Basketball

NBA Draft 2020 : Devin Vassell, un prototype de 3&D

Discret avant d’arriver à Florida State, Devin Vassell s’est peu à peu imposé comme l’un des meilleurs 3&D de cette classe de draft. Denrée très recherchée en NBA aujourd’hui, cela devrait booster sa côte, lui qui est déjà un très bon défenseur mais autour de qui certains doutes subsistent en attaque.

Les points forts

La défense

La principale force de Devin Vassell est sans discussion sa capacité à défendre. Joueur athlétique avec une très bonne envergure, il est capable de tenir aussi bien face à un meneur que face à un ailier imposant : une polyvalence qui lui sera assurément utile en NBA. Très bon lorsque son vis-à-vis a ou n’a pas le ballon, il ne commet que très rarement des erreurs défensivement et ne plonge presque plus dans les feintes. Même s’il ne se met pas au point en attaque, il sera toujours utile dans une rotation à l’échelon professionnel.

Le shoot NCAA

Lorsqu’on parle de 3&D, le joueur en question est également capable d’artiller de loin. Bingo, c’est exactement le cas pour Devin Vassell. Lors de sa saison sophomore, il shootait à 42% derrière l’arc avec un volume bien plus conséquent que lors de son année freshman. Également adroit sur la ligne de lancers-francs, il devrait pouvoir s’acclimater en NBA, même si des doutes subsistent quant à sa capacité à passer la distance supérieure (voir plus bas). Dans ses premières saisons, il pourrait ainsi être utilisé en bout de chaîne pour prendre des tirs dans les coins, où la distance est légèrement plus petite.

L’éthique de travail

Donnée souvent négligée lorsqu’on parle de la capacité d’un jeune prospect à rapidement s’adapter à la NBA et de sa vitesse de progression, l’éthique de travail est pourtant primordiale. Lorsqu’on regarde Devin Vassell, on voit un jeune joueur qui ne rechigne pas à s’entraîner. Déjà en forte progression entre ses deux saisons NCAA, sa capacité d’entraînement a été vantée par son coach universitaire : “Il a vraiment un bon caractère, de la volonté et c’est un gros bosseur”. Avoir un joueur avec une telle mentalité est toujours bon dans un vestiaire, et Devin Vassell devrait ainsi convaincre assez rapidement ses nouveaux coachs.

Les points faibles

Le shoot NBA

Très bon shooteur en NCAA, Devin Vassell réussira-t-il à faire la transition ? Assez peu adroit lors de tests à 3pts distance NBA, il pourrait mettre du temps, peut-être plusieurs saisons, avant de réussir à régler la mire. Sa future franchise devra être patiente et lui laisser augmenter sa force dans le haut du corps et dans les jambes, ou alors le laisser changer de mécanique.

La création

Lorsqu’on est étiqueté comme 3&D, le risque est souvent d’être considéré comme un joueur de système incapable de créer du jeu. Toute proportion gardée, c’est un peu le cas de l’ancien joueur de Florida State. Pas vraiment capable de créer son shoot, il n’a pas vraiment de handle et se repose sur son placement et la création de ses coéquipiers pour marquer. Si ce n’est absolument pas rédhibitoire dans la rôle dans lequel il devrait être utilisé, cela fait toujours un point en moins par rapport à certains autres joueurs.

Le potentiel

Très abstraite, la notion de potentiel est toujours difficile à pronostiquer. Toutefois, selon certains scouts américains et autres observateurs avisés, Vassell pourrait n’avoir qu’une marge de progression assez faible. Suffisamment bon pour performer dès son arrivée dans la grande ligue, il pourrait rapidement stagner et serait alors promis à un avenir de role player. S’il ne faut pas être alarmiste et que cela reste très subjectif, cela pourrait lui faire perdre quelques places le jour de la grande messe.

La draft idéale

Avec un profil de 3&D, Devin Vassell pourrait faire le bonheur de nombreuses franchises dans cette Draft. Attendu en fin de Top 10 ou en fin de Lottery, trois équipes sortiraient du lot pour l’accueillir. En manque de joueurs dans ce profil, les Pelicans seraient de sérieux prétendants pour le sélectionner. Capable de défendre et de tirer, il rentre parfaitement dans le moule des ailiers qu’aime le nouveau coach Stan Van Gundy, comme le rappelle Envergure dans sa dernière Mock Draft.

Toutefois, le natif de Suwanee en Géorgie pourrait être sélectionné plus haut que le 13e choix de New Orleans. En effet, il pourrait atterrir dans le giron des Spurs, eux aussi en manque de joueurs de ce profil sur la position, comme suggéré par les américains de Tankathon. Enfin, il pourrait être sélectionné encore plus haut et faire une incursion dans le Top 10 si les Knicks étaient réellement convaincus par le joueur. En contact régulier avec lui, les nouveaux dirigeants seraient attirés par son profil, New York n’ayant aucun arrière avec un contrat garanti pour la saison à venir.

Dans un profil toujours aussi recherché en NBA, Devin Vassell a les moyens d’être sélectionné haut dans la prochaine Draft. Défenseur talentueux, il est un peu plus limité en attaque mais fera très certainement le bonheur d’une rotation dès son arrivée dans la ligue.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Praesent mattis libero. tempus velit, risus. ipsum nunc