir quelque chose face à l’ogre mancunien 

L’une des affiches de la soirée se déroule en Italie et plus précisément à Naples, qui reçoit Manchester City. Il y a deux semaines, les citizens s’imposaient chez eux deux buts à un face aux napolitains. La partition fut proche de la perfection pour les anglais qui confirmaient là leur excellent début de saison face à l’une des équipes les plus en forme d’Europe depuis deux mois.

Sur le terrain, Sarri alignera sans doute son 4-3-3 avec le très performant trio Insigne-Mertens-Callejon à l’avant. Guardiola fera de même concernant la compo, et c’est Aguero qui est annoncé pour débuter en pointe, avec Sterling et Sané à ses cotés. Le reste de l’effectif devrait être le même qu’il y a deux semaines coté mancunien alors qu’Allan et Jorginho devraient réintégrer le milieu napolitain autour d’Hamsik.

Les deux clubs, en tête de leur championnat respectif, nous promettent un match de haute volée avec un avantage sportif pour City. Cependant, le Napoli doit marquer des points pour refaire son retard sur le Shakhtar (du à une défaite en Ukraine lors de la 1ère journée) et ainsi rester en course pour la seconde place. Il n’est donc pas impossible que cette exigence de résultat ne joue sur l’issue de la rencontre et équilibre les débats. Un partage des points apparait comme une issue probable.

Martin COLNEY

@wesportfr

A propos de l'auteur

Co-gérant WeSportFR

Poster un commentaire

Lorem Aenean sit Aliquam commodo commodo libero. mi, quis, Donec velit,